mediacongo.net - Actualités - Guinée : l’ex-Premier ministre Fofana et trois ex-ministres écroués pour « détournement » présumé (avocat)



Retour Afrique

Guinée : l’ex-Premier ministre Fofana et trois ex-ministres écroués pour « détournement » présumé (avocat)

Guinée : l’ex-Premier ministre Fofana et trois ex-ministres écroués pour « détournement » présumé (avocat) 2022-04-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/04-avril/04-10/Guinee-l-ex-Premier-ministre-Fofana.jpg -

Ibrahima Kassory Fofana, Premier ministre de Guinée jusqu’au coup d’Etat militaire de 2021, ainsi que trois anciens ministres du président déchu Alpha Condé ont été inculpés mercredi de « détournement » de fonds publics présumé et écroués à Conakry, a indiqué un de leurs avocats à l’AFP.

« On les a inculpés pour détournement de deniers publics et envoyés en prison », a déclaré Me Salifou Béavogui, à la tête d’un collectif d’avocats. Outre M. Fofana, les ex-responsables écroués sont l’ancien ministre de la Défense Mohamed Diané, celui de l’Environnement Oyé Guilavogui et celui des hydrocarbures Zakaria Coulibaly. Ils doivent être jugés lundi, a-t-il dit.

« Nous pensons qu’ils ne méritaient pas d’aller en prison parce que jusqu’à preuve du contraire, ils bénéficient de la présomption d’innocence. Nous avons affaire à une procédure expéditive et punitive », a ajouté Me Béavogui.

Les quatre ex-responsables avaient été déférés mercredi devant le parquet de la Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief), nouvellement créée par la junte qui a renversé le 5 septembre le président Condé après plus de dix ans de pouvoir. Ils avaient auparavant été entendus pendant trois jours par des enquêteurs.

Les faits exacts qui leur sont reprochés n’ont pas été précisés. Ibrahima Kassory Fofana, chef du gouvernement de mai 2018 jusqu’au coup d’Etat de septembre 2021, venait d’être désigné, le 31 mars, à la tête de l’ex-parti au pouvoir sous M. Condé, jusqu’à un prochain congrès.

M. Diané était un des principaux responsables sous M. Condé. Les militaires qui ont pris le pouvoir par la force ont fait de la lutte contre la corruption réputée endémique un de leurs grands combats proclamés. Le colonel Mamady Doumbouya, chef de la junte qui s’est fait investir président, a assuré qu’il n’y aurait pas de « chasse aux sorcières » mais que la justice serait la « boussole » du pays.


Imedias / MCP, via mediacongo.net
441 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : « Tant que les FDLR existeront, les relations entre le Rwanda et la RDC seront toujours perturbées » (Vincent Biruta)
AUTOUR DU SUJET

Mali-Guinée : le Président Assimi Goita a reçu une délégation guinéenne

Afrique ..,

Guinée Equatoriale : le plus haut magistrat limogé pour des pots-de-vin présumés

Afrique ..,

La Cédéao reporte la décision sur les sanctions contre les putschistes d'Afrique de l'Ouest

Afrique ..,

Sommet de la Cédéao sur les sanctions contre les putschistes d'Afrique de l'Ouest

Afrique ..,