mediacongo.net - Petites annonces - BAHATI VERSUS FCC

BAHATI VERSUS FCC

Nous apprenons des ondes depuis un temps, des informations non moins intéressantes autour de BAHATI et FCC. La politique devient très dynamique en RD Congo dans le sens d’aller de l’avant. En sus, dans les réseaux sociaux, nous avons lu que BOSCO TANGANDA, a dénoncé la pieuvre à la CPI, celui qu’on appelle depuis un temps, l’autorité morale.
Nous saluons le courage de BAHATI. Pour libérer le pays complètement et vivre la démocratie au sens de la vision de l’actuel chef de l’Etat, la conjugaison des courageux s’avère indispensable. Nous saluons également, le choix de la sagesse du professeur MATUNGULU pour la banque africaine de développement (BAD). Le pays a besoin de son expertise à ce poste d’administrateur.
Pour ne pas nous écarter de notre sujet, la dictature latente avec laquelle la pieuvre tient en otage nos frères et sœurs encore dans le FCC sera bientôt à terme. Il suffit que le vote du Président de Sénat soit secret après vérification de la nouvelle majorité issue dans l’assemblée occasionné par le départ fracassant de Modeste BAHATI. Car, ce départ de BAHATI de cette association des malfaiteurs FCC, peut sonner le glas de cette organisation maléfique. La place de son autorité est à la CPI. D’ailleurs selon certaines informations lues pour vous dans les réseaux sociaux ; BOSCO TANGANDA a fourni non seulement des preuves de transfert d’argent de la pieuvre au bénéfice des milices de M23 et autres sous sa supervision, mais aussi les photos de lui, ancien chef de guerre avec la pieuvre. Que voulons-nous encore faire de cet ennemi du peuple d’abord qui se cache dans la peau d’une pieuvre ?
Une fois de plus, nous nous adressons à CACH : « on ne résout pas des problèmes avec les personnes qui les ont créés ». Il est plus que temps d’ouvrir d’abord la porte de la CPI pour « l’autorité morale », la pieuvre et ensuite, s’occuper de ses tentacules. Procéder autrement, c’est faire son jeu. Quant au peuple, soyons attentif. Nous devons barrer énergiquement la route à tous ceux qui veulent du mal à celui qui tient à réaliser la vision du peuple d’abord nous laissée par le patriarche et héros national papa, papy, frère ETSHIMU.
A nos frères et sœurs qui restent encore dans LAMUKA. L’heure est arrivée pour que le peuple RD Congolais se retrouve autour de SEM le Président FATSHI. L’exemple des anciens prisonniers politiques est un bon exemple. Nous remercions Franck DIONGO de l’idée au passage. Il est temps que nous dressons tous nos fronts longtemps courbés. ALEA JACTA EST, VICTORIA CERTA EST.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

BAHATI VERSUS FCC

Postée le: 15.07.2019 | Modifiée le 16.07.2019
Ville : KINSHASA
Description

Nous apprenons des ondes depuis un temps, des informations non moins intéressantes autour de BAHATI et FCC. La politique devient très dynamique en RD Congo dans le sens d’aller de l’avant. En sus, dans les réseaux sociaux, nous avons lu que BOSCO TANGANDA, a dénoncé la pieuvre à la CPI, celui qu’on appelle depuis un temps, l’autorité morale.
Nous saluons le courage de BAHATI. Pour libérer le pays complètement et vivre la démocratie au sens de la vision de l’actuel chef de l’Etat, la conjugaison des courageux s’avère indispensable. Nous saluons également, le choix de la sagesse du professeur MATUNGULU pour la banque africaine de développement (BAD). Le pays a besoin de son expertise à ce poste d’administrateur.
Pour ne pas nous écarter de notre sujet, la dictature latente avec laquelle la pieuvre tient en otage nos frères et sœurs encore dans le FCC sera bientôt à terme. Il suffit que le vote du Président de Sénat soit secret après vérification de la nouvelle majorité issue dans l’assemblée occasionné par le départ fracassant de Modeste BAHATI. Car, ce départ de BAHATI de cette association des malfaiteurs FCC, peut sonner le glas de cette organisation maléfique. La place de son autorité est à la CPI. D’ailleurs selon certaines informations lues pour vous dans les réseaux sociaux ; BOSCO TANGANDA a fourni non seulement des preuves de transfert d’argent de la pieuvre au bénéfice des milices de M23 et autres sous sa supervision, mais aussi les photos de lui, ancien chef de guerre avec la pieuvre. Que voulons-nous encore faire de cet ennemi du peuple d’abord qui se cache dans la peau d’une pieuvre ?
Une fois de plus, nous nous adressons à CACH : « on ne résout pas des problèmes avec les personnes qui les ont créés ». Il est plus que temps d’ouvrir d’abord la porte de la CPI pour « l’autorité morale », la pieuvre et ensuite, s’occuper de ses tentacules. Procéder autrement, c’est faire son jeu. Quant au peuple, soyons attentif. Nous devons barrer énergiquement la route à tous ceux qui veulent du mal à celui qui tient à réaliser la vision du peuple d’abord nous laissée par le patriarche et héros national papa, papy, frère ETSHIMU.
A nos frères et sœurs qui restent encore dans LAMUKA. L’heure est arrivée pour que le peuple RD Congolais se retrouve autour de SEM le Président FATSHI. L’exemple des anciens prisonniers politiques est un bon exemple. Nous remercions Franck DIONGO de l’idée au passage. Il est temps que nous dressons tous nos fronts longtemps courbés. ALEA JACTA EST, VICTORIA CERTA EST.
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : La cigale
left
Annonce Précédente : Concert