mediacongo.net - Petites annonces - ECOLE REVEREND KIM, SES AUTORITES ONT UN SERIEUX PROBLEME DE COMPREHENSION

ECOLE REVEREND KIM, SES AUTORITES ONT UN SERIEUX PROBLEME DE COMPREHENSION

Il nous est parvenu à la rédaction des scènes inimaginables qui se passent à l'école Révérend KIM. Pas plus que dernièrement, nous lisions à la presse le viol d'une fille mineure par ses collègues. Jadis, c'était le Directeur de discipline qui fouilla le sac d'une élève pour en retirer son téléphone et sa casse croute. Tantôt, c'est le préfet, dans sa petite casquette qui se croit un roitelet au milieu des élèves et enfin, ces mêmes autorités obligent des enfants, contre la conviction religieuse de leurs parents, à se rendre dans leurs cultes !
Par moment, ce parent nous confie, il se demande quel genre d'éducation cette école donne aux enfants. Leurs autorités poussent les enfants à respecter les règles pendant que leur promoteur gifle devant les mêmes enfants une "autorité" de l'école. De plus, comment peut on accepter se faire humilier pour des maigres salaires ?
Nous demandons aux autorités de cette école de réfléchir sérieusement lorsqu'elles parlent de discipline. Au regard de ce que nous venons d'énumérer, elles doivent d'abord eux-mêmes se montrer disciplinées avant que les élèves ne les suivent. L'exemple dit-on vient d'en haut.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

ECOLE REVEREND KIM, SES AUTORITES ONT UN SERIEUX PROBLEME DE COMPREHENSION

Postée le: 16.12.2019
Ville : KINSHASA
Description

Il nous est parvenu à la rédaction des scènes inimaginables qui se passent à l'école Révérend KIM. Pas plus que dernièrement, nous lisions à la presse le viol d'une fille mineure par ses collègues. Jadis, c'était le Directeur de discipline qui fouilla le sac d'une élève pour en retirer son téléphone et sa casse croute. Tantôt, c'est le préfet, dans sa petite casquette qui se croit un roitelet au milieu des élèves et enfin, ces mêmes autorités obligent des enfants, contre la conviction religieuse de leurs parents, à se rendre dans leurs cultes !
Par moment, ce parent nous confie, il se demande quel genre d'éducation cette école donne aux enfants. Leurs autorités poussent les enfants à respecter les règles pendant que leur promoteur gifle devant les mêmes enfants une "autorité" de l'école. De plus, comment peut on accepter se faire humilier pour des maigres salaires ?
Nous demandons aux autorités de cette école de réfléchir sérieusement lorsqu'elles parlent de discipline. Au regard de ce que nous venons d'énumérer, elles doivent d'abord eux-mêmes se montrer disciplinées avant que les élèves ne les suivent. L'exemple dit-on vient d'en haut.
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Le poème de l’amour
left
Annonce Précédente : VOLS DES BARRES DE FER AU SAUT-DE-MOUTON DE PASCAL