mediacongo.net - Petites annonces - SOLUTION AU BANDITISME ET KULUNA A TRAVERS LE PAYS

SOLUTION AU BANDITISME ET KULUNA A TRAVERS LE PAYS

Dans notre rédaction, nous avons toujours cru en une vérité politicienne : « l’homme n’écoute que son propre langage ». A titre d’exemples : lorsque Jean Marc KABUND avait traduit la pensée du peuple, celle d’envoyer, tous les membres du FCC et leurs collaborateurs hypocrites dans leur coalition de malheur, apprendre à nager au fleuve ; ces « frères et sœurs » ou mieux ces traitres de la République avaient bien compris la leçon et ne jurent que sur l’éjection de ce dernier du perchoir. Lorsque le Maréchal Mobutu a appris qu’une armée organisée avançait pour l’ôter de son « trône », personne ne lui a prié de prendre l’avion et quitter le pouvoir. Lorsqu’on a usé de l’opération Likofi, personne n’a demandé aux Kulunas de traverser la rive pour aller au Congo Brazzaville !
Nous pouvons continuer à citer d’autres exemples sans être exhaustifs.
L’allure que prennent nos juges patriotes, fera oublier l’esprit de vol, de corruption à la tête des gouvernants ou mieux des vautours des deniers publics RD Congolais si et seulement si, la sanction aboutit au remboursement de ce qu’ils ont détourné afin que les voleurs sentent la peine dans toute leur vie pour qu’ils ne reprennent plus.
Vous nous direz que le droit de l’homme est là ! Nous vous répondrons quand ils ont brûlé Jeanne d’ARC en Europe pour raison de sorcellerie, ou lorsque les Bandits et Kulunas tuent des paisibles citoyens la nuit entre généralement 1 heure et 2heures 30 du matin, où se trouve le droit de l’homme pour défendre ces citoyens ? Par moment, pour l‘intérêt de la nation, il sied de fermer les oreilles à ces oiseaux hypocrites. La fin poursuivie, ne justifie-t-elle pas les moyens utilisaient ?
La solution au banditisme, kuluna et même aux pays voisins qui veulent recourir à la logique d’un crapeau qui veut se faire plus gros que le bœuf à travers le pays est, de parler leur propre langage. A notre époque, pour mettre fin aux groupes de Boudha, Wallas, Angwalima et autres voleurs qui terrorisaient le pays ou les bandits comme Tshiwara à Ndjili ; Mobutu a usé des méthodes fortes. On peut être un Président Chrétien mais cela ne vous empêche pas, pour l’intérêt national, de faire le lion de temps en temps. Même notre Seigneur Jésus-Christ usa d’un fouet pour mettre de l’ordre dans la maison de son père, il utilisa Moïse (en mettant la volonté en lui) pour tuer l’Egyptien qui persécutait son frère hébreu.
Procéder autrement, c’est échouer dès le départ pour atteindre l’objectif escompté.

https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

SOLUTION AU BANDITISME ET KULUNA A TRAVERS LE PAYS

Postée le: 18.05.2020
Ville : GOMA
Description

Dans notre rédaction, nous avons toujours cru en une vérité politicienne : « l’homme n’écoute que son propre langage ». A titre d’exemples : lorsque Jean Marc KABUND avait traduit la pensée du peuple, celle d’envoyer, tous les membres du FCC et leurs collaborateurs hypocrites dans leur coalition de malheur, apprendre à nager au fleuve ; ces « frères et sœurs » ou mieux ces traitres de la République avaient bien compris la leçon et ne jurent que sur l’éjection de ce dernier du perchoir. Lorsque le Maréchal Mobutu a appris qu’une armée organisée avançait pour l’ôter de son « trône », personne ne lui a prié de prendre l’avion et quitter le pouvoir. Lorsqu’on a usé de l’opération Likofi, personne n’a demandé aux Kulunas de traverser la rive pour aller au Congo Brazzaville !
Nous pouvons continuer à citer d’autres exemples sans être exhaustifs.
L’allure que prennent nos juges patriotes, fera oublier l’esprit de vol, de corruption à la tête des gouvernants ou mieux des vautours des deniers publics RD Congolais si et seulement si, la sanction aboutit au remboursement de ce qu’ils ont détourné afin que les voleurs sentent la peine dans toute leur vie pour qu’ils ne reprennent plus.
Vous nous direz que le droit de l’homme est là ! Nous vous répondrons quand ils ont brûlé Jeanne d’ARC en Europe pour raison de sorcellerie, ou lorsque les Bandits et Kulunas tuent des paisibles citoyens la nuit entre généralement 1 heure et 2heures 30 du matin, où se trouve le droit de l’homme pour défendre ces citoyens ? Par moment, pour l‘intérêt de la nation, il sied de fermer les oreilles à ces oiseaux hypocrites. La fin poursuivie, ne justifie-t-elle pas les moyens utilisaient ?
La solution au banditisme, kuluna et même aux pays voisins qui veulent recourir à la logique d’un crapeau qui veut se faire plus gros que le bœuf à travers le pays est, de parler leur propre langage. A notre époque, pour mettre fin aux groupes de Boudha, Wallas, Angwalima et autres voleurs qui terrorisaient le pays ou les bandits comme Tshiwara à Ndjili ; Mobutu a usé des méthodes fortes. On peut être un Président Chrétien mais cela ne vous empêche pas, pour l’intérêt national, de faire le lion de temps en temps. Même notre Seigneur Jésus-Christ usa d’un fouet pour mettre de l’ordre dans la maison de son père, il utilisa Moïse (en mettant la volonté en lui) pour tuer l’Egyptien qui persécutait son frère hébreu.
Procéder autrement, c’est échouer dès le départ pour atteindre l’objectif escompté.

mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : COMMENT REPONDRE A LA CRISE APRES COVID-19 ?
left
Annonce Précédente : CAS JEAN JACQUES MAMBA DU MLC CONTRE JEAN MARC KABUND