mediacongo.net - Petites annonces - VOICI CE QUE POURRA ETRE LA PROMESSE NON TENUE DU PREMIER MINISTRE

VOICI CE QUE POURRA ETRE LA PROMESSE NON TENUE DU PREMIER MINISTRE

Tout observateur averti qui voit le rythme de réalisation des sauts-de-mouton conclura qu’en décembre 2019, le premier ministre ne saura satisfaire la population à qui il a promis la fin des travaux. C’est pourquoi, nos politiciens doivent apprendre à parler moins mais à convaincre la population par des actes. Ces derniers d’ailleurs parlent mieux que des discours.
Parmi les membres du gouvernement, nous ne croyons pas que le ministre des finances est un loquace ; pourtant, il travaille sans faire de bruit. Nous, peuple, avons besoin des faits palpables. La construction des sauts-de-mouton devait être progressive en lieu et place d’ouvrir en désordre des chantiers qui n’avancent pas.
Il eut un temps, le Président avait effectué des descentes de visite dans ces chantiers. Qu’elle a été la suite ? La population continue à marcher comme des chèvres chaque matin et soir. Or, si ces chantiers avaient suivi un rythme séquentiel dans leur mise en œuvre, ce ne serait pas ainsi ce jour et la promesse du premier ministre de terminer ces travaux fin décembre ne serait de l’utopie.
Il est donc temps que les services de suivi de l’évolution de ces chantiers commencent à interpeller toutes ces sociétés qui construisent ces routes pour ne pas faire honte au premier ministre en décembre.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

VOICI CE QUE POURRA ETRE LA PROMESSE NON TENUE DU PREMIER MINISTRE

Postée le: 23.10.2019
Ville : KINSHASA
Description

Tout observateur averti qui voit le rythme de réalisation des sauts-de-mouton conclura qu’en décembre 2019, le premier ministre ne saura satisfaire la population à qui il a promis la fin des travaux. C’est pourquoi, nos politiciens doivent apprendre à parler moins mais à convaincre la population par des actes. Ces derniers d’ailleurs parlent mieux que des discours.
Parmi les membres du gouvernement, nous ne croyons pas que le ministre des finances est un loquace ; pourtant, il travaille sans faire de bruit. Nous, peuple, avons besoin des faits palpables. La construction des sauts-de-mouton devait être progressive en lieu et place d’ouvrir en désordre des chantiers qui n’avancent pas.
Il eut un temps, le Président avait effectué des descentes de visite dans ces chantiers. Qu’elle a été la suite ? La population continue à marcher comme des chèvres chaque matin et soir. Or, si ces chantiers avaient suivi un rythme séquentiel dans leur mise en œuvre, ce ne serait pas ainsi ce jour et la promesse du premier ministre de terminer ces travaux fin décembre ne serait de l’utopie.
Il est donc temps que les services de suivi de l’évolution de ces chantiers commencent à interpeller toutes ces sociétés qui construisent ces routes pour ne pas faire honte au premier ministre en décembre.
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Location de chapiteaux a Abidjan
left
Annonce Précédente : Recherche d'une formation sur l'audiovisuel