mediacongo.net - Appel d'offres - Consultant cabinet pour la réalisation des études sur l’agriculture climatiquement et nutritionnellement intelligente (production végétale, production animale et la pêche)

Consultant cabinet pour la réalisation des études sur l’agriculture climatiquement et nutritionnellement intelligente (production végétale, production animale et la pêche)

Project Details (P169021)
PPA   N°IDA-V3010

ZR-MINAGRI-149529-CS-QBS

Recrutement d'un consultant cabinet pour la réalisation des études sur l’agriculture climatiquement et nutritionnellement intelligente (production végétale, production animale et la pêche)

Référence du Poste :AMI N°ZR-ZR-MINAGRI-149529-CS-QBS
Date de publication : le 11  mars 2020
Date clôture : le 25  mars 2020
Durée  du contrat : 4 mois
Lieu de la mission : Kinshasa, Nord Kivu, Kasaï, Kasaï-central, Kwilu et Kongo central

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo est engagé dans le processus d’élaboration d’un Programme National de Développement Agricole (PNDA). Le Programme bénéficiera  d’un financement de 500 millions de dollars américainsde l’Association Internationale de Développement (IDA)  pour une durée de 5 ans et interviendra dans les provinces du Nord-Kivu, du Kwilu, du Kasaï, du Kasaï Central et du Kongo Central avec possibilité d’extension lors des prochaines phases à d’autres provinces.

L’objectif de développement du Projet est d’améliorer la productivité agricole et l’accès au marché des petits exploitants agricoles dans des provinces sélectionnées et renforcer la capacité du secteur à faire face aux situations d’urgence éligibles.

Le programme proposé s’appuiera sur des approches validées et les expériences réussies en RDC et dans la région, et s’articulera autour de quatre composantes :
(1) La composante 1 consistera à « améliorer la productivité agricole (y compris les cultures, l’élevage et la pêche) » des petites exploitations agricoles (de cultures et de produits animaux) à travers l’adoption des technologies, des pratiques améliorées et l’accès au financement.

(2) La composante 2 consistera à « améliorer l’accès au marché pour les petits exploitants agricoles ». A cet effet, elle appuiera la réduction des coûts de transaction pour les petits exploitants agricoles afin d’accéder aux marchés, ainsi que leur inclusion dans des groupes d’agriculteurs (coopératives/associations) et les agro-MPME. Les interventions soutenues dans cette composante seront également bénéfiques pour l’adaptation/l’atténuation des changements climatiques et/ou pour la contribution à la réduction de la malnutrition.

(3) La composante 3 consistera à fournir les biens et services publics agricoles et englobera(i) le renforcement des capacités des ministères clés (tels que l’Agriculture, pêche et élevage, les Affaires foncières et le Développement rural) aux niveaux national et provincial en vue de la fourniture de biens et services publics essentiels à l’agriculture, et (ii) la gestion, le suivi et l’évaluation du programme.

(4) La composante 4 consistera à intervenir en cas d’urgence pour financer des activités de renforcement des capacités et des instruments de financement des risques.
Dans la phase préparatoire du PNDA, il est prévu le recrutement d’un cabinet de consultance pour réaliser les études sur l’agriculture intelligente face au climat (AIC) et l’agriculture intelligente pour la nutrition (AIN).

L’AIC n’est pas une pratique agricole spécifique;  elle identifie des solutions pour les programmes, les politiques et les investissements adaptés aux différentes zones agro-écologiques et aux différentes périodes.

Elle a pour objectifs de:

L’agriculture intelligente pour la nutrition (AIN) est un ensemble de technologies et/ou pratiques agricoles/d’agro-transformation qui contribuent à la fois l’amélioration de la nutrition de la population locale et l’augmentation de la productivité, des revenus ou d’une façon générale la rentabilité de l’exploitation ou de l’entreprise agricole,

Elle a pour objectifs de :

Les résultats de ces études permettront approfondir le brouillon de profil-pays sur l’AIN et AIC récemment préparé pour la République Démocratique du Congo, afin de mieux détailler le menu d’options des paquets technologiques et aussi élargir la couverture a des autres provinces du pays. Le consultant devra engager les parties prenantes du secteur agricole dans un dialogue sur l'identification des investissements potentiels qui puissent être considérés comme AIC et/ou AIN dans la RDC et cela conduirait à sa prise en compte à grande échelle ainsi que son développement.  Pour la méthodologie de développement de menu d’options AIC et AIN, le consultant devra suivre la méthodologie d’AIN et d’AIC donnés par les experts du Gouvernement avec l’appui technique de la Banque mondiale.

II. Objectif du recrutement

L’objectif de la mission est de disposer d’un Cabinet de consultance devant  effectuer les études pour la définition des paquets technologiques AIC et AIN dans le cadre du PNDA. Le travail sera basé sur les enquêtes de terrain menées dans toutes les provinces concernées et sur les résultats de l'analyse préliminaire effectuée pendant la préparation du PNDA.

Les études devront

III. Responsabilités et tâches

Sous la Coordination du Coordonnateur National du PARRSA et la  supervision du Directeur de la Direction d’Etudes et Planification (DEP), le cabinet de consultance réalisera les études sur l’agriculture climatiquement et nutritionnellement intelligente (AIC et AIN).

Le cabinet/consultant aura pour tâches de (d’):

IV .Profil du consultant

Le Cabinet  devra avoir les expériences avérées suivantes :

Le Cabinet mettra en place le personnel suffisant et de qualité pour assurer les prestations requises et un travail de qualité pendant toute la durée de la mission. Le Cabinet devra proposer au minimum une équipe ayant au minimum les profils clé suivants:

a. Le chef de mission sera responsable de la coordination générale de la mission avec l’objectif principal d’assurer le déroulement normal en termes de délais, de qualité et de coûts. Il fera tout pour minimiser l’impact des difficultés qui pourraient surgir en cours d’exécution. Il aura obligation de tenir informé régulièrement le Projet sur l’avancement des travaux et dans un meilleur délai en cas de difficulté ou imprévu majeur.

b. Un agronome expert en paquets technologiques des cultures, pêche, et de l’élevage (ou 2 s’il le faut) 

c. Un  nutritionniste.

d. Profil du Chef de mission :

Le Chef de mission devra  disposer  du profil suivant :

Profil des autres experts

Autre personnel : Le Cabinet devra fournir le personnel complémentaire expérimenté qu’il jugera utile à la qualité des études et du produit final;

Le PNDA invite les candidats admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants (firmes) intéressés doivent fournir les informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services (brochures, références concernant l’exécution de contrats analogues, expérience dans des conditions semblables, disponibilité des connaissances nécessaires parmi le personnel, etc.). Les consultants peuvent s’associer pour renforcer leurs compétences respectives. Les manifestations d’intérêts selon évaluées sur base des critères suivants :

  1. Expérience pertinente du Consultant pour la mission
  2. capacités administrative et financière.
  3. Expérience récente pour les 5 dernières années avec référence des clients
  4. Expérience dans l’environnement similaire

Un cabinet de consultants  sera sélectionné par la méthode de Sélection Basée sur la Qualité(QBS) conformément à la Nouvelle Règlementation de passation des marchés de la Banque mondiale pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement(FPI),Fournitures, Travaux, Services Autres que des Services de Consultants et Services de Consultants de Juillet 2016, Révisée en Novembre 2017 et Août 2018.

Les candidats intéressés peuvent obtenir les informations complémentaires ainsi que les termes de référence à l’adresse ci-dessous, de 9 heures à 16 heures tous les jours ouvrables.

Les manifestations d’intérêt, rédigées en langue française, doivent nous parvenir, de préférence, par courrier ou le cas échéant par mail à l’adresse ci-dessous au plus tard le 25 mars 2020 à 15 heures précises, heure locale  de Kinshasa (GMT+1) et porter clairement la mention : «ZR-MINAGRI-149529-CS-QBS -Recrutement d'un consultant cabinet pour la réalisation des études sur l’agriculture climatiquement et nutritionnellement intelligente (production végétale, production animale et la pêche) »

A Monsieur Alfred KIBANGULA ASOYO, Coordonnateur National du Projet
Secrétariat Général de l’Agriculture
Croisement Av. Batetela et Bld du 30 juin
Tél. :+243818137923
Kinshasa Gombe  ou à la boîte e-mail : uncp_parrsa@yahoo.fr

Fait à Kinshasa, le 10 mars 2020

 

Alfred KIBANGULA ASOYO
Coordonnateur National

 

 

 
Kinshasa
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png
2020-05-26



Retour à la liste Appel d'offres
Publiée le 11/03/2020

Consultant cabinet pour la réalisation des études sur l’agriculture climatiquement et nutritionnellement intelligente (production végétale, production animale et la pêche)

Lieu

Kinshasa ()

Description

Le poste

Project Details (P169021)
PPA   N°IDA-V3010

ZR-MINAGRI-149529-CS-QBS

Recrutement d'un consultant cabinet pour la réalisation des études sur l’agriculture climatiquement et nutritionnellement intelligente (production végétale, production animale et la pêche)

Référence du Poste :AMI N°ZR-ZR-MINAGRI-149529-CS-QBS
Date de publication : le 11  mars 2020
Date clôture : le 25  mars 2020
Durée  du contrat : 4 mois
Lieu de la mission : Kinshasa, Nord Kivu, Kasaï, Kasaï-central, Kwilu et Kongo central

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo est engagé dans le processus d’élaboration d’un Programme National de Développement Agricole (PNDA). Le Programme bénéficiera  d’un financement de 500 millions de dollars américainsde l’Association Internationale de Développement (IDA)  pour une durée de 5 ans et interviendra dans les provinces du Nord-Kivu, du Kwilu, du Kasaï, du Kasaï Central et du Kongo Central avec possibilité d’extension lors des prochaines phases à d’autres provinces.

L’objectif de développement du Projet est d’améliorer la productivité agricole et l’accès au marché des petits exploitants agricoles dans des provinces sélectionnées et renforcer la capacité du secteur à faire face aux situations d’urgence éligibles.

Le programme proposé s’appuiera sur des approches validées et les expériences réussies en RDC et dans la région, et s’articulera autour de quatre composantes :
(1) La composante 1 consistera à « améliorer la productivité agricole (y compris les cultures, l’élevage et la pêche) » des petites exploitations agricoles (de cultures et de produits animaux) à travers l’adoption des technologies, des pratiques améliorées et l’accès au financement.

(2) La composante 2 consistera à « améliorer l’accès au marché pour les petits exploitants agricoles ». A cet effet, elle appuiera la réduction des coûts de transaction pour les petits exploitants agricoles afin d’accéder aux marchés, ainsi que leur inclusion dans des groupes d’agriculteurs (coopératives/associations) et les agro-MPME. Les interventions soutenues dans cette composante seront également bénéfiques pour l’adaptation/l’atténuation des changements climatiques et/ou pour la contribution à la réduction de la malnutrition.

(3) La composante 3 consistera à fournir les biens et services publics agricoles et englobera(i) le renforcement des capacités des ministères clés (tels que l’Agriculture, pêche et élevage, les Affaires foncières et le Développement rural) aux niveaux national et provincial en vue de la fourniture de biens et services publics essentiels à l’agriculture, et (ii) la gestion, le suivi et l’évaluation du programme.

(4) La composante 4 consistera à intervenir en cas d’urgence pour financer des activités de renforcement des capacités et des instruments de financement des risques.
Dans la phase préparatoire du PNDA, il est prévu le recrutement d’un cabinet de consultance pour réaliser les études sur l’agriculture intelligente face au climat (AIC) et l’agriculture intelligente pour la nutrition (AIN).

L’AIC n’est pas une pratique agricole spécifique;  elle identifie des solutions pour les programmes, les politiques et les investissements adaptés aux différentes zones agro-écologiques et aux différentes périodes.

Elle a pour objectifs de:

  • produire plus d’aliments, de meilleure qualité et plus diversifiés partout et pour tous ;
  • s’adapter au changement climatique ;
  • contribuer à la lutte contre le changement climatique.

L’agriculture intelligente pour la nutrition (AIN) est un ensemble de technologies et/ou pratiques agricoles/d’agro-transformation qui contribuent à la fois l’amélioration de la nutrition de la population locale et l’augmentation de la productivité, des revenus ou d’une façon générale la rentabilité de l’exploitation ou de l’entreprise agricole,

Elle a pour objectifs de :

  • Contribuer à l’amélioration de la nutrition de la population ;
  • Augmenter la productivité ou la rentabilité de l’exploitation ou de l’entreprise agricole.

Les résultats de ces études permettront approfondir le brouillon de profil-pays sur l’AIN et AIC récemment préparé pour la République Démocratique du Congo, afin de mieux détailler le menu d’options des paquets technologiques et aussi élargir la couverture a des autres provinces du pays. Le consultant devra engager les parties prenantes du secteur agricole dans un dialogue sur l'identification des investissements potentiels qui puissent être considérés comme AIC et/ou AIN dans la RDC et cela conduirait à sa prise en compte à grande échelle ainsi que son développement.  Pour la méthodologie de développement de menu d’options AIC et AIN, le consultant devra suivre la méthodologie d’AIN et d’AIC donnés par les experts du Gouvernement avec l’appui technique de la Banque mondiale.

II. Objectif du recrutement

L’objectif de la mission est de disposer d’un Cabinet de consultance devant  effectuer les études pour la définition des paquets technologiques AIC et AIN dans le cadre du PNDA. Le travail sera basé sur les enquêtes de terrain menées dans toutes les provinces concernées et sur les résultats de l'analyse préliminaire effectuée pendant la préparation du PNDA.

Les études devront

  • valider et si possible enrichir la liste pré-identifiée des pratiques prioritaires pour l'AIC et l'AIN, et fournir l'estimation des coûts et rendements pour chacun des paquets technologiques, par rapport aux coûts et rendements des pratiques traditionnelles.
  • identifier les opportunités et contraintes du cadre national des politiques de développement, dont celles agricoles, pour appuyer le développement de l’AIC et AIN tant du point de vue de la recherche que de leur adoption sur le terrain.
  • analyser les contraintes et identifier les solutions possibles pour le financement de l’AIC et AIN, que ce soit de sources publiques ou privées (marchés)

III. Responsabilités et tâches

Sous la Coordination du Coordonnateur National du PARRSA et la  supervision du Directeur de la Direction d’Etudes et Planification (DEP), le cabinet de consultance réalisera les études sur l’agriculture climatiquement et nutritionnellement intelligente (AIC et AIN).

Le cabinet/consultant aura pour tâches de (d’):

  • Approfondir le travail déjà fait dans la préparation des profils pays pour la RDC sur l’AIC et AIN de deux façons : (i) valider et/ou ajouter les paquets technologiques pré-identifiés pour le PNDA; et (ii) faire le travail dans des autres zones du pays;
  • Le travail devra suivre les méthodologies établies par l’équipe du Gouvernement avec l’appui de la Banque Mondiale;
  • Avant le démarrage d’activités de terrain, le cabinet(firme) devra produire le chronogramme des activités ;
  • Faire de descentes sur terrain en vue de la récolte des données (la récolte de donnés doit être fait avec le même questionnaire déjà développée par la Banque mondiale et disponible sur Kobo);
  • consulter toutes les parties prenantes impliquées dans la mise en œuvre du PNDA à tous les niveaux pour valider le menu d’options;
  • produire des rapports périodiques ou circonstanciés des activités relatives aux études à mener;
  • produire les rapports finaux des différentes études réalisées;
  • présenter les rapports à toutes les parties prenantes;
  • participer à la validation interne des rapports des études avec le CTP/PNDA.

IV .Profil du consultant

Le Cabinet  devra avoir les expériences avérées suivantes :

  • au moins 5 ans d’expérience dans la réalisation des études sur l’agriculture, idéalement avec des activités liées à  la résilience climatique et nutritionnelle du secteur;
  • avoir des compétences avérées dans la réalisation de telles études ;
  • avoir réalisé au moins trois études similaires
  • être reconnu(e) à l’échelle africaine ou mondiale et justifiant des références dans la réalisation des études sur l’agriculture, l’agriculture intelligente, l’agriculture sensible à la nutrition, etc. ;

Le Cabinet mettra en place le personnel suffisant et de qualité pour assurer les prestations requises et un travail de qualité pendant toute la durée de la mission. Le Cabinet devra proposer au minimum une équipe ayant au minimum les profils clé suivants:

a. Le chef de mission sera responsable de la coordination générale de la mission avec l’objectif principal d’assurer le déroulement normal en termes de délais, de qualité et de coûts. Il fera tout pour minimiser l’impact des difficultés qui pourraient surgir en cours d’exécution. Il aura obligation de tenir informé régulièrement le Projet sur l’avancement des travaux et dans un meilleur délai en cas de difficulté ou imprévu majeur.

b. Un agronome expert en paquets technologiques des cultures, pêche, et de l’élevage (ou 2 s’il le faut) 

c. Un  nutritionniste.

d. Profil du Chef de mission :

Le Chef de mission devra  disposer  du profil suivant :

  • Être titulaire d’au moins un diplôme de niveau Bac+5 dans le domaine de sciences agronomiques, de l’environnement ou tout autre domaine jugé pertinent ;
  • Avoir au moins 10 ans d’expériences dans la conduite d’études relatives à l’agriculture, agriculture résiliente, agriculture sensible à la nutrition, et/ou aux changements climatiques ;
  • Avoir une bonne connaissance des questions ayant trait à l’agriculture, agriculture intelligente face au climat, agriculture sensible à la nutrition;
  • Avoir réalisé au moins trois (3) études  similaires en termes de nature et d’envergure comme Chef de mission

Profil des autres experts

  • L’agronome  expert en paquets technologiques des cultures et de l’élevage (ou 2 s’il le faut) doit  disposer d’au moins cinq d’expérience professionnelle des  questions ayant trait à l’agriculture, agriculture intelligente face au climat, agriculture sensible à la nutrition;
  • Le nutritionnistedoit disposer aussi d’au moins cinq d’expérience professionnelle des  questions ayant trait à  agriculture sensible à la nutrition;

Autre personnel : Le Cabinet devra fournir le personnel complémentaire expérimenté qu’il jugera utile à la qualité des études et du produit final;

Le PNDA invite les candidats admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants (firmes) intéressés doivent fournir les informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services (brochures, références concernant l’exécution de contrats analogues, expérience dans des conditions semblables, disponibilité des connaissances nécessaires parmi le personnel, etc.). Les consultants peuvent s’associer pour renforcer leurs compétences respectives. Les manifestations d’intérêts selon évaluées sur base des critères suivants :

  1. Expérience pertinente du Consultant pour la mission
  2. capacités administrative et financière.
  3. Expérience récente pour les 5 dernières années avec référence des clients
  4. Expérience dans l’environnement similaire

Un cabinet de consultants  sera sélectionné par la méthode de Sélection Basée sur la Qualité(QBS) conformément à la Nouvelle Règlementation de passation des marchés de la Banque mondiale pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement(FPI),Fournitures, Travaux, Services Autres que des Services de Consultants et Services de Consultants de Juillet 2016, Révisée en Novembre 2017 et Août 2018.

Les candidats intéressés peuvent obtenir les informations complémentaires ainsi que les termes de référence à l’adresse ci-dessous, de 9 heures à 16 heures tous les jours ouvrables.

Les manifestations d’intérêt, rédigées en langue française, doivent nous parvenir, de préférence, par courrier ou le cas échéant par mail à l’adresse ci-dessous au plus tard le 25 mars 2020 à 15 heures précises, heure locale  de Kinshasa (GMT+1) et porter clairement la mention : «ZR-MINAGRI-149529-CS-QBS -Recrutement d'un consultant cabinet pour la réalisation des études sur l’agriculture climatiquement et nutritionnellement intelligente (production végétale, production animale et la pêche) »

A Monsieur Alfred KIBANGULA ASOYO, Coordonnateur National du Projet
Secrétariat Général de l’Agriculture
Croisement Av. Batetela et Bld du 30 juin
Tél. :+243818137923
Kinshasa Gombe  ou à la boîte e-mail : uncp_parrsa@yahoo.fr

Fait à Kinshasa, le 10 mars 2020

 

Alfred KIBANGULA ASOYO
Coordonnateur National

 

 

 
Contact

Société :MINAGRI

Site Internet :

Email :uncp_parrsa@yahoo.fr

right
APPEL D'OFFRE SUIVANT : Impression des Outils de collecte et de transmission des données
left
APPEL D'OFFRE Précédent : Firme pour conduire des enquêtes sur la quantification de la production actuelle de subsistance des petits exploitants, le statut de la valeur ajoutée