mediacongo.net - Actualités - Faible croissance, endettement en hausse : les sombres perspectives du FMI pour les pays en développement



Retour Monde

Faible croissance, endettement en hausse : les sombres perspectives du FMI pour les pays en développement

Faible croissance, endettement en hausse : les sombres perspectives du FMI pour les pays en développement 2022-04-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/03-mars/1-5/Rail.jpg -

L’inflation, la perturbation des chaînes d’approvisionnement, la guerre en Ukraine et les chocs climatiques, entre autres facteurs, contribuent au ralentissement de l’économie sur le continent.

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse, mardi 19 avril, ses prévisions de croissance mondiale pour 2022, à 3,6%, en diminution de 0,8 point par rapport à celles de janvier. Cette révision annoncée à l’occasion des Réunions de printemps à Washington du Groupe de la Banque mondiale et du FMI est justifiée par la guerre en Ukraine, les sanctions contre la Russie et les confinements mis en œuvre en Chine pour endiguer la pandémie de Covid-19.

En révisant cette croissance, l’institution de Bretton Woods anticipe une inflation plus élevée et plus longue que prévu, car souligne-t-elle, « la guerre en Ukraine va perturber les chaînes d’approvisionnement, à peine remises des désorganisations des deux dernières années liées aux fermetures d’usines, à la hausse du prix du fret maritime et à la congestion des ports ».

Pour sa part, la Banque mondiale, dans une analyse publiée par son président, David Malpass, estime que le conflit en Ukraine causera plus de dommages économiques en Europe de l’Est et dans certaines parties de l’Asie que la pandémie de coronavirus. Elle indique également qu’en raison d’autres conflits dans le monde, de la Covid-19, et du changement climatique, les pays en développement font face à une conjonction de défis inédite.

Au vu de cette situation, les deux institutions préviennent des risques grandissants de fragilité, de conflit et d’instabilité, d’insécurité alimentaire. Ce qui entraînera une vulnérabilité croissante des pays en voie de développement, liée au poids de leur endettement, à un déclin des taux d’alphabétisation et aux effets du changement climatique.

Elles relèvent qu’il est capital de se préparer aux crises de demain et de renforcer la coopération internationale pour assurer un avenir résilient aux populations les plus démunies.

 

Esaïe Edoh
Agence Ecofin/MCP, via mediacongo.net
378 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : La CPI fête ses 20 ans sans avoir acquis la reconnaissance universelle