mediacongo.net - Petites annonces - Consolation

Consolation

C’est ici ma consolation dans mon affliction, que ta parole m’a fait vivre.
Psaume 119. 50
La parole de Dieu est vivante.
Hébreux 4. 12
Consolation

En cette fin d’août 1939, l’Europe s’engage dans un conflit meurtrier qui va bouleverser le quotidien de nombreuses familles. Louis est mobilisé et doit rejoindre le front. Le cœur lourd, il quitte son épouse et ses deux enfants, dont un petit Henri tout juste né.

Rapidement fait prisonnier, il est déporté dans un camp à l’Est de l’Europe. Pendant six années éprouvantes, la vie s’organise sans lui dans la ferme familiale où son absence pèse douloureusement, pour les travaux des champs, dans l’étable, au jardin, ou tout simplement quand la famille se retrouve, sans lui. Malgré l’éloignement, et la censure des autorités, quelques brèves nouvelles peuvent être échangées par lettre. Les années passent et l’un de ces courriers tant attendu plonge Louis dans un chagrin indescriptible : sa petite Esther s’est brûlée accidentellement, et n’a pas survécu. De sombres pensées l’assaillent. Pourquoi suis-je là, loin, impuissant, sans pouvoir être avec ma famille dans cette immense épreuve, et sans avoir revu mon enfant ?

Ses compagnons de captivité essayent tous de consoler leur camarade éploré, sans succès. Quelques années après la fin de la guerre, l’un d’entre eux rendra ce témoignage : il s’est consolé en lisant sa Bible qui ne l’a jamais quitté.

La Bible, véritable Parole de Dieu, a une puissance pour consoler et encourager impossible à décrire.

“Le Dieu de toute consolation… nous console à l’égard de toute notre affliction” (2 Corinthiens 1. 3, 4).(La Bonne semence)
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  

Consolation

Postée le: 18.02.2020
Ville : LUBUMBASHI
Description

C’est ici ma consolation dans mon affliction, que ta parole m’a fait vivre.
Psaume 119. 50
La parole de Dieu est vivante.
Hébreux 4. 12
Consolation

En cette fin d’août 1939, l’Europe s’engage dans un conflit meurtrier qui va bouleverser le quotidien de nombreuses familles. Louis est mobilisé et doit rejoindre le front. Le cœur lourd, il quitte son épouse et ses deux enfants, dont un petit Henri tout juste né.

Rapidement fait prisonnier, il est déporté dans un camp à l’Est de l’Europe. Pendant six années éprouvantes, la vie s’organise sans lui dans la ferme familiale où son absence pèse douloureusement, pour les travaux des champs, dans l’étable, au jardin, ou tout simplement quand la famille se retrouve, sans lui. Malgré l’éloignement, et la censure des autorités, quelques brèves nouvelles peuvent être échangées par lettre. Les années passent et l’un de ces courriers tant attendu plonge Louis dans un chagrin indescriptible : sa petite Esther s’est brûlée accidentellement, et n’a pas survécu. De sombres pensées l’assaillent. Pourquoi suis-je là, loin, impuissant, sans pouvoir être avec ma famille dans cette immense épreuve, et sans avoir revu mon enfant ?

Ses compagnons de captivité essayent tous de consoler leur camarade éploré, sans succès. Quelques années après la fin de la guerre, l’un d’entre eux rendra ce témoignage : il s’est consolé en lisant sa Bible qui ne l’a jamais quitté.

La Bible, véritable Parole de Dieu, a une puissance pour consoler et encourager impossible à décrire.

“Le Dieu de toute consolation… nous console à l’égard de toute notre affliction” (2 Corinthiens 1. 3, 4).(La Bonne semence)
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : ANALYSE DES ACCORDS CACH DE NAIROBI
left
Annonce Précédente : EPISODE 1 : POURQUOI L’INTRODUCTION DE COURS D’ENTREPRENEURIAT TARDE-T-IL D’ETRE IMPLEMENTE DANS TOUTES LES SECTIONS DES HUMANITES ?