mediacongo.net - Petites annonces - COMMENT METTRE FIN A UN SYSTEME POLITIQUE DE PREDATION DU PAYS

COMMENT METTRE FIN A UN SYSTEME POLITIQUE DE PREDATION DU PAYS

Pour mettre fin à un système de prédation du pays, il y a trois points à retenir :
1. L'implication de la population reste la plus sûre des solutions bien qu'elle entraine des casses sérieuses mais nécessaire pour la survie de notre Etat;
2. Pendant le dépérissement d'un Etat, la population peut mettre fin aux appétits gloutons des gouvernants grâce à l'appropriation de la rue ;
3. Chaque citoyen doit se montrer concerné quant à la dénonciation de tout acte qui met en danger l'avenir de la nation.
Quant aux dirigeants qui tiennent à voir un Etat de droit naitre des cendres nous laissés par le régime sortant, la maîtrise des mots stratégiques pour eux sera le contrôle et la sanction. Ils peuvent y a jouter le suivi. Ce que nous n'avons pas apprécié, le fait qu'on ait suspendu le ministre a.i des affaires foncières par TSHIBALA alors qu'il dénonçait les anti-valeurs qu'il a trouvés dans ce cabinet ministériel. Si suivi y était, ce monsieur ILUNGA devait être soutenu. Ce qui malheureusement n'a pas été le cas.
Nous continuons à observer ce régime.
Il convient de savoir qu'on ne résout pas des problèmes avec les personnes qui les ont crées.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

COMMENT METTRE FIN A UN SYSTEME POLITIQUE DE PREDATION DU PAYS

Postée le: 03.06.2019
Ville : KINSHASA
Description

Pour mettre fin à un système de prédation du pays, il y a trois points à retenir :
1. L'implication de la population reste la plus sûre des solutions bien qu'elle entraine des casses sérieuses mais nécessaire pour la survie de notre Etat;
2. Pendant le dépérissement d'un Etat, la population peut mettre fin aux appétits gloutons des gouvernants grâce à l'appropriation de la rue ;
3. Chaque citoyen doit se montrer concerné quant à la dénonciation de tout acte qui met en danger l'avenir de la nation.
Quant aux dirigeants qui tiennent à voir un Etat de droit naitre des cendres nous laissés par le régime sortant, la maîtrise des mots stratégiques pour eux sera le contrôle et la sanction. Ils peuvent y a jouter le suivi. Ce que nous n'avons pas apprécié, le fait qu'on ait suspendu le ministre a.i des affaires foncières par TSHIBALA alors qu'il dénonçait les anti-valeurs qu'il a trouvés dans ce cabinet ministériel. Si suivi y était, ce monsieur ILUNGA devait être soutenu. Ce qui malheureusement n'a pas été le cas.
Nous continuons à observer ce régime.
Il convient de savoir qu'on ne résout pas des problèmes avec les personnes qui les ont crées.
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Formation des Intallateurs des panneaux solaires dans un mois
left
Annonce Précédente : LES 6 PRINCIPES DE LEADERSHIP DE LA BONNE GOUVERNANCE