mediacongo.net - Petites annonces - PROFIL D’UN BON PASTEUR PAR CE TEMPS EN RDC

PROFIL D’UN BON PASTEUR PAR CE TEMPS EN RDC

Dans beaucoup d’églises en RDC, tous se disent avoir le profil d’un bon pasteur. Pourtant, certains d’entre de ces pasteurs, font la politique la nuit. Ils étaient, dans l’ancien régime, en train de collaborer avec les bourreaux du peuple ; ceux-là, tout un coup, sont devenus les coalisés de CACH pour « l’intérêt » du peuple !
A l’époque, celui qui a osé défendre les intérêts du peuple en lançant l’idée de sauvons le Congo, le pasteur Coutino Fernando, a été rendu invalide par le régime de la pieuvre de Kingati. Jésus Christ, qui est le vrai modèle du profil d’un pasteur, n’avait jamais peur de dire la vérité devant les politiciens. Il n’hésita pas de leur dire en face, quand ils venaient vers lui, en disant : « race de vipère, qui vous a appris à fuir la colère de Dieu ? ». Cette même question peut être posée à ceux de FCC. Au lieu d’être sincère dans leur « coalition » qualifiée de coagulation du sang de la RDC, ceux de FCC continuent à narguer la population, croyant que cette dernière ne comprend pas leurs combines.
Coup de chapeau au pasteur Pascal MUKUNA, de l’ACK d’avoir dit tout haut, ce que tous les autres pasteurs disent tout bas. Se cachant dans les versets du genre : il faut honorer les gouvernants (même s’ils agissent pour le malheur du peuple ?), il faut prier pour les dirigeants, et cætera. Ces politiciens de race de vipère, ne doivent mériter de considération. Si les pasteurs veulent soutenir les gouvernants, qu’ils soutiennent et disent tout haut ceux qui ont des bonnes intentions pour le peuple d’abord et rien d’autre ! Surtout pas pour les intérêts partisans comme ne cessent le faire ceux du FCC.
Un bon pasteur est celui qui est sensible aux souffrances de ses brebis. Nos églises sont remplies bien entendu de ceux qui ont soif de la paix. Nos pasteurs, par ce temps en RDC devraient davantage enseigner les fidèles, les croyants, les chrétiens sous leurs responsabilités la liberté que donne l’évangile. Cette liberté est totale et non partielle. Elle ne doit pas s’exprimer de manière sélective. Le pasteur doit dire la vérité de l’heure à ses brebis. C’est pourquoi, nous avons toujours dit, l’église actuelle, avec ses enseignements sur mesure, ne connaîtra jamais la tribulation de la part des autorités puisqu’elle se contente d’oublier la souffrance du peuple pour préserver ses intérêts personnels ; entendez par là, les intérêts privés du pasteur. Il suffit de constater comment ils vivent dans l’opulence pendant que les fidèles sont dans la disette !
Félicitation également au Cardinal Fridolin AMBONGO. Il n’a pas la gueule de bois comme bon nombre de nos pasteurs. Il est libre d’esprit et parle ce qu’il pense aux brebis du Seigneur. Si les RD Congolais étaient bien enseignés dans nos églises de réveil ; avec le nombre qu’il y a, ce pays serait très loin. SEM le Président FATSHI a donné l’exemple publiquement en confiant le pays à l’Eternel Dieu des armées et n’a peur de dire ou d’exprimer ses bonnes intentions à l’égard de ce qu’il veut voir la RDC devenir. Alors pourquoi, les pasteurs hésitent-ils de réveiller l’esprit de leurs chrétiens longtemps tenu dans l’ignorance de ce que nous vivons au quotidien comme le fait pasteur MUKANA ou comme Coutino Fernando l’a fait ? Il est temps que tout pasteur sérieux, prenne le temps d’apprendre, d’enseigner à ses brebis les ABC de sauvons le Congo, l’idée lancée par le pasteur Coutino Fernando. L’actuel régime est favorable à ce genre de message. C’est de cette façon, que nous serons libérés réellement de la peur, de la crainte de la dictature pour inculquer aux gens les valeurs de la démocratie et par ricochet, faire fuir les satanistes de FCC de l’espace politique.
Tout pasteur qui agirait autrement fait le jeu de ces satanistes. Ne disons-nous pas qu’il faut toujours mettre mal à l’aise le camp de l’ennemi ? Cher pasteur, le ballon est de votre côté. Que l’Esprit qui est en vous, vous convainc.
Nos professeurs d’université peuvent faire de même avec les étudiants. Le développement d’un pays est d’abord l’affaire de changement de mentalité. Une mentalité qui dit librement ou encourage les bonnes valeurs de la vie. Celle qui pousse l’homme à s’exprimer librement devant le mal, à l’instar de docteur Denis MUKWEGE que nous saluons aussi le courage en passant. Le professeur est pasteur devant ses étudiants, le médecin devant ses malades, le pasteur devant ses croyants, le père devant les membres de sa famille, le policier devant ses responsabilités, le soldat devant la protection et la défense de la nation, ainsi de suite.
C’est cela le profil d’un bon pasteur par ce temps en RD Congo.

https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

PROFIL D’UN BON PASTEUR PAR CE TEMPS EN RDC

Postée le: 30.12.2019
Ville : KINSHASA
Description

Dans beaucoup d’églises en RDC, tous se disent avoir le profil d’un bon pasteur. Pourtant, certains d’entre de ces pasteurs, font la politique la nuit. Ils étaient, dans l’ancien régime, en train de collaborer avec les bourreaux du peuple ; ceux-là, tout un coup, sont devenus les coalisés de CACH pour « l’intérêt » du peuple !
A l’époque, celui qui a osé défendre les intérêts du peuple en lançant l’idée de sauvons le Congo, le pasteur Coutino Fernando, a été rendu invalide par le régime de la pieuvre de Kingati. Jésus Christ, qui est le vrai modèle du profil d’un pasteur, n’avait jamais peur de dire la vérité devant les politiciens. Il n’hésita pas de leur dire en face, quand ils venaient vers lui, en disant : « race de vipère, qui vous a appris à fuir la colère de Dieu ? ». Cette même question peut être posée à ceux de FCC. Au lieu d’être sincère dans leur « coalition » qualifiée de coagulation du sang de la RDC, ceux de FCC continuent à narguer la population, croyant que cette dernière ne comprend pas leurs combines.
Coup de chapeau au pasteur Pascal MUKUNA, de l’ACK d’avoir dit tout haut, ce que tous les autres pasteurs disent tout bas. Se cachant dans les versets du genre : il faut honorer les gouvernants (même s’ils agissent pour le malheur du peuple ?), il faut prier pour les dirigeants, et cætera. Ces politiciens de race de vipère, ne doivent mériter de considération. Si les pasteurs veulent soutenir les gouvernants, qu’ils soutiennent et disent tout haut ceux qui ont des bonnes intentions pour le peuple d’abord et rien d’autre ! Surtout pas pour les intérêts partisans comme ne cessent le faire ceux du FCC.
Un bon pasteur est celui qui est sensible aux souffrances de ses brebis. Nos églises sont remplies bien entendu de ceux qui ont soif de la paix. Nos pasteurs, par ce temps en RDC devraient davantage enseigner les fidèles, les croyants, les chrétiens sous leurs responsabilités la liberté que donne l’évangile. Cette liberté est totale et non partielle. Elle ne doit pas s’exprimer de manière sélective. Le pasteur doit dire la vérité de l’heure à ses brebis. C’est pourquoi, nous avons toujours dit, l’église actuelle, avec ses enseignements sur mesure, ne connaîtra jamais la tribulation de la part des autorités puisqu’elle se contente d’oublier la souffrance du peuple pour préserver ses intérêts personnels ; entendez par là, les intérêts privés du pasteur. Il suffit de constater comment ils vivent dans l’opulence pendant que les fidèles sont dans la disette !
Félicitation également au Cardinal Fridolin AMBONGO. Il n’a pas la gueule de bois comme bon nombre de nos pasteurs. Il est libre d’esprit et parle ce qu’il pense aux brebis du Seigneur. Si les RD Congolais étaient bien enseignés dans nos églises de réveil ; avec le nombre qu’il y a, ce pays serait très loin. SEM le Président FATSHI a donné l’exemple publiquement en confiant le pays à l’Eternel Dieu des armées et n’a peur de dire ou d’exprimer ses bonnes intentions à l’égard de ce qu’il veut voir la RDC devenir. Alors pourquoi, les pasteurs hésitent-ils de réveiller l’esprit de leurs chrétiens longtemps tenu dans l’ignorance de ce que nous vivons au quotidien comme le fait pasteur MUKANA ou comme Coutino Fernando l’a fait ? Il est temps que tout pasteur sérieux, prenne le temps d’apprendre, d’enseigner à ses brebis les ABC de sauvons le Congo, l’idée lancée par le pasteur Coutino Fernando. L’actuel régime est favorable à ce genre de message. C’est de cette façon, que nous serons libérés réellement de la peur, de la crainte de la dictature pour inculquer aux gens les valeurs de la démocratie et par ricochet, faire fuir les satanistes de FCC de l’espace politique.
Tout pasteur qui agirait autrement fait le jeu de ces satanistes. Ne disons-nous pas qu’il faut toujours mettre mal à l’aise le camp de l’ennemi ? Cher pasteur, le ballon est de votre côté. Que l’Esprit qui est en vous, vous convainc.
Nos professeurs d’université peuvent faire de même avec les étudiants. Le développement d’un pays est d’abord l’affaire de changement de mentalité. Une mentalité qui dit librement ou encourage les bonnes valeurs de la vie. Celle qui pousse l’homme à s’exprimer librement devant le mal, à l’instar de docteur Denis MUKWEGE que nous saluons aussi le courage en passant. Le professeur est pasteur devant ses étudiants, le médecin devant ses malades, le pasteur devant ses croyants, le père devant les membres de sa famille, le policier devant ses responsabilités, le soldat devant la protection et la défense de la nation, ainsi de suite.
C’est cela le profil d’un bon pasteur par ce temps en RD Congo.

mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : MASTER CLASS
left
Annonce Précédente : Bailleurs de fond pour financer un projet de l'éducation pour le diplôme d'état de toute la RDC de 2003 à ce jours