mediacongo.net - Actualités - Afrique du Sud : Proche de Kabila, Bene Mpoko s’oppose à l’ordonnance du président Tshisekedi nommant Fidèle Mulaja comme « nouvel ambassadeur »



Retour Politique

Afrique du Sud : Proche de Kabila, Bene Mpoko s’oppose à l’ordonnance du président Tshisekedi nommant Fidèle Mulaja comme « nouvel ambassadeur »

Afrique du Sud : Proche de Kabila, Bene Mpoko s’oppose à l’ordonnance du président Tshisekedi nommant Fidèle Mulaja comme « nouvel ambassadeur » 2022-05-23
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/05-mai/23-29/bene_mboko_22_02145.jpg -

Bene Mpoko

La crise continue à secouer l’ambassade de la République Démocratique du Congo auprès de l’Afrique du Sud. La nomination de Fidèle Mulaja à la tête de l’ambassade par le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, annoncée il y a plusieurs jours, n’est toujours pas effective.

La rédaction d’AFRICA24SUR24.NET vous propose l’analyse détaillée de nos confrères d’EMAGE.CO sur les coulisses de cette rébellion de l’ambassadeur Bene Mpoko, réputé très proche de l’opposant et ancien président Joseph Kabila Kabange.

Depuis le 15 février 2022, il avait plu au Président de la République Démocratique du Congo, Son Excellence Félix Tshisekedi Tshilombo, d’élever au rang d’Ambassadeur en Afrique du Sud, Monsieur Fidèle Mulaja Binene. Ayant été notifié par le gouvernement de la République Démocratique du Congo qu’il ne sera pas maintenu dans ses fonctions depuis l’année dernière et rappelé au pays, l’ancien ambassadeur M’poko ne veut nullement l’entendre de cette oreille. Fidèle Mulaja, Ambassadeur nouvellement nommé n’est toujours pas entré en fonction officiellement. M’poko se cramponne dans le fauteuil d’Ambassadeur alors que le nouvel Ambassadeur a déjà débarqué à Pretoria.

Combien de personnes à travers l’histoire et le monde sont déclarées schizophrènes, psychotiques, bipolaires ou encore dingues à l’issu d’un diagnostic sur leur dérèglement sanitaire systémique?

Monsieur Bene M’poko ne ferait-il partie de ces catégories au vu de ses agissements aléatoirement hâtifs? Le DIRCO(Department of International Relations and Coopération), l’équivalent sud-africain du Ministère des Affaires Etrangères s’est adressé, à maintes reprises, à l’intéressé pour l’ informer de sa non- reconnaissance par les autorités locales de sa qualité d’Ambassadeur et Doyen des Ambassadeurs, le gouvernement de la RDC les ayant déjà notifiées officiellement du changement intervenu à ce propos.

Toutes ces hallucinations vont s’aggraver au fur et à mesure et Bene M’poko va devenir de plus en plus agressif. Kabiliste jusqu’à la moelle, il ne croyait jamais au changement de régime, c’est la raison qui le pousse à traiter l’ordonnance du Chef de l’Etat d’irrégulière. Pourtant, il a été maintenu à ce poste par le nouveau Président pendant trois(3) ans.

C’est avilissant que Mpoko préfère rester à ce poste d’Ambassadeur de la RDC en Afrique du Sud contre l’avis de son gouvernement, et continuer à faire jouir à Joseph Kabila de certaines faveurs, à chaque fois qu’il se rendra dans sa résidence cossue à Stellenbosch, ainsi qu’à sa cohorte de Kikaya Bin Karubi…

Un statu quo revanchard! Le seul véritable problème après toutes ces péripéties c’est que malgré tous les efforts que font les Etats Congolais et Sud-Africain, l’issue reste toujours assujettie à l’opiniâtreté de Bene M’poko dont la maxime chérie est «Avant Joseph Kabila est Egal à l’Après Joseph Kabila» – cauchemardesque capharnaüm!

Plus qu’ailleurs, et compte tenu d’une réalité que l’on peut estimer comme étant infractionnelle, l’Ambassade de la RDC en Afrique du Sud est dépourvue de chancellerie. Des baux en baux, ses caisses se sont retrouvées exsangues financièrement par des loyers à propension exagérée, justifiant le camouflet des détournements.

Comment est-il possible que l’Ambassade d’un pays aussi respectable que la RDC loue les locaux situés à l’adresse sus-évoquée, au bout de 21 ans? Pire encore, la RDC ne dispose de résidence officielle pour Ambassadeur. Il est temps que l’on identifie la destination des revenus récoltés pendant plus de quatre lustres, de différents services payants disponibles au sein de l’Ambassade, plus les allocations par l’Etat congolais, même de façon irrégulière.

Aujourd’hui, les congolais d’Afrique du Sud sont déçus; un grand fossé existe entre la communauté Congolaise d’Afrique du Sud et l’Ambassade de la RDC; beaucoup de congolais et étudiants ont perdu leurs emplois pendant que les autres ont raté leurs études. A ce jour, ils ne sont jamais entrés en possession de leurs passeports pour y estampiller les visas de travail et d’études par le Ministère de tutelle.

Les sommes versées à hauteur de U$S 300 par passeport n’ont jamais été rétrocédés à leurs propriétaires, l’ambassadeur et son staff s’en sont accaparés tel le butin de guerre. A l’instar d’un commerçant véreux qui rafle le capital et sa marge bénéficiaire, l’ambassadeur a bouffé et l’argent et le passeport. La mort dans l’âme et après avoir perdu tout, les mêmes Congolais sont obligés de se rendre à Kinshasa, à la recherche de leurs passeports, sans subside.

En politique, tout n’est pas rose dans les coulisses… Ça n’est pas vraiment une surprise, Même en l’absence d’une démence dégénérative avérée, il est évident que les seniors peuvent voir leurs facultés cognitives et motrices diminuées avec l’âge à l’instar de Monsieur Bene M’poko. Ses goinfreries sont un grand gâchis pour un vieux à l’élégance rare et à l’intelligence peu évidente.

Pendant plus de 20 ans comme Ambassadeur de la RDC en RSA, l’homme a géré la chancellerie comme son propre bistrot. Non seulement a-t-il défié l’ordonnance du Chef de l’Etat et saper son autorité en tant que première institution du pays, l’’ancien ambassadeur M’poko a refusé de signer le procès-verbal qui a sanctionné les travaux de remise et reprise entre lui et le Chargé d’Affaires, bafouant les règles de l’art.

L’amnésie sélective l’amène à confondre ses propres véhicules et ceux de l’Ambassade en sa possession qu’il s’obstine à rendre. La vitesse des hospitalisations vers le pavillon qu’occupa autrefois Mwanda Nsemi au CNPP, est d’une vélocité hallucinante à cause des nombres de patients. A quand le tour de Bene M’poko?


Africa 24 sur 24 / MCP, via mediacongo.net
7409 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme! | ET86R2M - posté le 23.05.2022 à 17:50

Mpoko devrait pourtant savoir que comme diplomate il est lié non pas à un individu mais à son Pays et par conséquent à SON PRÉSIDENT RECONNU INTERNATIONNELLEMENT! Ça serait plutôt trop humiliant si d'abord le gouvernement actuel de la RDC le privait du "PASSEPORT DIPLÔMATIQUE" et surtout demandait au gouvernement Sud-Africain de le DÉGUÉRPIR DE LA MAISON DE L'AMBASSADE et le RAMENER EN RDC PAR LA FORCE(Avec tous les honneurs qu'il a eu plus de 20 ans en Afrique du Sud, serait-il fier de ça?)

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JM Karavia | 6LYIFOO - posté le 23.05.2022 à 17:29

Bene Mpoko fut "garcon des courses" de la famille Kabila et des kleptocrates kabilistes inclu pilleur Dan Gertler en Afrique du Sud. Il y gerait leurs affaires comme jadis BinKarubi a Londres. Mais ce comportement de Mpoko avoisine une rebellion criminelle ridiculisant la RDC. Nous ne sommes pas du tout adeptes de Felix Tshilejelu qui passe son temps a voyager a l'etranger qu'en Provinces ou il est attendu pour y resoudre le marasme social inbu de ses vides promesses. Le Gvt doit revoquer le passeport diplomatique de Mpoko et le traduire en Justice.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 7XFYUTG - posté le 23.05.2022 à 14:46

Un tres bel article,bien concu et devellopé!!!Les gens qui n'aiment pas la verite les kanambistes(kadogoistes) vont s'acharnez sur l'auteur unitilement...!!))Nous attendons please 2 episode ou partie,article ango elengi.Panza panza bango un musenzi.

Non 6
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Omega | 3YT2AJC - posté le 23.05.2022 à 13:48

peine perdue

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 23.05.2022 à 13:48

Ça vient d'éclater aussi au niveau du parlement où Mboso(tshilombiste) vient de rejeter le Candidat proposé par le Président du Sénat au poste du quota qui revient au Parlement au niveau de la Cour Constitutionnelle alors que Bahati lui a signifié que l'Assemblée Nationale a déjà occupé et occupe déjà DEUX POSTES SUR TROIS et que par conséquent le TROISIÈME POSTE REVENAIT AU SÉNAT! Mais comme M'poko, Mboso aussi dit NIET À BAHATI et ainsi la COUR CONSTITUTIONNELLE ET LA CENI ont perdu une fois pour toutes le TRÈS PEU DE CRÉDIBILITÉ DONT ELLE JOUISSAIT FACE AU PEUPLE CONGOLAIS. RIP COUR CONSTITUIONNELLE ET CENI!

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo Nouveau | RPTX2JX - posté le 23.05.2022 à 12:55

..(suite et fin) 4. Un pays qui fournit de l'électricité en Afrique du Sud, ne pouvait pas manquer une grand immeuble sur fonds propre pour y installer son Ambassade et loger ses diplomates. 5. Nombreux dignitaires de différents régimes ont des immeubles avec de l'argent détourné au trésor partout dans le monde. 6. IGF-encore un autre dossier, celui des biens mal acquis. Il y a lieu de mener des enquêtes en Afrique du Sud pour identifier les immeubles des dignitaires voleurs de la 2e et 3e République, et que par une commission rogatoire la RDC ordonne la saisie des différentes résidence. Après le verdict, vendre certains aux enchères et construire une Ambassade digne du...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo Nouveau | RPTX2JX - posté le 23.05.2022 à 12:49

Comprenons cet article 1. L'Ambassadeur sortant n'a pas droit de contredire l'ordonnance présidentielle nommant son successeur. Il devrait avoir l'élégance de céder gentiment le poste et organiser une remise et reprise civilisée avec son successeur. Tout refus est une rébellion. 2. La nomination des plusieurs balubas dans ce régime est connue et peut être tolérée. On conseille au Chef de l'Etat de diversifier dans ses choix 3. Citer Mwanda Nsemi dans cet article de manière sarcastique peut valoir des poursuites à l'auteur de l'article. Un peu de professionnalisme serait apprécié. 4. Un pays qui fournit d'électricité en Afrique du Sud ne devrait pas manquer une...

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Les Sans Foufous | 5G4VXIJ - posté le 23.05.2022 à 12:26

Journaliste ya WC.

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | P72O6VX - posté le 23.05.2022 à 11:43

Mais lui aussi votre félix, à chaque nomination, il continue toujours à noter que les Tshilejelu????????? C'est comme ça on doit lui barrer la route en s'opposant à ses ordonnances tribales et tribalistiques!!!!!

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 23.05.2022 à 11:37

Pkoi parler toujours de Joseph KABILA pdt qu'il a deja laisser le pouvoir il y a 4ans.

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
My account | JUSMYLK - posté le 23.05.2022 à 11:37

Vraiment drôle d'article, ces gens aiment bien insulter.

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 23.05.2022 à 10:19

journalisme de caniveau . trop partisan et excessif , tout ce qui excessif devient dérisoire .

Non 7
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 23.05.2022 à 10:04

Drôle d'article! Que vient faire ne muanda nsemi dans la bouche de son auteur? Si cet ambassadeur n'obéit pas la décision du président qui a nommé son remplaçant, clairement c'est à ce président de la république de faire respecter son autorité avec l'impérium dont il dispose.

Non 0
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Ceni : Denis Kadima encourage les jeunes à œuvrer pour la réussite du processus électoral et le développement du pays
AUTOUR DU SUJET

Afrique du Sud : attente des résultats d'autopsie après la mort de 21 jeunes

Afrique ..,

Afrique du Sud : 21 adolescents morts après une soirée dans un bar

Afrique ..,

Afrique du Sud : un hôpital soigne des pangolins victimes de braconnage

Science & env. ..,

Afrique du Sud : la justice condamne l'interdiction de la vente de cigarettes

Afrique ..,