mediacongo.net - Actualités - Intolérance politique : Justicia appelle les autorités à prendre leurs responsabilités dans le Haut-Katanga



Retour Provinces

Intolérance politique : Justicia appelle les autorités à prendre leurs responsabilités dans le Haut-Katanga

Intolérance politique : Justicia appelle les autorités à prendre leurs responsabilités dans le Haut-Katanga 2022-05-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/05-mai/16-22/Kasumbalesa_population_manifestent_22.jpg -

L’organisation de promotion et de protection des droits humains Justicia asbl se dit préoccupée par des actes de violence et d’intolérance politique dans le Haut-Katanga. Cette ONG se réfère aux événements qui ont eu lieu le week-end dernier à Kasumbalesa, pointant du doigt l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) et appelle les autorités à régler cette question.

”Ensemble pour la République était dans une campagne d’adhésion massive des habitants de la ville frontalière de Kasumbalesa. Des personnes identifiées comme appartenant à l’Udps s’en sont pris violemment à eux dans un jet des pierres”, révèle Justicia asbl.

Ces actes d’intolérance politique ont été également relayés dans deux vidéos devenues virales sur les réseaux sociaux. ”Dans une autre vidéo, on peut voir des personnes brulées le drapeau du parti Ensemble pour la République. Les responsables affirment avoir dénombré 10 militants blessés, parmi lesquels deux femmes qui seraient dans un état plus ou moins grave”, regrette Justicia.

Et la responsabilité des autorités ?

Pour Justicia asbl, les autorités politiques comme de la police doivent prendre leurs responsabilités pour faire échec aux actes des barbaries lesquels caractérisent certains partis politiques. La situation semble d’ailleurs se généraliser à travers le pays.

C’est dans ce sens qu’elle dénonce une fois de plus l’inactivisme des forces de l’ordre. Ces dernières ne sont pas intervenues à temps ni pour arrêter les ”inciviques” afin de les traduire devant les instances judiciaires compétentes pour faire cesser ces actes de « banditisme ».

Justicia appelle, à cet effet, les autorités provinciales à redoubler d’effort, à travers leurs services spécialisés pour mettre un terme à ces actes de violence et d’intolérance politique, surtout en cette période pré-électorale.

Par ailleurs, elle reste convaincue que seule la dispensation des notions sur les droits de l’homme, spécifiquement l’exercice des libertés publiques, s’avère nécessaire pour inculquer aux militants la notion de tolérance politique. C’est donc aux responsables des partis politiques de militer pour l’éducation civique des militants.


Magazine la Guardia / MCP, via mediacongo.net
732 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

KALUMBA | TR57OBY - posté le 17.05.2022 à 09:13

Quand on mange les chiens on se comporte egalement comme un chien. Un chien a un esprit comme celui d'un etre Humain. Quand vous le manger vous n'allez plus tranquile ou normale. KYABULE, pour son poste de gouverneur decide de vendre le KATANGA, il oublie une chose qu'etre gouverneur n'est pas une carriere. Chaque chose a une fin et il va regrater toute sa vie.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Machiavel | Z6CLS1T - posté le 17.05.2022 à 08:41

pas de racisme! cela a déjà fait trop de mal au katanga! citez les faits rien que les faits! un parti politique l'udps empêche un autre parti politique "Ensemble pour la république' de pouvoir enrôler ses membres! on a vu la même chose avec le Pprd à l'époque qui empêcher Moïse Katumbi de se lancer en politique pour briguer la

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Mbok'Elengi 10e rue | TSWZGT3 - posté le 17.05.2022 à 08:07

Les luba sont trop violents et inconscients. Il faut agir et non pleurer…il faut les éliminer à moindre occasion. Partout en RDC, cette tribu est trop dangereuse….à Kikwit, à Lubumbashi, Kolwezi, Kamina, Kinshasa, ils sont fous surtout que quand ils mangent le chien,,,, ils deviennent en rage

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Les coulisses du retour du M23
AUTOUR DU SUJET

Haut-Katanga : à la découverte de Shilatembo, lieu d’exécution de Lumumba

Provinces ..,

Lubumbashi : un hangar témoin de l’histoire de Lumumba

Provinces .., Haut-Katanga

Haut-Katanga/Mines : SOMIKA, « pollueuse » silencieuse de l’environnement et « tueuse » en...

Provinces .., Haut-Katanga

Lubumbashi : quid de la prise en charge de la drépanocytose ?

Provinces .., Haut-Katanga