mediacongo.net - Petites annonces - Abram devint le premier homme dont Dieu changea le nom. Le Saint-Esprit montrait par là qu’Abraham serait le père de tous les vrais croyants, c’est-à-dire de ceux à qui le Fils...

Abram devint le premier homme dont Dieu changea le nom. Le Saint-Esprit montrait par là qu’Abraham serait le père de tous les vrais croyants, c’est-à-dire de ceux à qui le Fils...

L’alliance par la circoncision

Abram était âgé de quatre-vingt-six ans lorsqu’Agar lui enfanta Ismaël. Treize ans plus tard, l’Eternel lui apparut et lui dit: «Je suis le Dieu Tout-Puissant. Marche devant Ma face, et sois intègre. J’établirai Mon alliance entre Moi et toi, et Je te
multiplierai à l’infini» (Gn 17:1b-2).

Dieu changea le nom d’Abram en Abraham, et lui dit qu’il serait le père d’une multitude de nations. Il lui révéla que l’alliance perpétuelle qu’Il avait conclue avec lui consistait dans le fait qu’Il serait son Dieu et celui de ses descendants après lui.
Il renouvela Sa promesse de lui donner, ainsi qu’à ses descendants le pays de Canaan en possession perpétuelle. C’est ainsi qu’Abram devint le premier homme dont Dieu changea le nom. Le Saint-Esprit montrait par là qu’Abraham serait le père de tous les vrais croyants, c’est-à-dire de ceux à qui le Fils de Dieu donnera un nom nouveau (cf. Ap 2:17).

Puis Dieu donna à Abraham la circoncision comme signe de l’alliance qu’Il avait établie avec lui. Il lui ordonna de circoncire tout mâle à l’âge de huit jours, qu’il soit né dans sa maison, ou qu’il soit acquis à prix d’argent de tout fils étranger, sans appartenir à sa race. Il l’informa que Son alliance serait inscrite dans la chair de ses descendants comme une alliance perpétuelle par le biais de la circoncision, et que tout mâle incirconcis serait exclu du peuple pour n’avoir pas respecté les obligations de Son alliance.

Dieu changea le nom de Saraï en Sara, et promit à Abraham de lui donner un fils d’elle. Abraham se jeta le visage contre terre et rit, car il se demandait comment un centenaire pourrait avoir un enfant avec une nonagénaire stérile. C’est pourquoi il répondit à Dieu qu’il se contenterait volontiers d’Ismaël.

Mais l’Eternel renouvela Sa promesse de lui donner un enfant de Sara et lui indiqua que l’enfant s’appellerait Isaac, ce qui signifie «il rit». Il lui annonça qu’Il établirait Son alliance avec Isaac. Abraham avait quatre-vingt-dix-neuf ans lorsqu’il fut circoncis. Il fit aussi circoncire son fils Ismaël, âgé alors de treize
ans, ainsi que tous les mâles nés dans sa maison et ceux qu’il avait acquis à prix d’argent.
Notez que la circoncision, qui était un signe d’adhésion à l’alliance que l’Eternel a conclue avec Abraham, était ouverte aux enfants n’appartenant pas à la race juive. Le Saint-Esprit montrait par là que le Rédempteur – qui est l’Auteur d’une circoncision plus excellente, celle du coeur (Col 2:11) – apporterait le salut à l’humanité tout entière (Jn 11:51-52).

...Extrait...(Tobe Mayavewa Kimfuta)
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.

Abram devint le premier homme dont Dieu changea le nom. Le Saint-Esprit montrait par là qu’Abraham serait le père de tous les vrais croyants, c’est-à-dire de ceux à qui le Fils...

Postée le: 04.05.2020
Ville : LUBUMBASHI
Description

L’alliance par la circoncision

Abram était âgé de quatre-vingt-six ans lorsqu’Agar lui enfanta Ismaël. Treize ans plus tard, l’Eternel lui apparut et lui dit: «Je suis le Dieu Tout-Puissant. Marche devant Ma face, et sois intègre. J’établirai Mon alliance entre Moi et toi, et Je te
multiplierai à l’infini» (Gn 17:1b-2).

Dieu changea le nom d’Abram en Abraham, et lui dit qu’il serait le père d’une multitude de nations. Il lui révéla que l’alliance perpétuelle qu’Il avait conclue avec lui consistait dans le fait qu’Il serait son Dieu et celui de ses descendants après lui.
Il renouvela Sa promesse de lui donner, ainsi qu’à ses descendants le pays de Canaan en possession perpétuelle. C’est ainsi qu’Abram devint le premier homme dont Dieu changea le nom. Le Saint-Esprit montrait par là qu’Abraham serait le père de tous les vrais croyants, c’est-à-dire de ceux à qui le Fils de Dieu donnera un nom nouveau (cf. Ap 2:17).

Puis Dieu donna à Abraham la circoncision comme signe de l’alliance qu’Il avait établie avec lui. Il lui ordonna de circoncire tout mâle à l’âge de huit jours, qu’il soit né dans sa maison, ou qu’il soit acquis à prix d’argent de tout fils étranger, sans appartenir à sa race. Il l’informa que Son alliance serait inscrite dans la chair de ses descendants comme une alliance perpétuelle par le biais de la circoncision, et que tout mâle incirconcis serait exclu du peuple pour n’avoir pas respecté les obligations de Son alliance.

Dieu changea le nom de Saraï en Sara, et promit à Abraham de lui donner un fils d’elle. Abraham se jeta le visage contre terre et rit, car il se demandait comment un centenaire pourrait avoir un enfant avec une nonagénaire stérile. C’est pourquoi il répondit à Dieu qu’il se contenterait volontiers d’Ismaël.

Mais l’Eternel renouvela Sa promesse de lui donner un enfant de Sara et lui indiqua que l’enfant s’appellerait Isaac, ce qui signifie «il rit». Il lui annonça qu’Il établirait Son alliance avec Isaac. Abraham avait quatre-vingt-dix-neuf ans lorsqu’il fut circoncis. Il fit aussi circoncire son fils Ismaël, âgé alors de treize
ans, ainsi que tous les mâles nés dans sa maison et ceux qu’il avait acquis à prix d’argent.
Notez que la circoncision, qui était un signe d’adhésion à l’alliance que l’Eternel a conclue avec Abraham, était ouverte aux enfants n’appartenant pas à la race juive. Le Saint-Esprit montrait par là que le Rédempteur – qui est l’Auteur d’une circoncision plus excellente, celle du coeur (Col 2:11) – apporterait le salut à l’humanité tout entière (Jn 11:51-52).

...Extrait...(Tobe Mayavewa Kimfuta)
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Ne passons pas à côté des choses simples (2)
left
Annonce Précédente : COVID-19 : GUERRE ENTRE CHRETIENS ET SATANISTES