mediacongo.net - Petites annonces - LA VIE AU TIRAGE AU SORT - CNSS

LA VIE AU TIRAGE AU SORT - CNSS

Conformément aux articles 54 et 56 de la loi n°16/009 du 15 Juillet 2016 fixant les règles relatives au régime général de la sécurité sociale et à l'arrêté ministériel n°137/CAB/MINETAT/MTEPS/01/2018 du 08 Novembre 2018 et à compter du 1er Janvier 2019, les allocations familiales seront directement payées aux travailleurs éligibles par la CNSS et non plus par l'employeur.
La CNSS procédera au paiement par voie bancaire ou par guichet espèces et ce paiement sera effectué à terme échu à l'expiration de chaque trimestre civil.
Le jour où nous avons lu ces textes, nous nous sommes dits voici une escroquerie à ciel ouvert contre les enfants RD Congolais. Comme si, les parents travailleurs en RDC étaient incapables d'amener dans leurs maisons les allocations familiales de leurs enfants. Voilà jusqu'où les dirigeants d'un État peuvent se rabaisser pour escroquer de l'argent à la population ! De Janvier 2019 à Mars 2020, le paiement par la CNSS de ces allocations se fait par tirage au sort. Quel est cet enfant qui accepterait de manger par tirage au sort ? Ou Quel est ce parent qui soumettrait ses enfants à un tel régime ? Alors pourquoi, le gouvernement RD Congolais accepte que la CNSS escroque ainsi la population ?
De plus, lorsqu'un travailleur, sur présentation de sa carte biométrique voudrait savoir le solde de ses cotisations à la CNSS ; cette dernière répond : "Nous ne traitons qu'avec les employeurs". A la question pourquoi la CNSS retient-elle ou bénéficie-t-elle alors les 5% de retenue sur salaire ? aucune réponse.
La CNSS devait, pour sa gestion, se contenter que de la quote-part patronale ou des intérêts que pourraient produire des dépôts à terme que génèrent la quote-part ouvrière. Car, cette dernière devrait apparaître dans le passif de son bilan. Ce qui est malheureux, nonobstant nos écrits, même le chef de l’État ou ses conseillers laissent la CNSS continuer à escroquer les travailleurs RD Congolais à ciel ouvert. Dans quel pays sommes-nous ? Le pays aux réalités particulières.
Nous population, attendons que cette situation soit corrigée. La CNSS ne peut continuer à ainsi voler la population active éligible aux allocations familiales ; même si minime soit elle.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

LA VIE AU TIRAGE AU SORT - CNSS

Postée le: 25.03.2020
Ville : KINSHASA
Description

Conformément aux articles 54 et 56 de la loi n°16/009 du 15 Juillet 2016 fixant les règles relatives au régime général de la sécurité sociale et à l'arrêté ministériel n°137/CAB/MINETAT/MTEPS/01/2018 du 08 Novembre 2018 et à compter du 1er Janvier 2019, les allocations familiales seront directement payées aux travailleurs éligibles par la CNSS et non plus par l'employeur.
La CNSS procédera au paiement par voie bancaire ou par guichet espèces et ce paiement sera effectué à terme échu à l'expiration de chaque trimestre civil.
Le jour où nous avons lu ces textes, nous nous sommes dits voici une escroquerie à ciel ouvert contre les enfants RD Congolais. Comme si, les parents travailleurs en RDC étaient incapables d'amener dans leurs maisons les allocations familiales de leurs enfants. Voilà jusqu'où les dirigeants d'un État peuvent se rabaisser pour escroquer de l'argent à la population ! De Janvier 2019 à Mars 2020, le paiement par la CNSS de ces allocations se fait par tirage au sort. Quel est cet enfant qui accepterait de manger par tirage au sort ? Ou Quel est ce parent qui soumettrait ses enfants à un tel régime ? Alors pourquoi, le gouvernement RD Congolais accepte que la CNSS escroque ainsi la population ?
De plus, lorsqu'un travailleur, sur présentation de sa carte biométrique voudrait savoir le solde de ses cotisations à la CNSS ; cette dernière répond : "Nous ne traitons qu'avec les employeurs". A la question pourquoi la CNSS retient-elle ou bénéficie-t-elle alors les 5% de retenue sur salaire ? aucune réponse.
La CNSS devait, pour sa gestion, se contenter que de la quote-part patronale ou des intérêts que pourraient produire des dépôts à terme que génèrent la quote-part ouvrière. Car, cette dernière devrait apparaître dans le passif de son bilan. Ce qui est malheureux, nonobstant nos écrits, même le chef de l’État ou ses conseillers laissent la CNSS continuer à escroquer les travailleurs RD Congolais à ciel ouvert. Dans quel pays sommes-nous ? Le pays aux réalités particulières.
Nous population, attendons que cette situation soit corrigée. La CNSS ne peut continuer à ainsi voler la population active éligible aux allocations familiales ; même si minime soit elle.
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Formation en logistique pétrolière-Avitaillement
left
Annonce Précédente : Plusieurs de mes amis, raconte Annie Skau, pensaient qu’il était trop dangereux de retourner en Chine comme missionnaire. En effet, en 1945, c’était la guerre là-bas.