mediacongo.net - Petites annonces - ESCROQUERIE DE LA CNSS CONTRE LES TRAVAILLEURS RD CONGOLAIS

ESCROQUERIE DE LA CNSS CONTRE LES TRAVAILLEURS RD CONGOLAIS

La carte « biométrique » délivrée par la CNSS devrait permettre à son détenteur de connaître le solde de ses cotisations. Si cette entreprise de l’Etat se justifiait par ses frais de gestion pour ne pas communiquer la totalité des cotisations d’un détenteur de ladite carte ; nous comprendrions que la quote-part patronale versée pour son employé à la CNSS soit divisée par deux. La moitié irait aux frais de gestion de cette entreprise et l’autre moitié ainsi que la quote-part ouvrière devraient constituer le solde de compte d’un travailleur dont question dans cet article. Au lieu de cela, les dirigeants de la CNSS pour décourager les travailleurs ayant cotisé pour leurs sécurités sociales, lorsqu’ils demandent de connaître ce solde, voici ce qu’ils utilisent comme stratégies :
1. Que le contisant amène toutes les attestations de fin de service de tous les employeurs ;
2. Que le cotisant amène les bulletins de paie de trois dernières années ;
3. Que le cotisant écrive une lettre qui sera classée sans suite comme cela a été le cas par exemple pour le jeune chercheur RD Congolais Jérôme Munyiangi ;
4. Ne pas réserver une suite à toutes les correspondances de ce genre ;
5. Laisser trainer les choses pour que ces travailleurs qui ont beaucoup cotisé meurent (ce qui nous a été soufflé par un inspecteur de cette entreprise avec qui nous avons tenté de suivre notre solde de cotisation) ;
6. Renvoyer les demandeurs à passer par leur site pour y laisser un mail qui n’est jamais répondu…
La liste des stratégies n’est pas exhaustive.
Un autre cas, depuis que les allocations familiales passent par cette institution, son reversement trimestriel comme elle prétendait (comme si les enfants n’avaient besoin d’argent que par trimestre), est fait par tirage au sort ! quelle arnaque ? Nonobstant nos articles sur ce qui est sensé être la sécurité sociale de nos parents après avoir longtemps travaillé, cette institution escroque les travailleurs RD Congolais à ciel ouvert.
Tout le temps que les paiements soient effectués à la CNSS, toutes les entreprises de la RDC y déposent de la documentation pour justifier leurs cotisations. Agir tel qu’elle le fait (cfr les six points précités des stratégies machiavéliques de la CNSS pour réaliser son arnaque), la CNSS n’est plus une sécurité sociale pour les travailleurs.
Toutes autorités qui veulent venir en aide aux travailleurs RD Congolais en fin de carrière peut se saisir de cet article pour que dorénavant, sur présentation de leurs cartes biométriques CNSS, qu’ils arrivent à connaître le solde de leurs comptes pensions. Dieu bénira certes une telle autorité. Lorsque nous disons vivre un gouvernement de peuple d’abord, voilà le genre des problèmes auxquels il peut s’appesantir.
Cette institution dans son site déclare par exemple pour accéder à une pension anticipée, il faut :
a. Avoir au moins 55 ans d’âge ;
b. Avoir cotisé pendant au moins 15 ans et
c. Écrire un courriel via leur site.
Elle ne réponde jamais à ces courriels.
Voilà un dossier pour que le peuple soit d’abord servi. Il est temps que la CNSS cesse d’escroquer les travailleurs, nos ainés qui tendent à l’âge de la pension. Tout travailleur doit, sur présentation de son numéro unique CNSS connaître le solde de son compte et ses allocations familiales ne doivent pas être payées par tirage au sort. Sinon, remettre aux employeurs pour payer comme jadis.
C’est notre contribution en cette journée de fête de travail du 01 Mai 2020.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

ESCROQUERIE DE LA CNSS CONTRE LES TRAVAILLEURS RD CONGOLAIS

Postée le: 01.05.2020
Ville : LUBUMBASHI
Description

La carte « biométrique » délivrée par la CNSS devrait permettre à son détenteur de connaître le solde de ses cotisations. Si cette entreprise de l’Etat se justifiait par ses frais de gestion pour ne pas communiquer la totalité des cotisations d’un détenteur de ladite carte ; nous comprendrions que la quote-part patronale versée pour son employé à la CNSS soit divisée par deux. La moitié irait aux frais de gestion de cette entreprise et l’autre moitié ainsi que la quote-part ouvrière devraient constituer le solde de compte d’un travailleur dont question dans cet article. Au lieu de cela, les dirigeants de la CNSS pour décourager les travailleurs ayant cotisé pour leurs sécurités sociales, lorsqu’ils demandent de connaître ce solde, voici ce qu’ils utilisent comme stratégies :
1. Que le contisant amène toutes les attestations de fin de service de tous les employeurs ;
2. Que le cotisant amène les bulletins de paie de trois dernières années ;
3. Que le cotisant écrive une lettre qui sera classée sans suite comme cela a été le cas par exemple pour le jeune chercheur RD Congolais Jérôme Munyiangi ;
4. Ne pas réserver une suite à toutes les correspondances de ce genre ;
5. Laisser trainer les choses pour que ces travailleurs qui ont beaucoup cotisé meurent (ce qui nous a été soufflé par un inspecteur de cette entreprise avec qui nous avons tenté de suivre notre solde de cotisation) ;
6. Renvoyer les demandeurs à passer par leur site pour y laisser un mail qui n’est jamais répondu…
La liste des stratégies n’est pas exhaustive.
Un autre cas, depuis que les allocations familiales passent par cette institution, son reversement trimestriel comme elle prétendait (comme si les enfants n’avaient besoin d’argent que par trimestre), est fait par tirage au sort ! quelle arnaque ? Nonobstant nos articles sur ce qui est sensé être la sécurité sociale de nos parents après avoir longtemps travaillé, cette institution escroque les travailleurs RD Congolais à ciel ouvert.
Tout le temps que les paiements soient effectués à la CNSS, toutes les entreprises de la RDC y déposent de la documentation pour justifier leurs cotisations. Agir tel qu’elle le fait (cfr les six points précités des stratégies machiavéliques de la CNSS pour réaliser son arnaque), la CNSS n’est plus une sécurité sociale pour les travailleurs.
Toutes autorités qui veulent venir en aide aux travailleurs RD Congolais en fin de carrière peut se saisir de cet article pour que dorénavant, sur présentation de leurs cartes biométriques CNSS, qu’ils arrivent à connaître le solde de leurs comptes pensions. Dieu bénira certes une telle autorité. Lorsque nous disons vivre un gouvernement de peuple d’abord, voilà le genre des problèmes auxquels il peut s’appesantir.
Cette institution dans son site déclare par exemple pour accéder à une pension anticipée, il faut :
a. Avoir au moins 55 ans d’âge ;
b. Avoir cotisé pendant au moins 15 ans et
c. Écrire un courriel via leur site.
Elle ne réponde jamais à ces courriels.
Voilà un dossier pour que le peuple soit d’abord servi. Il est temps que la CNSS cesse d’escroquer les travailleurs, nos ainés qui tendent à l’âge de la pension. Tout travailleur doit, sur présentation de son numéro unique CNSS connaître le solde de son compte et ses allocations familiales ne doivent pas être payées par tirage au sort. Sinon, remettre aux employeurs pour payer comme jadis.
C’est notre contribution en cette journée de fête de travail du 01 Mai 2020.
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Un bouclier défectueux
left
Annonce Précédente : Nos priorités