mediacongo.net - Actualités - Les Occidentaux à Bruxelles pour placer la Russie sous pression maximale



Retour Monde

Les Occidentaux à Bruxelles pour placer la Russie sous pression maximale

Les Occidentaux à Bruxelles pour placer la Russie sous pression maximale 2022-03-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/03-mars/21-27/sommet_g7_22_02145.jpg -

Ce jeudi se succèdent des sommets de l'Otan, du G7 et de l'UE. Les Occidentaux veulent continuer à isoler Moscou et demander à la Chine de se désolidariser. Les Européens réfléchissent à leur nouveau modèle énergétique et créent un fonds de reconstruction pour l'Ukraine.

Un mois après l'invasion de l'Ukraine, les Occidentaux se retrouvent ce jeudi à Bruxelles pour une séquence diplomatique exceptionnelle, ordonnée autour de sommets de l'Otan, du G7 et de l'Union européenne. Ces réunions se tiennent, selon les mots d'un diplomate, « à un moment de grand danger et de haute volatilité », alors que flotte la menace d'une utilisation d'armes chimiques par les troupes russes.

Au siège de l'Otan, qui a reçu avec cette guerre un « électrochoc », selon l'expression d'Emmanuel Macron, les alliés prévoient de resserrer les rangs, d'évoquer l'articulation entre l'Alliance et les nouveaux efforts de défense européenne, de garantir la sécurité des membres du flanc oriental, et de veiller à ce qu'un canal de dialogue reste ouvert avec Moscou, puisque la priorité reste d'obtenir un cessez-le-feu en Ukraine.

Alors que se tiendra le 1er avril un sommet UE-Chine (virtuel), l'Alliance atlantique souhaite aussi faire passer le message que Pékin, toujours très attentif au respect du principe de souveraineté, notamment territoriale, doit se désolidariser de Moscou. Mercredi, la Chine a soutenu Vladimir Poutine en qualifiant la Russie de « membre important » du G20, alors que les Occidentaux aimeraient l'évincer du cénacle.

Toujours au siège de l'Otan, se tiendra un sommet du G7 sous présidence allemande. Les dirigeants des plus grandes économies mondiales se pencheront sur les sanctions déjà prises à l'encontre de la Russie, tenteront d'en mesurer l'effectivité et d'imaginer quelles autres représailles seraient envisageables en cas de nouvelle escalade sur le terrain.

Si Joe Biden semble très allant sur des mesures de rétorsion supplémentaires, les Européens insistent sur le fait que leurs économies sont beaucoup plus exposées que les Etats-Unis aux échanges avec la Russie et se montrent plus prudents. Les leaders du G7 prévoient par ailleurs d'imaginer des schémas de solidarité avec les pays d'Afrique et du Moyen-Orient qui risquent d'être les plus touchés par des pénuries alimentaires prévisibles dans les semaines qui viennent.

Défense européenne

Vers 16 heures devrait commencer le Conseil européen formel, en présence de Joe Biden. Un échange par téléconférence est en outre prévu avec Volodymyr Zelensky, le président ukrainien. Les Vingt-Sept doivent adopter la « boussole stratégique » qui définit la stratégie de défense et de sécurité de l'UE pour les dix ans qui viennent. D'après un projet de conclusions qui circulait mardi, ils demanderont à la Commission d'identifier d'ici le mois de mai les moyens de « renforcer la base technologique et industrielle de la défense européenne ».

Les chefs d'Etat et de gouvernement auront aussi un débat probablement animé sur les changements à apporter au marché de l'électricité . « Tout le monde a un bouquet différent, des sensibilités différentes, un point de départ différent dans la stratégie commune de protection des ménages et des entreprises contre l'augmentation des prix du gaz et de l'électricité », relève un diplomate.

Un groupe de pays qui comprend les Etats méditerranéens, la France et la Belgique, milite pour des changements majeurs, quand des pays traditionnellement plus axés sur les mécanismes de marché appellent à la prudence.

Capitalisant sur l'expérience des commandes groupées de vaccins, les Vingt-Sept devraient toutefois s'entendre sur la nécessité d'acheter du gaz en commun pour gagner en pouvoir de négociation dans leur stratégie de diversification de l'approvisionnement. Les questions énergétiques ont donné lieu à des débats hautement techniques entre ambassadeurs en début de semaine.

Fonds pour l'Ukraine

En soutien de l'Ukraine, les Européens annonceront enfin la création d'un fonds fiduciaire pour la reconstruction piloté par la Commission européenne, auquel des Etats tiers pourront abonder.

Les Vingt-Sept se retrouveront au plus tard, quelle que soit la situation en Ukraine, au mois de mai, pour poursuivre leurs réflexions sur leur défense commune.


lesechos / MCP, via mediacongo.net
8676 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Christian | XTF6KCG - posté le 25.03.2022 à 11:43

Pas du tout, il n'est pas juste de soutenir la guerre pendant que les populations innocentes meurent. Nous avons plusieurs richesses naturelles sur lesquelles on peut se concentrer afin de relever notre économie. Le mieux est celui de prier pour la paix dans toutes les nations caractérisées par des guerres, rébellions, troubles,...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | P72O6VX - posté le 25.03.2022 à 11:01

La position de la RDC est de rester neutre. Notre problème est que la guerre s'accentue afin que nous puissions vendre notre Uranium aux enchères!!!! Cela va booster notre économie et nous deviendrons première puissance économique....

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : 5 stratégies pour gagner de l’argent au casino en ligne
AUTOUR DU SUJET

113e jour de la guerre en Ukraine : négocier ou persister ?

Monde ..,

Guerre en Ukraine : le président français juge que le moment venu pour l'UE d'ouvrir « de...

Monde ..,

Guerre en Ukraine : Xi Jinping assure son soutien à Poutine

Monde ..,

La Russie a gagné 93 milliards d'euros via ses exports fossiles en 100 jours de guerre

Monde ..,