mediacongo.net - Petites annonces - LE REVE DE CACH AUPRES DE FCC

LE REVE DE CACH AUPRES DE FCC

En politique, les actes parlent plus que les discours. FCC avance ses "pions" comme dans un jeu de dame. En revanche, CACH pleurniche. Constat général à travers les réseaux sociaux.
Lorsqu'on gère, on doit être en mesure de prendre des bonnes décisions. Telles que les choses évoluent entre ces deux plateformes (FCC-CACH), pour créer l'équilibre, CACH de par les prérogatives reconnues au Président de la République, LUZOLO MBAMBI serait le formateur du gouvernement et futur premier ministre. Tous les magistrats qui ne sont pas dans l'actuelle vision du chef de l'Etat, peuvent être remplacés. Et, la population continuera à veiller au grain aux faits et gestes de ceux du FCC. De sorte qu'au moindre dérapage, qu'elle intervienne pour mettre fin au système qui a tant paupérisé la population. "Le peuple d'abord".
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

LE REVE DE CACH AUPRES DE FCC

Postée le: 15.04.2019
Ville : KINSHASA
Description

En politique, les actes parlent plus que les discours. FCC avance ses "pions" comme dans un jeu de dame. En revanche, CACH pleurniche. Constat général à travers les réseaux sociaux.
Lorsqu'on gère, on doit être en mesure de prendre des bonnes décisions. Telles que les choses évoluent entre ces deux plateformes (FCC-CACH), pour créer l'équilibre, CACH de par les prérogatives reconnues au Président de la République, LUZOLO MBAMBI serait le formateur du gouvernement et futur premier ministre. Tous les magistrats qui ne sont pas dans l'actuelle vision du chef de l'Etat, peuvent être remplacés. Et, la population continuera à veiller au grain aux faits et gestes de ceux du FCC. De sorte qu'au moindre dérapage, qu'elle intervienne pour mettre fin au système qui a tant paupérisé la population. "Le peuple d'abord".
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Si je mourais maintenant ?
left
Annonce Précédente : Un problème peut en cacher un autre