mediacongo.net - Petites annonces - VOICI UNE DES CAISSES DE PPRD

VOICI UNE DES CAISSES DE PPRD

Nous ne cesserons d'écrire jusqu'à ce qu'on nous entende. SECOPE ne peut continuer à être juge et partie. Ce service de contrôle de paie des enseignants au lieu de ne s'occuper que de contrôle mais réalise aussi la paie. La paie devait être exécutée par le DRH, contrôlée ensuite par SECOPE et enfin l'IGF (Inspection Générale de Finance) en dernier ressort de contrôle.
Si vous voyez des gens s’accrocher à préparer, exécuter et contrôler le salaire ; il n'y a pas séparation des tâches et par conséquent, risque élevé de fraude. Cette fraude est favorisée par des distorsions inimaginable. Deux personnes par exemple appartenant à une même catégorie barémique ; l'un touche 1400000FC et l'autre 53000FC !
Il n'existe aucune tension. Même les anciens secrétaires généraux continuent à percevoir des primes de régularité aux services.
Jusqu'à quand cette situation perdurera ?
C'est pourquoi, le FCC, PPRD en premier n'aime pas laisser ce ministère. Y toucher, y mettre de l'ordre, c'est comme bouger une niche d'abeille. Le moment venu, tous ceux qui se servent de denier public impunément devront répondre devant la justice. Car, le passé, finit toujours par rattraper son auteur ou encore, l'on ne récolte que ce qu'on a semé.
Malheureusement, des caisses pareilles existent dans beaucoup de ministères tenus par ceux de FCC.
Nous, RD Congolais, devront être prêt pour toute éventualité dans le seul objectif de préserver notre démocratie naissante. Même aux sacrifices suprêmes. Sinon, à cause de ces médiocres qui nous entourent, nous continuerons à vivre comme des esclaves chez nous.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

VOICI UNE DES CAISSES DE PPRD

Postée le: 31.10.2019 | Modifiée le 04.11.2019
Ville : LUBUMBASHI
Description

Nous ne cesserons d'écrire jusqu'à ce qu'on nous entende. SECOPE ne peut continuer à être juge et partie. Ce service de contrôle de paie des enseignants au lieu de ne s'occuper que de contrôle mais réalise aussi la paie. La paie devait être exécutée par le DRH, contrôlée ensuite par SECOPE et enfin l'IGF (Inspection Générale de Finance) en dernier ressort de contrôle.
Si vous voyez des gens s’accrocher à préparer, exécuter et contrôler le salaire ; il n'y a pas séparation des tâches et par conséquent, risque élevé de fraude. Cette fraude est favorisée par des distorsions inimaginable. Deux personnes par exemple appartenant à une même catégorie barémique ; l'un touche 1400000FC et l'autre 53000FC !
Il n'existe aucune tension. Même les anciens secrétaires généraux continuent à percevoir des primes de régularité aux services.
Jusqu'à quand cette situation perdurera ?
C'est pourquoi, le FCC, PPRD en premier n'aime pas laisser ce ministère. Y toucher, y mettre de l'ordre, c'est comme bouger une niche d'abeille. Le moment venu, tous ceux qui se servent de denier public impunément devront répondre devant la justice. Car, le passé, finit toujours par rattraper son auteur ou encore, l'on ne récolte que ce qu'on a semé.
Malheureusement, des caisses pareilles existent dans beaucoup de ministères tenus par ceux de FCC.
Nous, RD Congolais, devront être prêt pour toute éventualité dans le seul objectif de préserver notre démocratie naissante. Même aux sacrifices suprêmes. Sinon, à cause de ces médiocres qui nous entourent, nous continuerons à vivre comme des esclaves chez nous.
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : ATELIER DE FORMATION SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GESTION LOGISTIQUE AUX ACTEURS ETATIQUES ET PRIVES DANS LE TERRITOIRE DE SEKE-BANZA
left
Annonce Précédente : De PROCREDIT à EQUITY BANK