mediacongo.net - Actualités - La croissance économique sans conséquence sur l'amélioration de la qualité de vie des Congolais (Analyse)



Retour Economie

La croissance économique sans conséquence sur l'amélioration de la qualité de vie des Congolais (Analyse)

La croissance économique sans conséquence sur l'amélioration de la qualité de vie des Congolais (Analyse) 2022-05-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/05-mai/16-22/malangu_kabedi_mbuyi_220.png -

Malangu Mbuyi Kabedi, Gouverneure de la Banque Centrale du Congo (BCC)

Annoncé lors de la 53e réunion du conseil des ministres par la gouverneure de la Banque Centrale du Congo (BCC), Mbuyi Kabedi, le taux de croissance de l’économie se serait situé à 6,1% contre 6,4% prévue en janvier dernier. Une performance qui reste remarquable comparée aux économies des pays voisins. Cependant, cette croissance n'impacte pas le niveau de vie des congolais, l’indice de développement humain étant toujours inférieur à 0,5.

A en croire le dernier rapport sur le développement humain publié par la Banque mondiale en 2020, l’indice de développement humain (IDH) qui prend en compte l’espérance de vie à la naissance ; la durée attendue de scolarisation ; la durée moyenne de scolarisation et le revenu national brut par habitant mesuré en parité de pouvoir d’achat, demeure inférieur à 0,5 soit 0,48, tandis que la moyenne en Afrique subsaharienne se situait déjà à 0,54 en 2018.

En outre, si la croissance économique congolaise demeure au-dessus de 4% en moyenne ces cinq dernières années, l’inflation, elle, demeure permanente avec une moyenne de plus de 10% en glissement annuel. Par ailleurs, pour cette même année, le taux de croissance économique actuel qui est de 6,1% est conjugué avec un taux d’inflation de 6% en glissement annuel, ce qui réduit la croissance réelle à 0,1%.

Par ailleurs, la croissance démographique demeure un paramètre important qui vient greffer l’impact réel de la croissance économique. En RDC, la population croit à un rythme soutenu durant deux décennies, soit 3% par an. Une telle croissance a pour effet d’augmenter la part de la population qui doit être pris en charge notamment le moins de 15 ans, population qui constitue une charge pour l’économie du fait qu’elle doit être éduqué et soigné. Selon une étude menée par l’agence Onusienne de la population, UNFPA, les parents congolais dépenseraient plus de 14 milliards de dollars par an pour la scolarisation de leurs enfants en 2025 si le coût de leur scolarisation était évalué à 500$ par élève.

Face à tous ces paramètres qui contrebalancent l’impact de la croissance économique dans la vie des millions de congolais, se contenter de la performance économique, qui reste numérique et quantitative sans rien changer dans le quotidien des congolais, serait une erreur couteuse en termes de politique économique.

Hénoc Mpongo
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
2240 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 19.05.2022 à 23:39

...par exemple.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 19.05.2022 à 23:38

Quand nous disons que la population a sa part de responsabilité cela veut dire qu’on ne doit pas immédiatement trouver des bouteilles plastiques dans les caniveaux nouvellement construites sinon on tournerait en rond à refaire les mêmes choses au lieu de dépenser pour des nouvelles et avancer ou progresser; Cela veut aussi dire qu’on ne vient pas faire beaucoup de bruit à la télé et dire combien on peut faire mieux les choses quand on a laissé derrière-soi un lit défait et des murs sales ; Cela veut aussi dire et le plus important, produire, travailler, et le gouvernement a le devoir de faciliter cela en distribuant des grandes terres puis encadrer avec des tracteurs par...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 19.05.2022 à 23:21

(Correction: ...Le villageois au village qui se nourri d'un gibier par jour...)

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 19.05.2022 à 23:19

...par jour et qui n'a jamais vu 1 dollar n'est pas plus pauvre que qu'un occidental qui vit en ville avec 1200 euros par mois dont 800 doivent aller au loyer, 200 au transport et 200 pour tout le reste; Ou est donc classé cet Africain heureux du village qui n’a pas besoin de dépenser un seul dollar dans ces soi-disant statistiques de mesure du développement humain et bien-être? De deux, Quand est-ce qu’une personne qui vient à peine de planter son pondu doit passer à table ? Tout de suite vous dites ?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 19.05.2022 à 23:18

Me le Journaliste : Quand le Gouveneur de la banque centrale donne ces chiffres, c’est pour vous dire qu’elle a fait sa part de travail et que le gouvernement et la population ont aussi leur part de responsabilité. La population ne doit pas être juste spectatrice, elle doit mettre la main à la pâte. Le développement n'est pas un processus qui doit se mesurer avec les statistiques du Produit intérieur Brut; Le développement est un processus de changement qui permet aux populations de prendre en charge et leur destinée en main. Cela exige l'épanouissement de cette population en termes des avoirs, des compétences, libertés, etc. Le villageois au village qui se nourri d'un...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Appels d’offres sur les blocs pétroliers et gaziers : « Nous n’allons pas travailler en sauvage … On protège l’environnement », (Ève Bazaïba)
AUTOUR DU SUJET

Les réserves de change atteignent un niveau historique de 4,2 milliards de dollars (BCC)

Economie ..,

TGI-Gombe, Annulation de la mise sous gestion provisoire d’Afriland Bank CD par la BCC :...

Société ..,

Le FMI autorise le décaissement d'environ 203 millions de dollars pour la RDC

Economie ..,

BCC : le taux d’inflation frôle la barre des 8%

Economie ..,