mediacongo.net - Petites annonces - STRATEGIES CVS SNEL N’SELE CONTRE LA DECISION DU CHEF DE L’ETAT

STRATEGIES CVS SNEL N’SELE CONTRE LA DECISION DU CHEF DE L’ETAT

Il ne se passe pas une seule semaine pour que nous recevions des doléances du peuple dans les bureaux de notre rédaction à travers le pays. En effet, depuis que le Chef de l’Etat a décidé de la gratuité de la REGIDESO et SNEL les mois d’Avril et Mai 2020 ; le centre de vente des services (CVS) SNEL N’SELE n’envoie le courant aux populations semi-rurales de Bibwa qu’à la partie occupée par les commerçants. Comme ces derniers « achètent » leurs délestages, la partie résidentielle est négligée. Le départ 6 de la cabine FOFOLO, n’en parlons même pas. Comme les résidants déboursent quasiment pas de l’argent pour remettre à ces journaliers qui montent aux poteaux selon leurs vouloir, cette population résidentielle ne profite de la gratuité. Déjà, avant même cette décision, le Responsable de CVS SNEL N’SELE instruisait à ses acolytes de terrain de n’envoyer le courant à la partie résidentielle que vers la fin de mois, lorsque s’approchait la date de distribution des factures ! Quelle malignité ?
La notion de suivi étant inexistante dans le chef de quasiment tous les « responsables » de la SNEL, des cas comme celui de la partie résidentielle de Bibwa sont légions. Pour garantir l’argent qu’il exige de leurs journaliers de terrain pendant la raquette des pauvres citoyens, le CVS SNEL N’SELE avait même interdit à la société qui déployait le système prépayé d’intervenir dans le réseau des commerçants et de la partie résidentielle desservit par la ligne 6 et celle dédiée à la seule chambre froide du coin. Comprenez l’idée saugrenue de ces « responsables » SNEL de CVS N’SELE !
La population des parties décrites ci-dessus nous ont approché parce qu’elle veut profiter de la gratuité de l’électricité décrétée par le Chef de l’Etat comme la partie des commerçants et autres. Et, ne veut plus voir des agents SNEL venir demander de l’argent pour réparer des câbles qui soi-disant brûlent. Cette pratique constitue aussi l’une des stratégies pour soutirer l’argent à la population. De la même manière qu’ils envoient le courant que les derniers jours des fins des mois ; qu’ils soient aussi conséquents à envoyer des factures au prorata.
La population de Bibwa commence en avoir marre de ces pratiques de CVS SNEL N’SELE avec ses journaliers. Elle pense que les autorités ne leur tiendraient pas rigueur si elle commençait à tirer, de leur façon, les oreilles à ces agents véreux de la CVS SNEL N’SELE qui refusent de leur faire profiter de la gratuité du courant décidée par le Chef de l’Etat.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

STRATEGIES CVS SNEL N’SELE CONTRE LA DECISION DU CHEF DE L’ETAT

Postée le: 08.05.2020
Ville : KINSHASA
Description

Il ne se passe pas une seule semaine pour que nous recevions des doléances du peuple dans les bureaux de notre rédaction à travers le pays. En effet, depuis que le Chef de l’Etat a décidé de la gratuité de la REGIDESO et SNEL les mois d’Avril et Mai 2020 ; le centre de vente des services (CVS) SNEL N’SELE n’envoie le courant aux populations semi-rurales de Bibwa qu’à la partie occupée par les commerçants. Comme ces derniers « achètent » leurs délestages, la partie résidentielle est négligée. Le départ 6 de la cabine FOFOLO, n’en parlons même pas. Comme les résidants déboursent quasiment pas de l’argent pour remettre à ces journaliers qui montent aux poteaux selon leurs vouloir, cette population résidentielle ne profite de la gratuité. Déjà, avant même cette décision, le Responsable de CVS SNEL N’SELE instruisait à ses acolytes de terrain de n’envoyer le courant à la partie résidentielle que vers la fin de mois, lorsque s’approchait la date de distribution des factures ! Quelle malignité ?
La notion de suivi étant inexistante dans le chef de quasiment tous les « responsables » de la SNEL, des cas comme celui de la partie résidentielle de Bibwa sont légions. Pour garantir l’argent qu’il exige de leurs journaliers de terrain pendant la raquette des pauvres citoyens, le CVS SNEL N’SELE avait même interdit à la société qui déployait le système prépayé d’intervenir dans le réseau des commerçants et de la partie résidentielle desservit par la ligne 6 et celle dédiée à la seule chambre froide du coin. Comprenez l’idée saugrenue de ces « responsables » SNEL de CVS N’SELE !
La population des parties décrites ci-dessus nous ont approché parce qu’elle veut profiter de la gratuité de l’électricité décrétée par le Chef de l’Etat comme la partie des commerçants et autres. Et, ne veut plus voir des agents SNEL venir demander de l’argent pour réparer des câbles qui soi-disant brûlent. Cette pratique constitue aussi l’une des stratégies pour soutirer l’argent à la population. De la même manière qu’ils envoient le courant que les derniers jours des fins des mois ; qu’ils soient aussi conséquents à envoyer des factures au prorata.
La population de Bibwa commence en avoir marre de ces pratiques de CVS SNEL N’SELE avec ses journaliers. Elle pense que les autorités ne leur tiendraient pas rigueur si elle commençait à tirer, de leur façon, les oreilles à ces agents véreux de la CVS SNEL N’SELE qui refusent de leur faire profiter de la gratuité du courant décidée par le Chef de l’Etat.
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Visite pendant une guerre civile
left
Annonce Précédente : Covid-19 port de Masks