mediacongo.net - Petites annonces - LA GUERRE DE L’AFDL

LA GUERRE DE L’AFDL

Cette guerre qui avait comme motif transparent : « déchoir le président Mobutu », avait, sur le plan purement opaque, occuper de force 300Kms de la RDC de la frontière de l’Est vers l’intérieur de notre pays. Il s’agit en fait une agression burundo-rwando-ougandaise. Chacun de ses pays, appuyés par certaines entreprises multinationales, dont le Rwanda en tête, ne savaient pas comment justifier leur invasion de la RDC. C’est pourquoi, ils choisirent Laurent Désiré Kabila comme porte-parole du mouvement pour masquer leur aventure machiavélique.
Le peuple ayant déjà vomi le défunt maréchal, cette armée composée essentiellement des Tutsi burundo-rwando-ougandaise était pilotée ou mieux encadrée par les Tutsi Rwandais. Mais ce qu’il faut retenir à ce stade, la finalité c’est d’arriver un jour à peupler nos territoires par des soi-disant réfugiés venus d’Israël pour lesquels, le gouvernement israélien a donné de l’argent aux pays qui « accueillaient » ses « réfugiés ». Ces pays, comme par hasard, sont cités l’Ouganda et le Rwanda. Des maisons qui seront construites à l’Est par des fonds qui seront remis à Moise Katumbi afin de loger ceux qui attendent patiemment dans les pays précités. Ne nous écartons pas de la guerre de l’AFDL qui est notre sujet. Nous y reviendrons plus en détails lors de nos prochaines publications.
En fait ce plan de balkanisation est issu de la jalousie Belge de constater plus tard que les Congolais ont trop de richesses, écoutée par certains démocrates américains et certains hobby juifs installés aux Etats-Unis, les Belges ainsi que ses collaborateurs ne jurent que sur l’accomplissement de ce projet qui a commencé juste après l’indépendance et que Patrice Emery LUMUMBA, notre héros national avait signé sa mort en dénonçant tôt cela. Malheureusement pour nos ennemis, le peuple s’est réveillé ainsi que les pays de ses meilleurs amis au côté de notre peuple pour que jamais notre pays ne retourne à la dictature. Notre frère Honoré Nganda en a longuement décrit dans son livre intitulé : « Crimes organisées en Afrique Centrale, les réseaux des Tutsis… » mais bon nombre de nos compatriotes ayant l’esprit réfractaire disaient toujours de lui : « c’est eux, les mobutistes qui nous ont amené cela » ! oubliant qu’il y avait déjà un très grand traitre au côté de feu Mobutu qui naviguait pour ses frères, son directeur de cabinet de l’époque : Bisengemana Rwema.
Aujourd’hui encore, un directeur de cabinet aux origines douteuses, un traitre, est aussi en place. Comme pour dire l’histoire se répète. RD Congolais, soyons débout comme le dit notre hymne national.
Pendant que l’alliance avançait dans sa guerre contre le feu Maréchal, après qu’elle avait eu une bonne partie de l’Est de notre pays, ces Tutsis voulaient que LDK, porte-parole, fasse la déclaration de l’Etat indépendant de Tutsi-land. Mais ce dernier insista pour obtenir l’avis de la population dans un meeting populaire dans un stade de Kisangani. La population proposa de continuer jusqu’à Kinshasa. Une fois les troupes de l’AFDL dans la capitale, LDK reçu un coup de file de la reine d’Angleterre depuis Lubumbashi où il se trouvait afin qu’il s’autoproclame Président de la République de peur qu’il regrette ce qu’il arriverait à son pays. Ce qui fut fait à la surprise de ses alliés.
A Kinshasa, la suite des éléments, nous le savons. Les troupes que les Rwandais ont déversées à Kitona, avaient pour objectif de prendre Kinshasa. Nos frères Angolais massacrèrent une bonne partie de ces militaires depuis Kabinda, dans la frontière de Yema par où les Angolais nous vinrent en aide. Les rescapés, exténués et sans armes, ont été brûlés par les Kinois.
Une autre colonne d’environ six mille hommes tous, militaires Tutsis, qui ont pu rentrer dans le tunnel de la MIBA avec un arsenal militaire impressionnant pour marcher à Mbujimayi à la sortie dudit tunnel, grâce à un autre coup de file de la reine précitée à LDK, permit à ce dernier d’utiliser nos hélicoptères de guerre pour boucher l’entrée et la sortie de ce tunnel. C’est ainsi que nos ennemis ont sollicité des pourparlers avec Mzee LDK, une façon de le distraire, pour finir par le tuer.
Peuple RD Congolais, nous devons redoubler la vigilance. Chacun de nous est membre à part entière de nos services de renseignement. Notre priorité première était de remettre un fils du pays à la tête. Le traitre a été écarté pour le moment. Il doit être mis hors d’état de nuire avant de nous occuper de ses tentacules. C’est pourquoi nous l’avons toujours qualifié de pieuvre. Cet animal, tant qu’il a sa tête, il n’est pas évident de maîtriser ses tentacules. SEM Président FATSHI mérite notre soutien à tous comme Baba Kyungu, le pasteur Mukuna, notre sœur Gina de la DGM et autres le font. Car, très bientôt, ces affameurs du peuple doivent être forcés à nager dans le fleuve si nous voulons être en paix. Ne rêvons pas, il n’y a pas une autre solution tant que la justice ne fera pas correctement sont travail à l’exemple de nos vaillant FARDC.

https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

LA GUERRE DE L’AFDL

Postée le: 06.02.2020
Ville : GOMA
Description

Cette guerre qui avait comme motif transparent : « déchoir le président Mobutu », avait, sur le plan purement opaque, occuper de force 300Kms de la RDC de la frontière de l’Est vers l’intérieur de notre pays. Il s’agit en fait une agression burundo-rwando-ougandaise. Chacun de ses pays, appuyés par certaines entreprises multinationales, dont le Rwanda en tête, ne savaient pas comment justifier leur invasion de la RDC. C’est pourquoi, ils choisirent Laurent Désiré Kabila comme porte-parole du mouvement pour masquer leur aventure machiavélique.
Le peuple ayant déjà vomi le défunt maréchal, cette armée composée essentiellement des Tutsi burundo-rwando-ougandaise était pilotée ou mieux encadrée par les Tutsi Rwandais. Mais ce qu’il faut retenir à ce stade, la finalité c’est d’arriver un jour à peupler nos territoires par des soi-disant réfugiés venus d’Israël pour lesquels, le gouvernement israélien a donné de l’argent aux pays qui « accueillaient » ses « réfugiés ». Ces pays, comme par hasard, sont cités l’Ouganda et le Rwanda. Des maisons qui seront construites à l’Est par des fonds qui seront remis à Moise Katumbi afin de loger ceux qui attendent patiemment dans les pays précités. Ne nous écartons pas de la guerre de l’AFDL qui est notre sujet. Nous y reviendrons plus en détails lors de nos prochaines publications.
En fait ce plan de balkanisation est issu de la jalousie Belge de constater plus tard que les Congolais ont trop de richesses, écoutée par certains démocrates américains et certains hobby juifs installés aux Etats-Unis, les Belges ainsi que ses collaborateurs ne jurent que sur l’accomplissement de ce projet qui a commencé juste après l’indépendance et que Patrice Emery LUMUMBA, notre héros national avait signé sa mort en dénonçant tôt cela. Malheureusement pour nos ennemis, le peuple s’est réveillé ainsi que les pays de ses meilleurs amis au côté de notre peuple pour que jamais notre pays ne retourne à la dictature. Notre frère Honoré Nganda en a longuement décrit dans son livre intitulé : « Crimes organisées en Afrique Centrale, les réseaux des Tutsis… » mais bon nombre de nos compatriotes ayant l’esprit réfractaire disaient toujours de lui : « c’est eux, les mobutistes qui nous ont amené cela » ! oubliant qu’il y avait déjà un très grand traitre au côté de feu Mobutu qui naviguait pour ses frères, son directeur de cabinet de l’époque : Bisengemana Rwema.
Aujourd’hui encore, un directeur de cabinet aux origines douteuses, un traitre, est aussi en place. Comme pour dire l’histoire se répète. RD Congolais, soyons débout comme le dit notre hymne national.
Pendant que l’alliance avançait dans sa guerre contre le feu Maréchal, après qu’elle avait eu une bonne partie de l’Est de notre pays, ces Tutsis voulaient que LDK, porte-parole, fasse la déclaration de l’Etat indépendant de Tutsi-land. Mais ce dernier insista pour obtenir l’avis de la population dans un meeting populaire dans un stade de Kisangani. La population proposa de continuer jusqu’à Kinshasa. Une fois les troupes de l’AFDL dans la capitale, LDK reçu un coup de file de la reine d’Angleterre depuis Lubumbashi où il se trouvait afin qu’il s’autoproclame Président de la République de peur qu’il regrette ce qu’il arriverait à son pays. Ce qui fut fait à la surprise de ses alliés.
A Kinshasa, la suite des éléments, nous le savons. Les troupes que les Rwandais ont déversées à Kitona, avaient pour objectif de prendre Kinshasa. Nos frères Angolais massacrèrent une bonne partie de ces militaires depuis Kabinda, dans la frontière de Yema par où les Angolais nous vinrent en aide. Les rescapés, exténués et sans armes, ont été brûlés par les Kinois.
Une autre colonne d’environ six mille hommes tous, militaires Tutsis, qui ont pu rentrer dans le tunnel de la MIBA avec un arsenal militaire impressionnant pour marcher à Mbujimayi à la sortie dudit tunnel, grâce à un autre coup de file de la reine précitée à LDK, permit à ce dernier d’utiliser nos hélicoptères de guerre pour boucher l’entrée et la sortie de ce tunnel. C’est ainsi que nos ennemis ont sollicité des pourparlers avec Mzee LDK, une façon de le distraire, pour finir par le tuer.
Peuple RD Congolais, nous devons redoubler la vigilance. Chacun de nous est membre à part entière de nos services de renseignement. Notre priorité première était de remettre un fils du pays à la tête. Le traitre a été écarté pour le moment. Il doit être mis hors d’état de nuire avant de nous occuper de ses tentacules. C’est pourquoi nous l’avons toujours qualifié de pieuvre. Cet animal, tant qu’il a sa tête, il n’est pas évident de maîtriser ses tentacules. SEM Président FATSHI mérite notre soutien à tous comme Baba Kyungu, le pasteur Mukuna, notre sœur Gina de la DGM et autres le font. Car, très bientôt, ces affameurs du peuple doivent être forcés à nager dans le fleuve si nous voulons être en paix. Ne rêvons pas, il n’y a pas une autre solution tant que la justice ne fera pas correctement sont travail à l’exemple de nos vaillant FARDC.

mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Désabusé ou… satisfait ?
left
Annonce Précédente : “Je suis né dans une famille anticléricale, hostile même à l’idée que Dieu puisse exister. Jusqu’à 23 ans...