mediacongo.net - Petites annonces - COUP DE LUMIERE SUR LE FONCTIONNEMENT DE SECOPE

COUP DE LUMIERE SUR LE FONCTIONNEMENT DE SECOPE

L’acronyme SECOPE signifie service de contrôle de la paie des enseignants. Ce qui veut dire son travail, c’est contrôler la paie des enseignants. Mais malheureusement ce service fonctionne toujours dans la logique de juge et partie.
Partout dans les structures sérieuses, la paie proprement dite est une fonction dévolue à la Direction des Ressources Humaines (DRH). Sinon, quel est le sens du mot « contrôle » dans l’acronyme SECOPE ? Pourtant, la DRH ne manque pas au sein du ministère de l’EPSP auquel appartient SECOPE. A maintes reprises, nous observons le jour de paie à SECOPE, la plupart des cadres sortent tard au point de croire qu’ils font des heures supplémentaires. Ils profitent cependant de l’absence de départ des agents aux regards indiscrets pour dispatcher des sacs d’argent aux membres de la mafia gravitant autour de ces détournements mensuels. Dans l’entre temps, les vrais bénéficiaires, les enseignants sont clochardisés puis que cet argent ne parvient pas dans leurs poches.
Ensuite, les gouvernants se demandent comment l’enseignement se détériore davantage. Mais curieusement parmi eux, certains font aussi partie de la mafia susmentionnée. Il est temps que cette pratique s’arrête. A la place de SEM le Président FATSHI, nous instruirons son conseiller chargé de l’éducation de s’assurer que la paie soit confiée au DRH et que SECOPE ne joue que son rôle de contrôle. Ce serait un début de pratique de la bonne gouvernance dans SECOPE. Il ne suffirait pas d’instruire mais d’assurer le suivi, sanctionner ceux qui ne voudraient pas le changement jusqu’à l’implémentation complète du contrôle interne de cette paie des enseignants. Nous avons vu des agents perdre leur vie en osant de mettre fin à ce système de prédation du droit de nos enseignants.
Il y a malheureusement ce genre de dysfonctionnement dans quasiment toutes nos entreprises de l’Etat, le déboulonnement ainsi que l’Etat de droit devront nous aider à changer cette façon de faire. Pour cela, le Chef de l’Etat a besoin des personnes dignes de confiance et méticuleuses auprès de lui pour remplir ce genre de missions. Sinon, nous attendrons longtemps le changement qu’il incarne aux yeux des RD Congolais maintenant.
Ce qui favorise cette situation, c’est la politisation des entreprises publiques et services de l’Etat qui sont plus considérés non pour appuyer la bonne gouvernance du pays, mais plutôt de renflouer les caisses des partis politiques. Les fameuses rétrocessions au parti en termes de pourcentage une fois placé quelle que part !
Nous dénonçons tout ceci car, trop c’est trop. Il est temps que le pays décolle. Chacun doit arriver à se poser la question : « qu’est-ce que je fais à mon niveau pour aider le pays ? ».
Tous ceux qui s’entêtent, nous finirons par citer leurs noms. Où que nous soyons, les anti-valeurs s’y trouvent. Nous devons tous avoir des clés pour déboulonner les anti-valeurs et leurs auteurs avec. N’oublions pas que c’est dans les détails que le diable se cache !
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

COUP DE LUMIERE SUR LE FONCTIONNEMENT DE SECOPE

Postée le: 24.07.2019
Ville : KINSHASA
Description

L’acronyme SECOPE signifie service de contrôle de la paie des enseignants. Ce qui veut dire son travail, c’est contrôler la paie des enseignants. Mais malheureusement ce service fonctionne toujours dans la logique de juge et partie.
Partout dans les structures sérieuses, la paie proprement dite est une fonction dévolue à la Direction des Ressources Humaines (DRH). Sinon, quel est le sens du mot « contrôle » dans l’acronyme SECOPE ? Pourtant, la DRH ne manque pas au sein du ministère de l’EPSP auquel appartient SECOPE. A maintes reprises, nous observons le jour de paie à SECOPE, la plupart des cadres sortent tard au point de croire qu’ils font des heures supplémentaires. Ils profitent cependant de l’absence de départ des agents aux regards indiscrets pour dispatcher des sacs d’argent aux membres de la mafia gravitant autour de ces détournements mensuels. Dans l’entre temps, les vrais bénéficiaires, les enseignants sont clochardisés puis que cet argent ne parvient pas dans leurs poches.
Ensuite, les gouvernants se demandent comment l’enseignement se détériore davantage. Mais curieusement parmi eux, certains font aussi partie de la mafia susmentionnée. Il est temps que cette pratique s’arrête. A la place de SEM le Président FATSHI, nous instruirons son conseiller chargé de l’éducation de s’assurer que la paie soit confiée au DRH et que SECOPE ne joue que son rôle de contrôle. Ce serait un début de pratique de la bonne gouvernance dans SECOPE. Il ne suffirait pas d’instruire mais d’assurer le suivi, sanctionner ceux qui ne voudraient pas le changement jusqu’à l’implémentation complète du contrôle interne de cette paie des enseignants. Nous avons vu des agents perdre leur vie en osant de mettre fin à ce système de prédation du droit de nos enseignants.
Il y a malheureusement ce genre de dysfonctionnement dans quasiment toutes nos entreprises de l’Etat, le déboulonnement ainsi que l’Etat de droit devront nous aider à changer cette façon de faire. Pour cela, le Chef de l’Etat a besoin des personnes dignes de confiance et méticuleuses auprès de lui pour remplir ce genre de missions. Sinon, nous attendrons longtemps le changement qu’il incarne aux yeux des RD Congolais maintenant.
Ce qui favorise cette situation, c’est la politisation des entreprises publiques et services de l’Etat qui sont plus considérés non pour appuyer la bonne gouvernance du pays, mais plutôt de renflouer les caisses des partis politiques. Les fameuses rétrocessions au parti en termes de pourcentage une fois placé quelle que part !
Nous dénonçons tout ceci car, trop c’est trop. Il est temps que le pays décolle. Chacun doit arriver à se poser la question : « qu’est-ce que je fais à mon niveau pour aider le pays ? ».
Tous ceux qui s’entêtent, nous finirons par citer leurs noms. Où que nous soyons, les anti-valeurs s’y trouvent. Nous devons tous avoir des clés pour déboulonner les anti-valeurs et leurs auteurs avec. N’oublions pas que c’est dans les détails que le diable se cache !
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Sa compagnie dans la fournaise
left
Annonce Précédente : ANGLAIS POUR TOUS