mediacongo.net - Petites annonces - NON AU PAIEMENT DES ALLOCATIONS FAMILIALES PAR LA CNSS

NON AU PAIEMENT DES ALLOCATIONS FAMILIALES PAR LA CNSS

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale, CNSS en sigle depuis un temps, fait circuler ses formulaires aux DRH (Directions des Ressources Humaines) des entreprises. L'objectif, elle veut que les employeurs leur versent les allocations familiales pour qu'ensuite, la CNSS les reverse aux parents !
Comment cette idée est-elle arrivée ? Comment est-ce possible ?
Heureusement cette décision a été suspendue jusqu'à nouvel ordre. En effet, la Présidence pour le Peuple d'abord pose comme préalable que cette institution, la CNSS communique d'abord à chaque travailleur par le biais de leurs employeurs, le solde de cotisation de ce dernier depuis qu'il a commencé à travailler et ce, grâce au numéro de carte que la CNSS a elle-même délivrée.
Il se fait que la CNSS n'aime pas entendre un travailleur actif demander ce solde. Et aucun travailleur qui était actif, une fois au chômage, touche quelque chose de cette institution sociale ! Lorsque le travailleur demande cette information, il est embrouillé par des requêtes de la CNSS du genre, il faut fournir autant de bulletins de paie, autant d'attestation de fin de service, autant de, autant de... Et, le bénéficiaire fini par se décourager.
La confiance se mérite. La CNSS a déjà perdu la confiance parce qu'elle est incapable ou ne veut pas communiquer le solde de compte des cotisations des employés actifs. Tantôt elle dit elle ne traite qu'avec les employeurs, alors pourquoi retient-on à l'employé un pourcentage ?
La transition des allocations familiales à la CNSS dénote d'une arnaque à grande échelle qui se prépare. Heureusement que la Présidence du peuple veille pour le bonheur de ce dernier.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

NON AU PAIEMENT DES ALLOCATIONS FAMILIALES PAR LA CNSS

Postée le: 23.04.2019
Ville : KINSHASA
Description

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale, CNSS en sigle depuis un temps, fait circuler ses formulaires aux DRH (Directions des Ressources Humaines) des entreprises. L'objectif, elle veut que les employeurs leur versent les allocations familiales pour qu'ensuite, la CNSS les reverse aux parents !
Comment cette idée est-elle arrivée ? Comment est-ce possible ?
Heureusement cette décision a été suspendue jusqu'à nouvel ordre. En effet, la Présidence pour le Peuple d'abord pose comme préalable que cette institution, la CNSS communique d'abord à chaque travailleur par le biais de leurs employeurs, le solde de cotisation de ce dernier depuis qu'il a commencé à travailler et ce, grâce au numéro de carte que la CNSS a elle-même délivrée.
Il se fait que la CNSS n'aime pas entendre un travailleur actif demander ce solde. Et aucun travailleur qui était actif, une fois au chômage, touche quelque chose de cette institution sociale ! Lorsque le travailleur demande cette information, il est embrouillé par des requêtes de la CNSS du genre, il faut fournir autant de bulletins de paie, autant d'attestation de fin de service, autant de, autant de... Et, le bénéficiaire fini par se décourager.
La confiance se mérite. La CNSS a déjà perdu la confiance parce qu'elle est incapable ou ne veut pas communiquer le solde de compte des cotisations des employés actifs. Tantôt elle dit elle ne traite qu'avec les employeurs, alors pourquoi retient-on à l'employé un pourcentage ?
La transition des allocations familiales à la CNSS dénote d'une arnaque à grande échelle qui se prépare. Heureusement que la Présidence du peuple veille pour le bonheur de ce dernier.
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Porter sa croix
left
Annonce Précédente : La mort de JESUS-CHRIST a déboulonné le Christianisme clandestin