mediacongo.net - Actualités - Ituri : la Fédération provinciale de l'Union sacrée pour la Nation demande à son tour la levée pure et simple de l'état de siège



Retour Provinces

Ituri : la Fédération provinciale de l'Union sacrée pour la Nation demande à son tour la levée pure et simple de l'état de siège

Ituri : la Fédération provinciale de l'Union sacrée pour la Nation demande à son tour la levée pure et simple de l'état de siège 2022-05-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/05-mai/09-15/etat_siege_luboya_22_02145.jpg -

Dans une déclaration rendue publique ce jeudi 12 mai 2022 à Bunia, la coordination provinciale de l'Union sacrée pour la nation USN qui condamne les dernières scènes de tuerie en masse enregistrées dans les territoires de Djugu et de Mambasa, notamment au camp Blankete où environ une centaine de civils ont été tués au courant d'un carnage attribué dimanche aux miliciens de CODECO, puis le lendemain au site des déplacés de Loddha près de Fataki, causant la mort de plus de 15 personnes, ainsi qu'à Mambasa dans la localité de Kundalakundala où plusieurs passagers ont été massacrés et 7 véhicules incendiés.

Face à cette situation, ces partis politiques membres de la famille politique du chef de l'État Félix Tshisekedi qui parlent d'une « recrudescence grandissante des attaques sous état de siège » appellent à la levée pure et simple de cette mesure exceptionnelle qui selon eux, a montré ses limites.

« l'Union pour la nation coordination provinciale de l'Ituri demande au chef de l'État, président de la République, Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo la levée pure et simple de l'état de siège qui a démontré son incapacité à imposer la paix, une année après son instauration » peut-on lire dans ce document dont buniaactualite.com s'est procuré une copie.

Tout en appelant à l'ouverture d'une enquête pour établir les responsabilités devant cette flambée de tueries, l'USN invité le gouvernement congolais à accélérer le processus de désarmement, démobilisation et relèvement communautaire P-DDRCS.

Les 12 responsables des partis signataires de cette déclaration, tout en présentant leurs condoléances aux familles des victimes, appellent par ailleurs les groupes armés qui endeuillent l'Ituri à rejoindre le processus de négociation en cours à Nairobi au Kenya, en vie d'une issue pacifique à la crise et "cesser de tuer leurs propres frères".

Plusieurs appels allant dans le même sens ont été enregistrés cette semaine. Le caucus des parlementaires de l'Ituri ainsi que la société civile de cette province, ont également appelé à la fin de l'état de siège qui à leur avis, n'a pas aidé à stopper les tueries dans leur province.

 


mediacongo.net
725 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Équateur : le ministre provincial appelle à la protection des tourbières de Bikoro
AUTOUR DU SUJET

Ituri : le port des tenues similaires à celles des FARDC interdit

Provinces ..,

Ituri : 2 fillettes mortes par noyade dans un puits d’or abandonné

Provinces ..,

Mobilisation contre le M23, Beni-Ituri laissé à la merci des ADF

Provinces ..,

Ituri : "Malgré l'accalmie, nous sommes toujours en opérations contre les groupes armés...

Provinces ..,