mediacongo.net - Actualités - Pénurie de carburant à Kinshasa : Prophète Denis Lessie explique la situation



Retour Société

Pénurie de carburant à Kinshasa : Prophète Denis Lessie explique la situation

Pénurie de carburant à Kinshasa : Prophète Denis Lessie explique la situation 2022-04-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/04-avril/11-17/denis_lessie_22_02145.jpg -

Denis Lessie

Le prophète Denis Lessie  a apporté des précisions concernant la pénurie de carburant à Kinshasa. Il a évoqué les contraintes en rapport avec l’exploitation de l’or noir congolais.

« Le problème est que le Congo ne produit pas le pétrole. Seul 4% de notre potentiel en or noir est utilisé et ce, par la société PERENCO. Ce 4% contribue à hauteur de 10% dans le budget du pays. La société SOCIR à l’époque a essayé d’exploiter le pétrole du pays, mais c’était sans succès, car le coût d’exploitation était élevé et les paperasses administratives étaient contraignantes. Mais aussi  la qualité de ce pétrole pose problème sur le plan international. Et même si les investisseurs voudraient venir pour explorer et exploiter ce pétrole, la multiplicité des taxes qui est constatée dans le pays découragerait toute initiative » , a-t-il expliqué.

Il rappelle que les pipelines datent de l’époque coloniale et n’ont été jamais remplacés.

« Le carburant que nous utilisons provient de l’extérieur. Le ministre des Hydrocarbures donne l’aval à tous les pétroliers du pays d’aller  s’endetter auprès des entreprises exportatrices du pétrole. Le carburant est stocké d’abord dans les entrepôts de SOCIR, il faut  plus de trois jours pour arriver à Kinshasa faute de pipe-line de bonne qualité. Le pipe-line que nous utilisons date de 1953 et ne mesure que 5 pouces ».

Denis Lessie assure que le Gouvernement fournit des efforts pour maintenir le prix à la pompe accessible.

« Ce qu’il faudra savoir est que le prix du baril du pétrole a explosé, il est passé de 80$ à plus de 100$. Dans des pays comme la France, le prix du pétrole à la pompe coûte 2$, mais ici en RDC le Gouvernement a imposé un système selon lequel le prix à la pompe ne doit jamais dépasser 2$ . C’est pourquoi, le Gouvernement prend en charge les pertes financières que supportent les pétroliers à cause de ce système » , a-t-il fait savoir.

Et de poursuivre

« À vrai dire l’Etat fournit des efforts énormes pour que le prix du carburant ne s’envole pas. Il prend en charge, et les petits peuples, et les entreprises. Et actuellement l’Etat est asphyxié et n’arrive pas à solder ses arriérés auprès des pétroliers depuis 2021. Ces dettes valent des millions de dollars américains. »

Suite à ces multiples impaiements, le Prophète  Lessie explique que les fournisseurs à l’étranger ont décidé de suspendre l’approvisionnement. Conséquence, pénurie dans les stations. Et cette réalité a provoqué la panique au point que les consommateurs ont  acheté le carburant en grande quantité pour être à l’abri. C’est la cause qui explique des file d’attente  dans les stations-service.

Hénoc Mpongo
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
545 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Tshopo : Tony Mwaba lance l'Enafep à Kisangani
AUTOUR DU SUJET

Flambée du prix du carburant : la population attend avec impatience la décision du Conseil des...

Economie ..,

Kinshasa : la hausse de prix de transport au centre des conflits entre chauffeurs et passagers

Provinces ..,

Augmentation du prix des transports à Kinsasa: TRANSCO et NEW TRANSKIN non concernés, selon le...

Provinces ..,

Transport en commun: Les Kinois se plaignent de l'augmentation du tarif

Provinces ..,