mediacongo.net - Petites annonces - Remettre toute dette (1)

Remettre toute dette (1)

Ému de compassion, le maître de cet esclave-là le relâcha et lui remit la dette.
Matthieu 18. 27
Remets-nous nos dettes comme nous aussi nous remettons à nos débiteurs.
Matthieu 6. 12
Remettre toute dette (1)

Quand il évoque le pardon, Jésus utilise souvent l’image de la remise d’une dette. Cette image nous aide à pardonner. En effet, lorsqu’une personne m’a fait du mal, je considère qu’elle a une dette envers moi et je pense donc que j’ai un droit sur elle, celui de réclamer réparation, voire de lui faire subir ce qu’elle m’a fait. Ce constat ne résout rien, si ce n’est qu’il nourrit mon amertume.

Il y a aussi, c’est vrai, une exigence de justice, qui est légitime. Mais avons-nous à nous faire justice nous-mêmes ? Non ! Cela amènerait à d’autres sources de rancœur. La solution n’est pas là.

Le Seigneur Jésus nous invite à remettre notre cause à Dieu et à lui laisser le soin de rétablir la justice. Cette prière enseignée dans l’évangile ne suppose ni délai ni exception : “Remets-nous nos dettes – toutes nos dettes – comme nous aussi nous remettons à nos débiteurs”. Lui-même “se remettait à celui qui juge justement” (1 Pierre 2. 2). Ne pas pardonner signifierait conserver sous notre coude les nombreuses “factures” des torts que nous avons subis, à notre estimation. Combien il est plus reposant… et juste de tout confier au Seigneur.

Se débarrasser de ce poids, remettre les dettes, c’est aussi retrouver des relations de paix avec notre prochain. C’est à cela que le Seigneur Jésus veut nous conduire, et c’est un chemin de liberté.

(la suite demain)(La Bonne semence)
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.

Remettre toute dette (1)

Postée le: 21.11.2019
Ville : LUBUMBASHI
Description

Ému de compassion, le maître de cet esclave-là le relâcha et lui remit la dette.
Matthieu 18. 27
Remets-nous nos dettes comme nous aussi nous remettons à nos débiteurs.
Matthieu 6. 12
Remettre toute dette (1)

Quand il évoque le pardon, Jésus utilise souvent l’image de la remise d’une dette. Cette image nous aide à pardonner. En effet, lorsqu’une personne m’a fait du mal, je considère qu’elle a une dette envers moi et je pense donc que j’ai un droit sur elle, celui de réclamer réparation, voire de lui faire subir ce qu’elle m’a fait. Ce constat ne résout rien, si ce n’est qu’il nourrit mon amertume.

Il y a aussi, c’est vrai, une exigence de justice, qui est légitime. Mais avons-nous à nous faire justice nous-mêmes ? Non ! Cela amènerait à d’autres sources de rancœur. La solution n’est pas là.

Le Seigneur Jésus nous invite à remettre notre cause à Dieu et à lui laisser le soin de rétablir la justice. Cette prière enseignée dans l’évangile ne suppose ni délai ni exception : “Remets-nous nos dettes – toutes nos dettes – comme nous aussi nous remettons à nos débiteurs”. Lui-même “se remettait à celui qui juge justement” (1 Pierre 2. 2). Ne pas pardonner signifierait conserver sous notre coude les nombreuses “factures” des torts que nous avons subis, à notre estimation. Combien il est plus reposant… et juste de tout confier au Seigneur.

Se débarrasser de ce poids, remettre les dettes, c’est aussi retrouver des relations de paix avec notre prochain. C’est à cela que le Seigneur Jésus veut nous conduire, et c’est un chemin de liberté.

(la suite demain)(La Bonne semence)
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Christ, à la fois Dieu et homme
left
Annonce Précédente : SOS-FARDC/DGM AUX FRONTIERES EST : OUVREZ LES YEUX