mediacongo.net - Petites annonces - VOLS DES BARRES DE FER AU SAUT-DE-MOUTON DE PASCAL

VOLS DES BARRES DE FER AU SAUT-DE-MOUTON DE PASCAL

Il nous a été rapporté par un témoin oculaire de vol des barres de fer au saut-de-mouton de Pascal de façon régulière. Ce témoin, a malheureusement été intimidé par un policier venu au secours des voleurs. Incroyable mais vrai. Cette même police qui aurait dû lui venir en aide pour arrêter ces inciviques, lui-même se passe pour l’un d’eux !
C’est pourquoi, nous préconisons que les autorités communiquent un numéro vert ou gratuit qui serait accessible à toute la population pour dénoncer ces genres des faits. Ces numéros devront passer même si celui qui appelle n’a pas d’unité de communication. Et, le centre d’appel pour intervention devra aussi réagir vite pour ne pas connaître des arrivées tardives au lieu de délit.
A la population, des telles personnes en flagrance de vol des matériels de chantier des sauts-de-mouton, il sied de les mettre hors d’état de nuire des chantiers. Pendant que SEM le Président et ses gouvernants tiennent mordicus à améliorer tant soit peu la circulation, des tels actes se font, malheureusement avec la complicité de certains policiers.
Toujours au même endroit, les roulages n'aident pas les chauffeurs. Ils laissent des chauffards prendre le sens interdit de l'autre côté pour venir bloquer la sortie des autres véhicules à l'arrêt même des transports en commun au sortir dudit saut-de-mouton ; pourtant, ceux qui cherchent les clients peuvent le faire un peu plus en bas, vers la station de quartier 3.
Le développement du pays est l’affaire de tous. Il passe impérativement par le changement de mentalité. Que ceux qui ont la responsabilité de construction de ces chantiers, prennent des dispositions pour que pareilles situations ne se répètent encore. En outre, si les autorités n'ont toujours pas la culture de suivi, nous serons dans un perpétuel recommencement. C'est pourquoi, si l'on ne veut pas le système à l'entrée de l'AFDL qui remis les gens sur le droit chemin, bien qu'un peu despotique, alors que nos autorités policières, roulages, gouvernants et autres, fassent de suivi, de contrôle et de sanction leurs outils de travail. C'est seulement de cette façon que nous atteindrons un changement de mentalité.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

VOLS DES BARRES DE FER AU SAUT-DE-MOUTON DE PASCAL

Postée le: 15.12.2019
Ville : KINSHASA
Description

Il nous a été rapporté par un témoin oculaire de vol des barres de fer au saut-de-mouton de Pascal de façon régulière. Ce témoin, a malheureusement été intimidé par un policier venu au secours des voleurs. Incroyable mais vrai. Cette même police qui aurait dû lui venir en aide pour arrêter ces inciviques, lui-même se passe pour l’un d’eux !
C’est pourquoi, nous préconisons que les autorités communiquent un numéro vert ou gratuit qui serait accessible à toute la population pour dénoncer ces genres des faits. Ces numéros devront passer même si celui qui appelle n’a pas d’unité de communication. Et, le centre d’appel pour intervention devra aussi réagir vite pour ne pas connaître des arrivées tardives au lieu de délit.
A la population, des telles personnes en flagrance de vol des matériels de chantier des sauts-de-mouton, il sied de les mettre hors d’état de nuire des chantiers. Pendant que SEM le Président et ses gouvernants tiennent mordicus à améliorer tant soit peu la circulation, des tels actes se font, malheureusement avec la complicité de certains policiers.
Toujours au même endroit, les roulages n'aident pas les chauffeurs. Ils laissent des chauffards prendre le sens interdit de l'autre côté pour venir bloquer la sortie des autres véhicules à l'arrêt même des transports en commun au sortir dudit saut-de-mouton ; pourtant, ceux qui cherchent les clients peuvent le faire un peu plus en bas, vers la station de quartier 3.
Le développement du pays est l’affaire de tous. Il passe impérativement par le changement de mentalité. Que ceux qui ont la responsabilité de construction de ces chantiers, prennent des dispositions pour que pareilles situations ne se répètent encore. En outre, si les autorités n'ont toujours pas la culture de suivi, nous serons dans un perpétuel recommencement. C'est pourquoi, si l'on ne veut pas le système à l'entrée de l'AFDL qui remis les gens sur le droit chemin, bien qu'un peu despotique, alors que nos autorités policières, roulages, gouvernants et autres, fassent de suivi, de contrôle et de sanction leurs outils de travail. C'est seulement de cette façon que nous atteindrons un changement de mentalité.
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : ECOLE REVEREND KIM, SES AUTORITES ONT UN SERIEUX PROBLEME DE COMPREHENSION
left
Annonce Précédente : FORMATION EN LOGISTIQUE D'APPROVISIONNEMENT