mediacongo.net - Actualités - Insécurité : Les réfugiés en Ouganda et au Rwanda comme fond de commerce en vue de déstabiliser la partie Est ?



Retour Provinces

Insécurité : Les réfugiés en Ouganda et au Rwanda comme fond de commerce en vue de déstabiliser la partie Est ?

Insécurité : Les réfugiés en Ouganda et au Rwanda comme fond de commerce en vue de déstabiliser la partie Est ? 2022-05-06
Afrique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/Bunia-refugee-camp.jpg -

Depuis près de deux décennies, dans la partie Est de la République démocratique du Congo l’insécurité ne cesse de coûter la vie aux civils innocents et même des militaires congolais qui défendent l’intégrité du territoire nationale contre les attaques des rebelles et groupes armés externes. Plusieurs fois pointés du doigt pour leur implication dans la déstabilisation dans l’Est de la RDC, le Rwanda et l’Ouganda sous le silence absolu de la communauté internationale, brandissent leur innocence à haute voix.

L’implication de ces deux petits pays voisins dans l’insécurité dans la partie Est de la RDC est soutenue par des enquêtes qui montrent noir sur blanc que ces deux pays utilisent les fonds destinés aux réfugiés pour assurer le soutien aux groupes armés actifs dans cette partie de la République démocratique du Congo.

Dans une lettre ouverte adressée aux donateurs qui contribuent à l’assurance de vie aux réfugiés en Ouganda et au Rwanda, le collectif des organisations des jeunes solidaires du Congo œuvrant pour les droits des réfugiés dans la région de grands lacs, déplore le fait que depuis la genèse du règne de ces deux régimes respectivement en Ouganda et au Rwanda, les réfugiés sont sujets de recrutement militaire forcé et déployés pour combattre sur la premier ligne de front pour déstabiliser la RDC.

« Avec le commerce actuel des réfugiés en Ouganda et au Rwanda dans lequel ces pays bénéficient de millions de dollars, ils ont conclu un accord pour chasser tant de personnes de leurs foyers dans l’Est de la RDC afin d’obtenir une aide humanitaire. Mais aussi la même aide humanitaire qui aurait dû être acheminée pour soutenir les réfugiés est plutôt utilisée pour financer les guerres dans l’Est de la RD Congo. Actuellement, les rebelles du M23 sont basés en Ouganda et au Rwanda où ils détiennent le statut de réfugiés et sont alimentés par cette aide aux réfugiés », peut-on lire dans cette correspondance dont une copie est parvenue à notre Rédaction.

L’usage aberrant de ces fonds destinés aux réfugiés a ainsi permis et facilité la réorganisation de ces mutins du M23 qui ont repris des attaques en RDC dans la province du Nord-Kivu.

« Dans divers camps de réfugiés en Ouganda et au Rwanda, ces réfugiés membres du M23 ont bénéficié du soutien de la communauté internationale à travers l’aide humanitaire accordée à l’Ouganda et au Rwanda. Cette aide de secours les a aidés à contribuer financièrement entre eux pour des activités militaires dans l’Est de la RDC, cette aide les a aidés à rester en bonne santé et forts pour se battre, cette aide les a aidés à organiser le transport afin de voyager de l’Ouganda, du Rwanda jusqu’à à Rutshuru en RD Congo pour combattre, cette aide a permis à leurs familles restées dans différents camps en Ouganda et au Rwanda de survivre, de communiquer et de partager ce qu’elles ont. Cette aide a aidé les économies ougandaise et rwandaise et a contribué à soutenir cette entreprise de réfugiés au Rwanda et en Ouganda », ajoute Pecos Kulihoshi Musikami, ancien réfugié en Ouganda et membre de la COJESKI.

Celui-ci poursuit que sur le terrain cette aide n’atteint pas les réfugiés et malheureusement la communauté internationale a fermé les yeux sur les menaces auxquelles sont confrontés les réfugiés bruyants qui pourraient dénoncer le détournement de ladite aide, jusqu’à présent, il n y a pas de voix uniques en Ouganda et au Rwanda qui peuvent dénoncer l’utilisation de cette aide.

Un vibrant appel aux bienfaiteurs en Ouganda et au Rwanda pour les réfugiés dont les Nations Unies, la communauté internationale est lancée par cette organisation de suspendre les aides humanitaires dans ces deux pays précités pour l’usage abusif de ces dons.

« Conformément à la Convention de Genève de 1951 et à la Convention de l’Union africaine sur les réfugiés de 1969, nous appelons l’Ouganda et le Rwanda à annuler le statut de réfugié de tous ceux qui sont impliqués dans des activités subversives contre la RD Congo, et tous les acteurs clés à faire pression sur le Rwanda et l’Ouganda. Cessez d’utiliser les réfugiés dans des activités militaires et politiques », conclut-il.

Victor Muhindo
Mnctvcongo/MCP, via mediacongo.net
1366 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Conflits RDC-Rwanda : « Ces problèmes ne peuvent être résolus par les armes, ils nécessitent des solutions pacifiques » (Paul Kagame)
AUTOUR DU SUJET

Mongala : une marche pacifique contre la recrudescence de l'insécurité étouffée par la police...

Provinces ..,

Haut-Uele : la population de Moku dans la rue en protestation contre la recrudescence de...

Provinces ..,

Conflits RDC-Rwanda : « Ces problèmes ne peuvent être résolus par les armes, ils nécessitent...

Politique ..,

Insécurité à l'Est: "Pas de force régionale qui consacrerait la balkanisation de la RDC",...

Politique ..,