mediacongo.net - Petites annonces - REPARTITION DES 40% DES EMOLUMENTS DU PRESIDENT RETROCEDES A L’UDPS

REPARTITION DES 40% DES EMOLUMENTS DU PRESIDENT RETROCEDES A L’UDPS

Il est parvenu à notre rédaction, la rétrocession des émoluments ou mieux salaires de SEM le Président FATSHI à l’UDPS de l’ordre de 40%. Une reconnaissance à son parti. Cette pratique ne s’arrête pas qu’au Président. Certes, tout membre reconnaissant est sensé agir de la sorte à un pourcentage un peu moindre, généralement à 10% nous dit-on. Mais comment partager ces fonds ?
Nous savons tous que l’argent est souvent une pomme de discorde lorsqu’il y a des mécontents qui sont laissés derrière. Mais à l’UDPS, ils veulent éviter cela. Ses stratèges auraient proposé, que toutes les rétrocessions qui sont versées directement dans le compte du parti devraient faire l’objet de répartition équitable. Pas de tension comme dans les barèmes des sociétés commerciales. Car, le sang qui circule dans les veines des combattants est rouge. Ce sang, n’est pas différent de celui qui circule dans les veines du président, du secrétaire général, des nationaux, des fédéraux, des sectionnaires ou des cellulaires. Et, chacun de ce cadre, est conscientisé pour gérer en père de famille ce qui lui est rétrocédé mensuellement. Il y tire, les frais de fonctionnement, sa rétribution ainsi que celle de ses collaborateurs chefs de département en fonction. C’est là que joue la sagesse des responsables de l’UDPS à différent niveau.
Etant une démocratie sociale se disent ses cadres, même s’il lui revient une contrevaleur de dix dollars le mois, il béni Dieu et se dit, nous venons de loin pour que pareils gestes commencent. Mais tout, selon ces stratèges, doit se faire dans la transparence. C’est pourquoi, à travers la République, tous les cadres précités, leur nombre est connu pour que cette répartition soit équitable sous forme de M-PESA, Orange Money, Mise à disposition bancaire et cætera, pourvu que la part arrive au combattant, fruit des sacrifices longtemps consentis.
Nous saluons l’initiative de l’actuel Chef de l’Etat dans son parti. Cette façon de faire, consolidera déjà un esprit de l’intelligence collective nationale si les autres partis politiques emboitaient les pas. Parce que, nos familles, cellules de base de la nation, son union, a été souvent mise en mal par les histoires des sorcelleries qu’évoquent malheureusement certaines « églises » de réveille qui devaient plutôt prêcher l’union de la famille. A ce jour, il est rare que les cousins aillent passer les vacances chez les autres par peur de la sorcellerie ! C’est ainsi, inconsciemment, nos églises contribuent à disloquer la nation RD Congolaise sans le savoir. Il n’est pas tard de mieux faire dit-on. Le train du réveil de l’éléphant du centre de l’Afrique est en marche, la gâchette du revolver de l’Afrique est en train d’être pressée ou la nation RD Congolaise se réveille davantage.
Le peuple d’abord, doit savoir barrer la route à toutes les personnes qui tenteront de naviguer dans le sens contraire des signaux de la vision nous montrés par l’actuel Chef de l’Etat.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

REPARTITION DES 40% DES EMOLUMENTS DU PRESIDENT RETROCEDES A L’UDPS

Postée le: 29.07.2019 | Modifiée le 30.07.2019
Ville : KINSHASA
Description

Il est parvenu à notre rédaction, la rétrocession des émoluments ou mieux salaires de SEM le Président FATSHI à l’UDPS de l’ordre de 40%. Une reconnaissance à son parti. Cette pratique ne s’arrête pas qu’au Président. Certes, tout membre reconnaissant est sensé agir de la sorte à un pourcentage un peu moindre, généralement à 10% nous dit-on. Mais comment partager ces fonds ?
Nous savons tous que l’argent est souvent une pomme de discorde lorsqu’il y a des mécontents qui sont laissés derrière. Mais à l’UDPS, ils veulent éviter cela. Ses stratèges auraient proposé, que toutes les rétrocessions qui sont versées directement dans le compte du parti devraient faire l’objet de répartition équitable. Pas de tension comme dans les barèmes des sociétés commerciales. Car, le sang qui circule dans les veines des combattants est rouge. Ce sang, n’est pas différent de celui qui circule dans les veines du président, du secrétaire général, des nationaux, des fédéraux, des sectionnaires ou des cellulaires. Et, chacun de ce cadre, est conscientisé pour gérer en père de famille ce qui lui est rétrocédé mensuellement. Il y tire, les frais de fonctionnement, sa rétribution ainsi que celle de ses collaborateurs chefs de département en fonction. C’est là que joue la sagesse des responsables de l’UDPS à différent niveau.
Etant une démocratie sociale se disent ses cadres, même s’il lui revient une contrevaleur de dix dollars le mois, il béni Dieu et se dit, nous venons de loin pour que pareils gestes commencent. Mais tout, selon ces stratèges, doit se faire dans la transparence. C’est pourquoi, à travers la République, tous les cadres précités, leur nombre est connu pour que cette répartition soit équitable sous forme de M-PESA, Orange Money, Mise à disposition bancaire et cætera, pourvu que la part arrive au combattant, fruit des sacrifices longtemps consentis.
Nous saluons l’initiative de l’actuel Chef de l’Etat dans son parti. Cette façon de faire, consolidera déjà un esprit de l’intelligence collective nationale si les autres partis politiques emboitaient les pas. Parce que, nos familles, cellules de base de la nation, son union, a été souvent mise en mal par les histoires des sorcelleries qu’évoquent malheureusement certaines « églises » de réveille qui devaient plutôt prêcher l’union de la famille. A ce jour, il est rare que les cousins aillent passer les vacances chez les autres par peur de la sorcellerie ! C’est ainsi, inconsciemment, nos églises contribuent à disloquer la nation RD Congolaise sans le savoir. Il n’est pas tard de mieux faire dit-on. Le train du réveil de l’éléphant du centre de l’Afrique est en marche, la gâchette du revolver de l’Afrique est en train d’être pressée ou la nation RD Congolaise se réveille davantage.
Le peuple d’abord, doit savoir barrer la route à toutes les personnes qui tenteront de naviguer dans le sens contraire des signaux de la vision nous montrés par l’actuel Chef de l’Etat.
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Le parcours de Lot
left
Annonce Précédente : Diagnostic sur moi-même