mediacongo.net - Actualités - « Un président de la République n’a pas d’amis dans son entourage. Il n’a que de simples collaborateurs » (Paul Kapika, l’un des 13 parlementaires de l'UDPS)



Retour Politique

« Un président de la République n’a pas d’amis dans son entourage. Il n’a que de simples collaborateurs » (Paul Kapika, l’un des 13 parlementaires de l'UDPS)

« Un président de la République n’a pas d’amis dans son entourage. Il n’a que de simples collaborateurs » (Paul Kapika, l’un des 13 parlementaires de l'UDPS) 2022-05-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/05-mai/01-08/kapika_paul_220.jpg -

Paul Kapika, l’un des 13 parlementaires de l'UDPS

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) vient de totaliser 40 ans d’existence. Au pouvoir depuis le 24 janvier 2019, Félix Tshisekedi ne s’inscrit dans la droite ligne du combat et des valeurs pour lesquels les 13 parlementaires ont milité au prix d’énormes et incroyables sacrifices.

L’un des co-fondateurs encore en vie ne s’est pas empêché d’avoir droit au chapitre. Paul Kapika dans la peau d’un père désapprouve le mal qu’entretient le parti présidentiel et conseille Félix Tshisekedi à s’y prendre autrement.

« Je découvre hélas que Félix mon fils est seul. Il doit se dire ceci : un président de la République, chef de l’Etat, n’a pas d’amis dans son entourage. Il n’a que de simples collaborateurs. L’UDPS est en train de s’effriter aux calculs obscurs de certains de ceux qui l’entourent. L’UDPS n’a pas été fondée pour s’enrichir. Elle a été fondée par les treize parlementaires dont Étienne Tshisekedi, le papa d’Antoine-Félix Tshisekedi et son papa n’a pas volé pour devenir riche. Celui qui parle présentement j’avais 36 ans avec un gosse mon fils aîné qui n’avait même pas 5 ans. Beaucoup de ses collaborateurs qui l’entourent le traitent comme un ami alors qu’il est un chef de l’État avec toutes les prérogatives de son rang. Il faudra que le président Félix se ressaisisse. Il a des collaborateurs mais pas d’amis », dit-il dans son constat.

Très clair dans ses analyses, ce pionnier de l’UDPS estime que le parti présidentiel a perdu son âme en considérant ce qui se passe aujourd’hui au sommet de l’Etat.

« L’UDPS que nous ne avons pas conçue dans le sens d’opérer des prébendes ou d’avoir des carrés miniers. Nous avons conçu l’UDPS au service du peuple et pour le seul bonheur de ce dernier. Personne parmi les treize parlementaires ne se retrouve dans les biens mal acquis ou dans la corruption. On n’est pas saint mais nous avons en commun l’amour pour notre patrie. Et un homme d’état ou un homme politique ne s’enrichit pas au dépens de son peuple. Un homme d’état c’est celui qui consacre sa vie pour le bonheur de ses concitoyens. Dès l’instant que l’homme politique choisit l’enrichissement illicite ou il devient un prédateur, on doit le liquider », a-t-il indiqué.

Eu égard à cela, M. Kapika préconise un coup de balai au sein de l’UDPS afin de revivre l’élan idéologique de la genèse du parti.

« Avant que le congrès ne se tienne, il faudrait revoir ceux qui animent les organes de ce parti. Le cœur du parti devrait battre avec l’esprit de l’UDPS qui s’appelle la sociale démocratie, c’est-à-dire mettre en valeur sa doctrine de solidarisme. Quand il y a beaucoup on partage. Quand il y a peu, on partage conformément au volume de ce qu’on a gagné. Mais aujourd’hui c’est non… c’est un scandale », crache Paul Kapika.

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) présente un bilan controversé de sa gouvernance à la tête du pays.

Une justice aux ordres, des détournement de fonds publics, violation intempestive des lois de la République et de la Constitution du pays, scandale sur scandale à la présidence de la République, c’est un lourd tribut payé par le pays de P.E. Lumumba sous le régime Tshisekedi.

En trois ans déjà depuis son avènement, le parti présidentiel s’est distingué dans une singularité si frappante dans l’histoire politique. Tous les espoirs suscités, par l’arrivée de M. Tshisekedi au pouvoir, se sont éteints au bout de quelques mois. « C’est un régime des voyous », constate avec regret l’Opposition congolaise.

On l’appelle « la fille aînée de l’opposition congolaise ». Il y a quarante ans, jour pour jour, est née l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le premier parti qui a combattu courageusement la dictature de Mobutu. Longtemps, l’UDPS a été incarnée par son « lider maximo », Étienne Tshisekedi, l’éternel opposant. Mais aujourd’hui, avec Félix Tshisekedi, le fils du patriarche, l’UDPS est au pouvoir. Le parti de 10e rue est arrivé aux affaires en perdant son âme.

Lorsqu’on voit l’élite qui représente l’UDPS aujourd’hui dans certaines institutions, certains d’entre eux ne semblent pas forcément porter le même repère idéologique qu’Etienne Tshisekedi.

Gédéon Atibu
iWeb RDC / MCP, via mediacongo.net
2340 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

kap | DR16Q1Y - posté le 08.05.2022 à 03:20

Taisez vous, Monsieur. Il a beaucoup de ses Amis comme collaborateurs. A udps vous êtes des champions à faire semblant, et à le tromper avec les laudes.

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 07.05.2022 à 22:09

C'est la famille qui éduque un enfant, l'école donne une formation. Ainsi, Tshilombo applique les enseignements reçu de son père. Lui Tshilombo n'est plus pauvre comme ses conseillers. Alors arrêtons les mytes, des mauvzis collaborateurs . Tshilombo n'a pas était préparé le parti, pas même le pays. Il a toujours vécu avec un clan pour son confort. En dehors de ce zone de confort, il se voit perdu.

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : RDC-Vatican : Sama Lukonde et Pietro Parolin engagés pour le bien-être de Congolais
AUTOUR DU SUJET

Le Président Félix Tshisekedi attendu mercredi à Luanda

Politique ..,

Félix Tshisekedi inaugure la piste d’atterrissage rénovée de l’aéroport de Ndolo

Société ..,

Le président de la République a remis 30 des 190 villas destinées aux officiers supérieurs et...

Société ..,

CACH : vers un retour à la vie politique de Vital Kamerhe après sa rencontre avec Félix...

Politique ..,