mediacongo.net - Petites annonces - Le 30 juin 1859, l’équilibriste Jean-François Gravelet, connu sous le surnom de Charles Blondin, traversa les chutes du Niagara sur une corde de 330 mètres, devant des milliers de

Le 30 juin 1859, l’équilibriste Jean-François Gravelet, connu sous le surnom de Charles Blondin, traversa les chutes du Niagara sur une corde de 330 mètres, devant des milliers de

Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux… Beaucoup me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur… Je leur déclarerai : Je ne vous ai jamais connus.
Matthieu 7. 21-23
Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé.
Actes 16. 31
Alors, venez et montez !

Le 30 juin 1859, l’équilibriste Jean-François Gravelet, connu sous le surnom de Charles Blondin, traversa les chutes du Niagara sur une corde de 330 mètres, devant des milliers de spectateurs enthousiastes. Il renouvela l’exploit dix-sept fois, en y ajoutant des variantes : sur des échasses, en poussant une brouette, avec un sac sur les épaules, en faisant des sauts périlleux, etc. On raconte qu’il s’adressa à un spectateur dans la foule : “Croyez-vous que je puisse traverser avec un homme sur mon dos ?” L’homme acquiesça avec enthousiasme.

“Alors, venez et montez”, répondit Blondin. Mais l’homme refusa tout net. Il croyait aux capacités du funambule, seulement sa confiance était théorique et ne l’impliquait pas personnellement. Il n’était pas prêt à confier sa vie à Blondin.

Cet homme nous fait penser aux personnes qui sont enthousiastes si on leur parle de Jésus Christ. Elles l’appellent “le Sauveur du monde”, et ont une grande estime pour lui. Mais, lorsqu’il s’agit de s’impliquer et de lui confier leur vie, il n’y a plus personne.

C’est une chose de croire que Jésus Christ est “le Sauveur, mort pour les péchés du monde”. C’est bien autre chose de le croire pour vous-même, et de lui confier la question de vos péchés, et de votre salut. Si votre foi n’est que théorique, si elle ne vous engage pas, elle ne vous sauvera pas non plus !

Faites confiance à Jésus Christ pour vous-même, croyez en lui pour la libération de votre âme. Il vous conduira sain et sauf à travers le précipice de la mort, jusqu’à l’autre rive, celle de la vie éternelle.
(La Bonne semence)
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  

Le 30 juin 1859, l’équilibriste Jean-François Gravelet, connu sous le surnom de Charles Blondin, traversa les chutes du Niagara sur une corde de 330 mètres, devant des milliers de

Postée le: 13.11.2019
Ville : LUBUMBASHI
Description

Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux… Beaucoup me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur… Je leur déclarerai : Je ne vous ai jamais connus.
Matthieu 7. 21-23
Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé.
Actes 16. 31
Alors, venez et montez !

Le 30 juin 1859, l’équilibriste Jean-François Gravelet, connu sous le surnom de Charles Blondin, traversa les chutes du Niagara sur une corde de 330 mètres, devant des milliers de spectateurs enthousiastes. Il renouvela l’exploit dix-sept fois, en y ajoutant des variantes : sur des échasses, en poussant une brouette, avec un sac sur les épaules, en faisant des sauts périlleux, etc. On raconte qu’il s’adressa à un spectateur dans la foule : “Croyez-vous que je puisse traverser avec un homme sur mon dos ?” L’homme acquiesça avec enthousiasme.

“Alors, venez et montez”, répondit Blondin. Mais l’homme refusa tout net. Il croyait aux capacités du funambule, seulement sa confiance était théorique et ne l’impliquait pas personnellement. Il n’était pas prêt à confier sa vie à Blondin.

Cet homme nous fait penser aux personnes qui sont enthousiastes si on leur parle de Jésus Christ. Elles l’appellent “le Sauveur du monde”, et ont une grande estime pour lui. Mais, lorsqu’il s’agit de s’impliquer et de lui confier leur vie, il n’y a plus personne.

C’est une chose de croire que Jésus Christ est “le Sauveur, mort pour les péchés du monde”. C’est bien autre chose de le croire pour vous-même, et de lui confier la question de vos péchés, et de votre salut. Si votre foi n’est que théorique, si elle ne vous engage pas, elle ne vous sauvera pas non plus !

Faites confiance à Jésus Christ pour vous-même, croyez en lui pour la libération de votre âme. Il vous conduira sain et sauf à travers le précipice de la mort, jusqu’à l’autre rive, celle de la vie éternelle.
(La Bonne semence)
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Formation en Informatique
left
Annonce Précédente : SPECIALE BONANA TALO EKITI E EEEE