Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Sur le net

Guerre en Ukraine : Moscou bloque Facebook et adopte une loi pour mieux museler les médias

2022-03-04
04.03.2022
2022-03-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/03-mars/1-5/facebook_russie_22.jpg -

L’amendement signé par Vladimir Poutine prévoit jusqu’à 15 ans de prison en cas de propagation d’informations visant à «discréditer» les forces armées. Le réseau social est, lui, inaccessible.

La Russie a bloqué ce vendredi 4 mars 2022 Facebook et procédé à un sévère tour de vis contre les médias avec l’entrée en vigueur d’une loi sanctionnant la diffusion d’informations mensongères sur l’armée». Les mesures prises permettent aux autorités de renforcer leur arsenal pour contrôler le récit qu’elles font à la population russe de l’invasion de l’Ukraine, présentée comme une opération limitée visant à protéger les Ukrainiens russophones d’un «génocide».

La Chambre basse du Parlement, la Douma, a adopté à l’unanimité un amendement qui prévoit diverses peines pouvant aller jusqu’à 15 ans de prison en cas de propagation d’informations visant à «discréditer» les forces armées. Un amendement séparé, lui aussi adopté vendredi, prévoit des sanctions pour les «appels à imposer des sanctions à la Russie», confrontée à de dures mesures de rétorsion occidentales pour son invasion de l’Ukraine. Ces textes, qui s’appliquent à la fois aux médias et aux particuliers russes comme étrangers, ont été signés dans la soirée par le président Poutine.

Vendredi, le régulateur des médias Roskomnadzor a par ailleurs ordonné le blocage immédiat de Facebook, l’accusant de «discriminer» des médias russes tels que la télévision du Ministère de la défense Zvezda ou l’agence de presse Ria Novosti. Les journalistes de l’AFP en Russie ont pu constater que le réseau social ne fonctionnait plus sans VPN.

La BBC doit suspendre le travail de ses équipes en Russie

*Le régulateur avait auparavant annoncé avoir restreint l’accès à la BBC, à la radio-télévision internationale allemande Deutsche Welle (DW), au site russe indépendant Meduza (basé à Riga), à Radio Svoboda, antenne russe de RFE/RL, à Voice of America et à d’autres sites d’information non nommés. En réponse à ces mesures qui semblent selon elle vouloir «criminaliser le journalisme indépendant», la BBC britannique va suspendre «temporairement» le travail de tous ses journalistes et leurs collaborateurs en Russie.

Jeudi, la chaîne de télévision indépendante par internet Dojd avait annoncé la suspension de son activité, et l’emblématique station de radio Ekho Moskvy (Echo de Moscou) sa dissolution après le blocage de leurs sites. «Après la liquidation d’Ekho Moskvy, nous sommes obligés de supprimer tous les comptes de la radio dans les réseaux sociaux, dissoudre notre site», a déclaré vendredi son rédacteur en chef Alexeï Venediktov sur sa chaîne YouTube. Le site d’information économique russe The Bell a aussi annoncé vendredi avoir décidé de ne plus couvrir la guerre en Ukraine, afin de protéger ses journalistes des sanctions pénales.

Russes privés d’infos «fiables», dénonce Meta

Meta, maison mère de Facebook, a confirmé vendredi la décision du gouvernement russe de bloquer l’accès à Facebook en Russie, et déploré que des «millions de Russes ordinaires seront bientôt privés d’informations fiables», selon les mots de Nick Clegg, président des Affaires internationales du groupe américain. Ils se retrouveront aussi «privés de leurs moyens de communication quotidiens avec leur famille et leurs amis et réduits au silence», a-t-il ajouté dans une déclaration publiée sur Twitter. «Nous allons continuer à faire tout ce que nous pouvons pour restaurer l’accès à nos services afin qu’ils restent disponibles pour les gens qui veulent s’exprimer en toute sécurité et se mobiliser», a précisé Nick Clegg vendredi.


AFP / Le Matin / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 3 commentaires
8888 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

0 réponse
Personne ne lui a réservé une seule suite, négative soit elle. Pendant ce temps, les médias occidentaux lui collaient tous les noms même ceux d'oiseaux. Poutin a fini par se chercher une solution. Qui trompe qui?

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Nous constatons que les médias occidentaux diffusent des faussetés à longueur des journées.Tenez, pour rassurer la Russie sur le plan sécuritaire, il était entendu par l'OTAN et la Russie qu'aucun pays de l'ancienne URSS ne pouvait adhérer à l'OTAN, bien après, il avait été adopté par le parlement ukrainien que ce pays devrait rester neutre c à d qu'il n'appartiendrait ni à l'OTAN et ni à la Russie. Qu'est ce qui a fait que l'Ukraine postule pour l'OTAN et soit accepté et qu'il ne restait que son adhésion définitive? Jusque un jour avant l'intervention militaire russe, Vladmir Poutin demandait des garanties sécuritaires face à l'OTAN qui s'approchait de ses frontières...

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Un Etat voyou

Réagir

Répondre
@
right
Article suivant Yahoo! réduit la voilure
left
Article précédent Washington annonce des mesures pour faciliter l'accès des Iraniens à internet

Les plus commentés

Politique Situation sécuritaire: "La solution à la crise à l'Est, c'est avoir un nouveau président" (Franck Diongo)

26.09.2022, 26 commentaires

Politique Olive Lembe sur Joseph Kabila : « Mon mari est le savant politicien Congolais »

27.09.2022, 17 commentaires

Politique « C’est le Rwanda et l’Ouganda qui soutiennent les milices, il faut les condamner » (Herman Cohen)

27.09.2022, 16 commentaires

Diaspora Incursion rwandaise en RDC : après New-York, Félix Tshisekedi a sollicité le soutien de la diaspora congolaise à Bruxelles !

29.09.2022, 15 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance