mediacongo.net - Petites annonces - L’ascension et l’effusion, deux mystères en un

L’ascension et l’effusion, deux mystères en un

L’ascension et l’effusion, deux mystères en un

Celui qui voit dans le Saint-Esprit autre chose qu’une Personne divine risque de passer à côté de la plus belle expérience de la vie chrétienne. N’oublions pas que c’est le Seigneur Lui-même qui a dit qu’il était avantageux pour nous qu’Il retourne auprès de Son Père, afin de pouvoir nous envoyer le Consolateur (cf. Jn 16:7).

La raison même nous dit qu’aucune puissance, aussi grande soitelle, ne peut combler l’absence du Seigneur Jésus, encore moins la tourner à notre avantage.

L’ascension du Fils de Dieu et l’effusion du Saint-Esprit, survenue dix jours plus tard, sont les deux faces d’une même pièce. Elles montrent avec plus d’évidence la volonté de Dieu de donner aux héritiers du Royaume la plus grande espérance qui soit, afin qu’ils persévèrent jusqu’à la fin et prennent possession du glorieux héritage qu’Il leur réserve dans les cieux.

Lors de l’ascension, Jésus-Christ Homme est retourné auprès du Père et S’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux célestes. Dès lors, les anges, les autorités et les puissances Lui ont été soumis (1 P 3:22). C’est une vraie consolation pour les rachetés de l’Agneau de savoir que c’est leur Seigneur, qui les a aimés au point de Se sacrifier pour eux, qui est aux commandes
de l’univers. Etant assis à la droite du Père pour toujours, le Fils de Dieu peut nous sauver parfaitement, puisqu’Il intercède constamment en notre faveur (Hé 7:24-25).

Le Saint-Esprit n’est pas venu remplacer le Seigneur Jésus, Il
est venu pour Le glorifier (Jn 16:14). L’Esprit défend les intérêts du Fils de Dieu en attirant les hommes vers Lui, et en sanctifiant l’Eglise dans la perspective du retour du Seigneur de gloire.

Etant donné que le Saint-Esprit peut faire pour nous tout ce que le Seigneur Lui-même aurait fait pour nous s’Il était physiquement présent sur la terre, le départ du Seigneur Jésus est la meilleure chose qui pouvait nous arriver.

Car, d’une part, un Homme comme nous est allé défendre nos intérêts auprès du Père et, d’autre part, une Personne divine est venue défendre les intérêts de Dieu sur la terre. Nous sommes donc gagnants sur toute la ligne!

La présence du Seigneur Jésus-Christ à la droite de Dieu nous garantit qu’un jour Il viendra nous chercher pour nous emmener dans la Maison du Père (cf. Jn 14:2-3), tandis que la présence du Saint-Esprit en nous atteste que Dieu ne changera pas Sa
résolution au sujet de l’héritage qu’Il nous réserve dans les cieux
(cf. Ep 1:13-14).

Quelle immense consolation pour les rachetés de l’Agneau!
Le Saint-Esprit nous aide de manière pratique: Il rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu (Rm 8:16), Il nous annonce les choses à venir (Jn 16:13), Il intercède
en notre faveur (Rm 8:26-27) et nous sanctifie (Rm 15:16; 1 Co 6:11). C’est aussi Lui qui nous dicte ce que nous devons dire pour la défense de l’Evangile du Seigneur Jésus-Christ (Mc 13:11).

Du début à la fin, l’oeuvre de la rédemption est le fait du Saint-
Esprit: c’est par la vertu du Saint-Esprit que les prophètes ont annoncé la venue du Christ (1 P 1:10-11) et que le Fils de Dieu S’est incarné (Lc 1:35); c’est grâce au Saint-Esprit que le Seigneur Jésus-Christ a mené une vie sans péché (Es 11:1-3), qu’Il a redonné espoir aux hommes (Es 61:1-2a), et qu’Il S’est offert à Dieu comme une victime sans défaut (Hé 9:14); c’est le Saint-Esprit qui L’a ressuscité des morts et qui L’a déclaré Fils de Dieu, avec puissance (Rm 1:4).

Comme vous pouvez le constater, le salut de l’homme dépend entièrement de l’action du Saint-Esprit. La seule chose que l’Esprit n’a pas faite, c’est l’expiation des péchés. Ce chapitre décisif du plan de salut de Dieu pour l’humanité a été écrit par le Fils de Dieu Lui-même, avec le sang qu’Il a versé sur la croix.
C’est pourquoi il est impératif de croire en Jésus-Christ. Lui seul peut ôter nos péchés et nous donner accès auprès du Père, par le Saint-Esprit (Ep 2:18).

Extrait...(Tobe Mayavewa Kimfuta)
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  

L’ascension et l’effusion, deux mystères en un

Postée le: 30.03.2020
Ville : LUBUMBASHI
Description

L’ascension et l’effusion, deux mystères en un

Celui qui voit dans le Saint-Esprit autre chose qu’une Personne divine risque de passer à côté de la plus belle expérience de la vie chrétienne. N’oublions pas que c’est le Seigneur Lui-même qui a dit qu’il était avantageux pour nous qu’Il retourne auprès de Son Père, afin de pouvoir nous envoyer le Consolateur (cf. Jn 16:7).

La raison même nous dit qu’aucune puissance, aussi grande soitelle, ne peut combler l’absence du Seigneur Jésus, encore moins la tourner à notre avantage.

L’ascension du Fils de Dieu et l’effusion du Saint-Esprit, survenue dix jours plus tard, sont les deux faces d’une même pièce. Elles montrent avec plus d’évidence la volonté de Dieu de donner aux héritiers du Royaume la plus grande espérance qui soit, afin qu’ils persévèrent jusqu’à la fin et prennent possession du glorieux héritage qu’Il leur réserve dans les cieux.

Lors de l’ascension, Jésus-Christ Homme est retourné auprès du Père et S’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux célestes. Dès lors, les anges, les autorités et les puissances Lui ont été soumis (1 P 3:22). C’est une vraie consolation pour les rachetés de l’Agneau de savoir que c’est leur Seigneur, qui les a aimés au point de Se sacrifier pour eux, qui est aux commandes
de l’univers. Etant assis à la droite du Père pour toujours, le Fils de Dieu peut nous sauver parfaitement, puisqu’Il intercède constamment en notre faveur (Hé 7:24-25).

Le Saint-Esprit n’est pas venu remplacer le Seigneur Jésus, Il
est venu pour Le glorifier (Jn 16:14). L’Esprit défend les intérêts du Fils de Dieu en attirant les hommes vers Lui, et en sanctifiant l’Eglise dans la perspective du retour du Seigneur de gloire.

Etant donné que le Saint-Esprit peut faire pour nous tout ce que le Seigneur Lui-même aurait fait pour nous s’Il était physiquement présent sur la terre, le départ du Seigneur Jésus est la meilleure chose qui pouvait nous arriver.

Car, d’une part, un Homme comme nous est allé défendre nos intérêts auprès du Père et, d’autre part, une Personne divine est venue défendre les intérêts de Dieu sur la terre. Nous sommes donc gagnants sur toute la ligne!

La présence du Seigneur Jésus-Christ à la droite de Dieu nous garantit qu’un jour Il viendra nous chercher pour nous emmener dans la Maison du Père (cf. Jn 14:2-3), tandis que la présence du Saint-Esprit en nous atteste que Dieu ne changera pas Sa
résolution au sujet de l’héritage qu’Il nous réserve dans les cieux
(cf. Ep 1:13-14).

Quelle immense consolation pour les rachetés de l’Agneau!
Le Saint-Esprit nous aide de manière pratique: Il rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu (Rm 8:16), Il nous annonce les choses à venir (Jn 16:13), Il intercède
en notre faveur (Rm 8:26-27) et nous sanctifie (Rm 15:16; 1 Co 6:11). C’est aussi Lui qui nous dicte ce que nous devons dire pour la défense de l’Evangile du Seigneur Jésus-Christ (Mc 13:11).

Du début à la fin, l’oeuvre de la rédemption est le fait du Saint-
Esprit: c’est par la vertu du Saint-Esprit que les prophètes ont annoncé la venue du Christ (1 P 1:10-11) et que le Fils de Dieu S’est incarné (Lc 1:35); c’est grâce au Saint-Esprit que le Seigneur Jésus-Christ a mené une vie sans péché (Es 11:1-3), qu’Il a redonné espoir aux hommes (Es 61:1-2a), et qu’Il S’est offert à Dieu comme une victime sans défaut (Hé 9:14); c’est le Saint-Esprit qui L’a ressuscité des morts et qui L’a déclaré Fils de Dieu, avec puissance (Rm 1:4).

Comme vous pouvez le constater, le salut de l’homme dépend entièrement de l’action du Saint-Esprit. La seule chose que l’Esprit n’a pas faite, c’est l’expiation des péchés. Ce chapitre décisif du plan de salut de Dieu pour l’humanité a été écrit par le Fils de Dieu Lui-même, avec le sang qu’Il a versé sur la croix.
C’est pourquoi il est impératif de croire en Jésus-Christ. Lui seul peut ôter nos péchés et nous donner accès auprès du Père, par le Saint-Esprit (Ep 2:18).

Extrait...(Tobe Mayavewa Kimfuta)
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Le temps de mon départ
left
Annonce Précédente : GRADUITE EAU ET ELECTRICITE AVRIL ET MAI 2020