mediacongo.net - Petites annonces - SOLUTION DES INVALIDATIONS INJUSTES DES DEPUTES

SOLUTION DES INVALIDATIONS INJUSTES DES DEPUTES

Lorsque les juges de la cour constitutionnelle ont dépassé le temps prévu, nous avons dit qu'ils en profitaient pour se faire corrompre. La solution était de nommer des juges auditeurs tout de suite après pour passer en revue leurs décisions. A la place de SEM le Président de la République, nous suspendrons tous les actes posés par ces juges et eux en même temps. Cette disposition permettra aux auditeurs juridiques et indépendant (ACAJ par exemple) de terminer la révision ou mieux l'audit des décisions des juges suspendus. Les "invalidés" continuent aussi comme si de rien n'était. C'est cela la solution à notre humble avis. Parce que, la commission "spéciale" composée des membres internes à cette même cour, rien de bon n'en sortira.
Le président de cette cour s'est justifié en disant 1400 dossiers pour 9 juges ; ils n'avaient pas de temps. Alors qu'en faisant les calculs, Il suffisait au plus 3 dossiers par jour pour chacun des 9 juges pour qu'en 2 mois le travail de 8 heures par jour pour finir les 1400 dossiers. 3 dossiers par jour, même pour un universitaire qui n'a pas fait le droit, pourrait terminer l'analyse de ces recours !
Si CACH continue à rêver, le FCC ne rêve pas. Ils savent ce qu'ils font. L'assemblée nationale a commencé (une tentacule de la pieuvre), le pardon a suivi après. Maintenant c'est la cour constitutionnelle (une autre tentacule de la pieuvre) et la suite ? Nous avions conseillé à CACH, le contrôle et la sanction. Ne pas recourir à ces deux mots dès que l'occasion se présente, c'est se tirer lentement mais sûrement des balles blanches au pied. Mais avec le temps, ce pied aura mal. Comment pense CACH pour déboulonner ces médiocres si ce n'est pas de les traduire en justice avec des actes pareils de sabotage qui cherchent à pousser la population à la révolte ?
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

SOLUTION DES INVALIDATIONS INJUSTES DES DEPUTES

Postée le: 19.06.2019 | Modifiée le 21.06.2019
Ville : KINSHASA
Description

Lorsque les juges de la cour constitutionnelle ont dépassé le temps prévu, nous avons dit qu'ils en profitaient pour se faire corrompre. La solution était de nommer des juges auditeurs tout de suite après pour passer en revue leurs décisions. A la place de SEM le Président de la République, nous suspendrons tous les actes posés par ces juges et eux en même temps. Cette disposition permettra aux auditeurs juridiques et indépendant (ACAJ par exemple) de terminer la révision ou mieux l'audit des décisions des juges suspendus. Les "invalidés" continuent aussi comme si de rien n'était. C'est cela la solution à notre humble avis. Parce que, la commission "spéciale" composée des membres internes à cette même cour, rien de bon n'en sortira.
Le président de cette cour s'est justifié en disant 1400 dossiers pour 9 juges ; ils n'avaient pas de temps. Alors qu'en faisant les calculs, Il suffisait au plus 3 dossiers par jour pour chacun des 9 juges pour qu'en 2 mois le travail de 8 heures par jour pour finir les 1400 dossiers. 3 dossiers par jour, même pour un universitaire qui n'a pas fait le droit, pourrait terminer l'analyse de ces recours !
Si CACH continue à rêver, le FCC ne rêve pas. Ils savent ce qu'ils font. L'assemblée nationale a commencé (une tentacule de la pieuvre), le pardon a suivi après. Maintenant c'est la cour constitutionnelle (une autre tentacule de la pieuvre) et la suite ? Nous avions conseillé à CACH, le contrôle et la sanction. Ne pas recourir à ces deux mots dès que l'occasion se présente, c'est se tirer lentement mais sûrement des balles blanches au pied. Mais avec le temps, ce pied aura mal. Comment pense CACH pour déboulonner ces médiocres si ce n'est pas de les traduire en justice avec des actes pareils de sabotage qui cherchent à pousser la population à la révolte ?
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Recette du bonheur
left
Annonce Précédente : Bande passante