mediacongo.net - Actualités - Ouganda : des Congolais ayant fui les attaques des rebelles du M23 hésitent à rentrer



Retour Diaspora

Ouganda : des Congolais ayant fui les attaques des rebelles du M23 hésitent à rentrer

Ouganda : des Congolais ayant fui les attaques des rebelles du M23 hésitent à rentrer 2022-04-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/04-avril/04-10/refugies_congolais_22.jpg -

Ils ont franchi la frontière ougandaise mardi 5 avril  2022, pour se mettre à l’abri des affrontements entre les forces armées de la RDC et les rebelles du M23, à Rutshuru dans le Nord-Kivu, ces réfugiés congolais disent vivre dans des conditions difficiles.

Sans assistance et dans des abris de fortunes. Ils seraient au total 10 000 selon le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Pour tenter de survivre, le système D devient la règle pour ces hommes et femmes qui ont tout laissé derrière eux.

" Il y a eu des affrontements entre le M23 et les forces armées de la République démocratique du Congo, nous avons fui et nous avons tout laissé derrière nous, nous sommes ici comme nous sommes arrivés, nous sommes arrivés ici en espérant recevoir de l'aide, mais nous n'avons rien jusqu'à présent", explique Izabayo Mahirgwe, un déplacé.

Selon des sources, les affrontements auraient coûté la vie à 7 civils alors que d’autres ont été blessés. Une double peine pour ces victimes déjà dépourvues de ressources.

"Je vivais à Bunagana où je vendais du chanvre. Je voulais aller vaquer à mon occupation dans un village près de Runyoni, et c'est là qu'on m'a tiré dessus, et me voilà dans cet état", explique Seka Junior, blessé lors de l'attaque.


Seka Junior à l'hôpital général de Rutshuru après avoir subi des blessures liées au conflit dans le centre de Rutshuru, à 70 km de la ville de Goma, dans l'est de la RDC

Malgré l’appel lancé par les autorités congolaises, les réfugiés hésitent à rentrer au bercail.

"Les rebelles sont toujours dans nos villages, c'est trop compliqué d'y retourner, car on ne peut pas vivre ensemble, il peut y avoir d'autres affrontements et nous serons des victimes", a déclaré Bibwesho, déplacé.

Vendredi, le M23 a mis sur la table, la carte de la résolution pacifique de la crise qui l’oppose au gouvernement congolais.


Africanews / MCP, via mediacongo.net
2334 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Le Gouvernement appelé à répertorier tous les étudiants congolais de l’étranger
AUTOUR DU SUJET

Nord-Kivu : réaménagement au commandement militaire des opérations pour un nouveau souffle

Provinces ..,

Nord-Kivu : des jeunes de Butembo appelés à adhérer à l’armée pour combattre l’insécurité

Provinces ..,

M23 au Nord-Kivu: nouveau déplacement massif des habitants vers Rutshuru-centre et Kiwanja

Provinces ..,

Nord-Kivu : Après des échecs sans précèdent, les M23 s’en prennent aux civils dans le Rutshuru

Provinces ..,