mediacongo.net - Petites annonces - Lassée par la “lenteur” de Dieu à réaliser Ses promesses, Saraï proposa à Abram d’aller vers sa servante égyptienne et de lui donner une postérité par elle. Abram écouta la voix...

Lassée par la “lenteur” de Dieu à réaliser Ses promesses, Saraï proposa à Abram d’aller vers sa servante égyptienne et de lui donner une postérité par elle. Abram écouta la voix...

Naissance d’Ismaël

(Genèse 16.1-16)

Lassée par la “lenteur” de Dieu à réaliser Ses promesses, Saraï proposa à Abram d’aller vers sa servante égyptienne et de lui donner une postérité par elle. Abram écouta la voix de sa femme et alla vers Agar, sans consulter l’Eternel. Les événements qui eurent lieu par la suite, ainsi que les conflits qui sévissent actuellement au Proche-Orient, montrent qu’il ne faut jamais
prendre des décisions qui vont à l’encontre des promesses divines.
Abram aurait dû refuser la proposition de Saraï et réconforter sa foi dans les promesses de Dieu. Les rachetés de l’Agneau doivent se garder d’entreprendre quoi que ce soit avant d’avoir reçu le feu vert de leur Père céleste. Bien-aimés, n’oubliez pas
qu’il est dangereux d’appliquer à Dieu l’adage populaire qui dit:
«Qui ne dit mot consent.»


...Extrait...( Tobe Mayavewa Kimfuta)
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.

Lassée par la “lenteur” de Dieu à réaliser Ses promesses, Saraï proposa à Abram d’aller vers sa servante égyptienne et de lui donner une postérité par elle. Abram écouta la voix...

Postée le: 29.04.2020
Ville : LUBUMBASHI
Description

Naissance d’Ismaël

(Genèse 16.1-16)

Lassée par la “lenteur” de Dieu à réaliser Ses promesses, Saraï proposa à Abram d’aller vers sa servante égyptienne et de lui donner une postérité par elle. Abram écouta la voix de sa femme et alla vers Agar, sans consulter l’Eternel. Les événements qui eurent lieu par la suite, ainsi que les conflits qui sévissent actuellement au Proche-Orient, montrent qu’il ne faut jamais
prendre des décisions qui vont à l’encontre des promesses divines.
Abram aurait dû refuser la proposition de Saraï et réconforter sa foi dans les promesses de Dieu. Les rachetés de l’Agneau doivent se garder d’entreprendre quoi que ce soit avant d’avoir reçu le feu vert de leur Père céleste. Bien-aimés, n’oubliez pas
qu’il est dangereux d’appliquer à Dieu l’adage populaire qui dit:
«Qui ne dit mot consent.»


...Extrait...( Tobe Mayavewa Kimfuta)
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Jouer la partition
left
Annonce Précédente : Avertissements