mediacongo.net - Petites annonces - Nous avons un seul Dieu manifesté en trois personnes : Dieu révélé comme le Père (2)

Nous avons un seul Dieu manifesté en trois personnes : Dieu révélé comme le Père (2)

2 - Dieu révélé comme le Père
Il est le Père dans le sens le plus élevé et le plus excellent, comme Père de notre adorable Sauveur, le Seigneur Jésus Christ, son Fils unique de toute éternité (Jean 1:14, 18), le Fils de son amour (Col. 1:13), et son Fils bien-aimé comme homme sur la terre. Jésus, dans l’évangile de Jean surtout, aime à présenter Dieu comme le Père, comme son Père. Il dit du temple « la maison de mon Père » (Jean 2:16). Quant à son œuvre, il dit : « Mon Père travaille, et moi je travaille » (Jean 5:17) ; « mon Père vous donne le véritable pain qui vient du ciel » (6:32). Il dit : « La volonté de mon Père » (6:40), et « j’ai gardé les commandements de mon Père » (15:10). On trouve encore bien d’autres passages où il est parlé de Dieu, le Père du Seigneur Jésus. « Le Père aime le Fils », « à cause de ceci, le Père m’aime » (Jean 3:35 ; 5:20 ; 10:17), lisons-nous. Le Fils jouissait de cet amour du Père pour Lui.
Dieu est le Père dans un sens absolu, comme une Personne dans la Trinité. Mais Dieu est aussi appelé Père comme ayant donné l’existence à tous les êtres : « Il y a un seul Dieu et Père de tous », dit l’apôtre (Éph. 4:6). Il est envisagé aussi comme Père d’Israël, parce que c’est Lui qui avait choisi et formé ce peuple pour Lui- même (Deut. 32:6 ; És. 63:16 ; 64:8).
Mais dans un sens intime, Dieu est le Père de tous ceux qui croient au Seigneur Jésus Christ, de chacun d’eux individuellement, et ensemble ils forment sa famille. C’est une précieuse relation dans laquelle le Seigneur introduit ses disciples après sa résurrection. Et c’est Marie de Magdala, de laquelle Jésus avait chassé sept démons, qui reçoit de sa bouche cette merveilleuse révélation, et qui est chargée de la transmettre aux disciples : « Va vers mes frères », lui dit le Seigneur, « et dis-leur : Je monte vers mon Père et votre Père, et vers mon Dieu et votre Dieu » (Jean 20:17). Ainsi le Père du Seigneur Jésus devient notre Père, quand nous croyons en son Fils bien-aimé, selon ce qui est écrit : « À tous ceux qui l’ont reçu (reçu Jésus), il leur a donné le droit d’être enfants de Dieu, savoir à ceux qui croient en son nom » (Jean 1:12). Comme Jésus est le Fils bien-aimé du Père, eux sont de « bien-aimés » enfants de Dieu, et ils sont aimés comme Jésus a été aimé (Éph. 5:1 ; Jean 17:23). Et cette relation d’enfant de Dieu ne peut jamais être brisée, car ceux qui en jouissent, sont nés de Dieu et ont la vie éternelle.
N’est-ce pas un merveilleux effet de l’amour de Dieu qui nous sauve, et fait de nous, pécheurs et enfants de colère, des enfants de Dieu ? Aussi l’apôtre Jean, en contemplant ce fait bien propre à produire notre adoration, s’écrie : « Voyez de quel amour le Père nous a fait don, que nous soyons appelés enfants de Dieu… Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu » (1 Jean 3:1, 2). Nous pouvons donc adorer Dieu comme Père (Jean 4:23). Quelle grâce !
(La Bonne semence)
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  

Nous avons un seul Dieu manifesté en trois personnes : Dieu révélé comme le Père (2)

Postée le: 29.11.2019
Ville : LUBUMBASHI
Description

2 - Dieu révélé comme le Père
Il est le Père dans le sens le plus élevé et le plus excellent, comme Père de notre adorable Sauveur, le Seigneur Jésus Christ, son Fils unique de toute éternité (Jean 1:14, 18), le Fils de son amour (Col. 1:13), et son Fils bien-aimé comme homme sur la terre. Jésus, dans l’évangile de Jean surtout, aime à présenter Dieu comme le Père, comme son Père. Il dit du temple « la maison de mon Père » (Jean 2:16). Quant à son œuvre, il dit : « Mon Père travaille, et moi je travaille » (Jean 5:17) ; « mon Père vous donne le véritable pain qui vient du ciel » (6:32). Il dit : « La volonté de mon Père » (6:40), et « j’ai gardé les commandements de mon Père » (15:10). On trouve encore bien d’autres passages où il est parlé de Dieu, le Père du Seigneur Jésus. « Le Père aime le Fils », « à cause de ceci, le Père m’aime » (Jean 3:35 ; 5:20 ; 10:17), lisons-nous. Le Fils jouissait de cet amour du Père pour Lui.
Dieu est le Père dans un sens absolu, comme une Personne dans la Trinité. Mais Dieu est aussi appelé Père comme ayant donné l’existence à tous les êtres : « Il y a un seul Dieu et Père de tous », dit l’apôtre (Éph. 4:6). Il est envisagé aussi comme Père d’Israël, parce que c’est Lui qui avait choisi et formé ce peuple pour Lui- même (Deut. 32:6 ; És. 63:16 ; 64:8).
Mais dans un sens intime, Dieu est le Père de tous ceux qui croient au Seigneur Jésus Christ, de chacun d’eux individuellement, et ensemble ils forment sa famille. C’est une précieuse relation dans laquelle le Seigneur introduit ses disciples après sa résurrection. Et c’est Marie de Magdala, de laquelle Jésus avait chassé sept démons, qui reçoit de sa bouche cette merveilleuse révélation, et qui est chargée de la transmettre aux disciples : « Va vers mes frères », lui dit le Seigneur, « et dis-leur : Je monte vers mon Père et votre Père, et vers mon Dieu et votre Dieu » (Jean 20:17). Ainsi le Père du Seigneur Jésus devient notre Père, quand nous croyons en son Fils bien-aimé, selon ce qui est écrit : « À tous ceux qui l’ont reçu (reçu Jésus), il leur a donné le droit d’être enfants de Dieu, savoir à ceux qui croient en son nom » (Jean 1:12). Comme Jésus est le Fils bien-aimé du Père, eux sont de « bien-aimés » enfants de Dieu, et ils sont aimés comme Jésus a été aimé (Éph. 5:1 ; Jean 17:23). Et cette relation d’enfant de Dieu ne peut jamais être brisée, car ceux qui en jouissent, sont nés de Dieu et ont la vie éternelle.
N’est-ce pas un merveilleux effet de l’amour de Dieu qui nous sauve, et fait de nous, pécheurs et enfants de colère, des enfants de Dieu ? Aussi l’apôtre Jean, en contemplant ce fait bien propre à produire notre adoration, s’écrie : « Voyez de quel amour le Père nous a fait don, que nous soyons appelés enfants de Dieu… Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu » (1 Jean 3:1, 2). Nous pouvons donc adorer Dieu comme Père (Jean 4:23). Quelle grâce !
(La Bonne semence)
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Formation en Marketing Digital
left
Annonce Précédente : le Père est Dieu, le Fils est Dieu, l’Esprit Saint est Dieu, et ce ne sont pas trois dieux, mais un seul Dieu (1)