mediacongo.net - Actualités - Affaire Patrick Lyoya: les autorités révèlent l'identité du policier qui a tiré



Retour Diaspora

Affaire Patrick Lyoya: les autorités révèlent l'identité du policier qui a tiré

Affaire Patrick Lyoya: les autorités révèlent l'identité du policier qui a tiré 2022-04-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/04-avril/25-30/patrick_lyoya_policier_22.jpg -

Les autorités de l'État américain du Michigan ont publié lundi 25 avril 2022 le nom du policier qui a abattu Patrick Lyoya d'une balle dans la nuque lors d'un contrôle routier le 4 avril. L'incident mortel, capturé par un enregistrement vidéo, avait suscité l'émoi et causé des manifestations.

"Au nom de la transparence, pour mettre fin aux spéculations en cours et pour éviter toute confusion supplémentaire, je confirme le nom qui circule déjà publiquement : il s'agit de Christopher Schurr", a déclaré dans un communiqué Eric Winstrom, chef de la police de la ville de Grand Rapids, où l'incident mortel avait eu lieu.

Patrick Lyoya, 26 ans, était un immigrant originaire de la République démocratique du Congo.

L'annonce de lundi est un véritable revirement.

À la suite de la fusillade et de la diffusion de la vidéo, M. Winstrom avait déclaré qu'il ne divulguerait pas le nom du policier, à moins que ce dernier ne soit accusé d'un crime.

Il avait justifié de garder secrète l'identité du policier en disant qu'il s'agit d'une pratique de longue date qui s'applique aussi bien au public qu'aux employés de la municipalité.

La famille de M. Lyoya et les leaders noirs, ont demandé à plusieurs reprises que le nom du policier soit rendu public. "Nous voulons son nom !", avait scandé le révérend Al Sharpton lors des funérailles de Patrick Lyoya vendredi dernier.

Le jour de l'incident fatidique, M. Lyoya, n'était pas armé. En fait, il était face contre terre lorsqu'il a reçu une balle dans la tête. Le policier, Christopher Schurr, était sur lui et on peut l'entendre sur la vidéo lui demander de retirer sa main du Taser de l'agent.

"Chaque fois qu'un jeune homme ou une jeune femme noire est arrêté(e) dans cette ville, on met son nom partout dans les journaux. Chaque fois que nous sommes soupçonnés de quelque chose, vous mettez notre nom en évidence", avait dénoncé Al Sharpton. "Comment osez-vous retenir le nom de celui qui a tué cet homme ? Nous voulons son nom !"

"La réforme de la police nécessite qu'on évalue de nombreuses pratiques de longue date pour s'assurer que nos actions sont conformes aux meilleurs intérêts de la communauté et des personnes concernées", a déclaré la semaine dernière le directeur municipal de Grand Rapids, Mark Washington.


AP / VOA / MCP, via mediacongo.net
3331 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 26.04.2022 à 13:35

@Mbok'Elengi, George Floyd a été tué dans cette même course à la force policière. Le pauvre patrick lyoya a été tué par la même force par un policier armé qui pouvait juste l'assumer inconscient avec un coup de crosse de son revolver à la nuque, sachant bien que tuer un autre noir était politiquement chargé. Le forfait contre George Floyd a coûté l'état là 47 millions de dollars. Le meurtre de Lyoya va sûrement coûter autant ou plus. Autre chose, Patrick Lyoya a fait ce qu'il a fait sûrement il courait vers son destin.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Merlin Massamba Amba | Y7P79AW - posté le 26.04.2022 à 11:40

@Mbok'Elengi 10e rue le comportement de notre frere est deplorable mais a chaque action on doit poser un acte qui correspond a l'action pose, le jeune etait sans armes meme pas une arme blanche, pourquoi pas tirer sur la jambe du jeune homme par exemple...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Mbok'Elengi 10e rue | TSWZGT3 - posté le 26.04.2022 à 11:31

Ce type s'est mal comporte. Pourquoi fuir au simple controle de la police? Il utilisait en plus, la plaque d'une autre voiture...donc il etait fautif

Non 6
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 26.04.2022 à 10:50

House of exile!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Le Gouvernement appelé à répertorier tous les étudiants congolais de l’étranger
AUTOUR DU SUJET

États-Unis : au moins six morts et 24 blessés dans une fusillade lors d'un défilé du 4-Juillet

Monde ..,

Otan: les États-Unis renforcent leur présence en Europe, la Russie «pas intimidée»

Monde ..,

Le G7 annonce un programme d’infrastructures de 600 milliards de dollars notamment pour...

Monde ..,

La Cour suprême des Etats-Unis révoque le droit à l'avortement

Monde ..,