Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Connexion
Retour

Politique

Éventuelle candidature de Kabila en 2023: "Qu'on le laisse tranquille parce qu'il ne reviendra pas ", Mbata

2022-06-06
06.06.2022
2022-06-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/06-juin/06-12/mbata_andre_220.jpeg -

André Mbata

À une année des élections générales, le débat sur le retour ou non de Joseph Kabila Kabange occupe de plus en plus la scène politique. Si du côté de l'ancien président honoraire, l'on renseigne que le Raïs peut encore competir aux élections en vue de briguer un nouveau mandat à la présidence de la République, du côté de l'actuel régime, l'on estime qu'il ne peut plus retourner du fait que la constitution a déjà réglé son cas.

Au cours d'une conférence de presse tenue ce weekend, le premier vice-président de la chambre basse du parlement, André Mbata, a affirmé qu'après deux mandats successifs à la tête du pays, Joseph Kabila ne peut plus revenir. "Dans notre constitution, tu es parti, va te reposer. Il n'y a pas de retour", a-t-il insisté.

Suivez les explications du premier vice-président de l'Assemblée nationale :

 

Djodjo Vondi
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 15 commentaires
2894 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

0 réponse
MBATA prof de bistros , ce gens qui se font payer la Biere par les étudiants dans les bars de quartier soit disant constitutionnaliste mais de quelle constitution Mbata est espère ? la constitution actuelle date de 2016 et ce le PPRD qui est a l'origine avant cette constitution c'était le manifeste du MPR parti état écrit par Etienne Tshisekedi et Mobutu donc MBATA n'as pas des leçons a donner sur l'actuelle constitution écrit par les kabilistes, il n'as plus de chemises en Bazin MBATA, voilas comment il est ivre de costume cravate

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Mbata prouve qu'il a étudié dans sa langue maternelle c'est pourquoi il est incapable d'interpréter correctement la constitution il fait la honte des enseignants.c'est pourquoi Fatshi a dit que Les enseignants congolais (UDPS) non pas des niveaux il s'agissait de ANDRÉ MBATA.les belge avaient bel et bien raison !

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Il faudrait que le Prof NYABIRUNGU vient un peu recadrer ce MBATA qui se croit plus Constitutionnaliste que tous les Congolais.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Un professeur des universités au service des ignares ! Je commence à douter de la sérosité de l’UNISA où ce type semble avoir étudié. Bien sûr que Kabila ne reviendra pas. Mais sérieusement, tu n’as rien d’autre à faire qu’à nous rabattre les oreilles avec ça à longueur des journées. Si Mbata est vraiment professeur en Afrique du Sud, comment il s’est retrouvé parlementaire en RDC ? Ça ne devrait pas payer mieux que les universités sud-africaines, non ? Mais Mbata n’est pas Achille Mbembe, bien sûr !

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Je demande si ce Mbata comprend que le domaine de constitutionaliste pour lequel il se vante tant est parmi les domaines d'étude pour ne pas dire scientifiques les plus faibles du monde à cause de son caractère subjectif et inexact laissant un champ à des interpétations personnelles et des contradictions parfois ridicules. Voilà pourquoi c'est la faculté la plus populaire des universités, n'importe quelle personne peut se reveiller le matin et décider de devenir juriste.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
MAMPUYA intellectuel congolais ya ba réseaux sociaux...Zongo mboka yo!

Réagir

Répondre
@
0 réponse
@MAMPUYA, zonga mboka yo... okufeli kaka ma ngoya na poto! Ça fait plus de 20 ans que tu vis en Europe,mais sans impact. Bomesana kovanda kaka na ba salon de coiffure et dans les cafés. Mawa na bino po retraite ezo ya...

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Journalisme congolais ya mavi, ya tufi, ya nyeyi avec des personnes médiocres... Retournez sur le banc de l'école put1!

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Nous invitons aussi Tshilejelu-Tshijengu a ne pas se presenter en 2023 pour INCOMPETENCE, INSOUCIANCE, ESCROQUERIE, ET GASPILLAGE de maigres deniers de l'Etat en voyages inutiles a l'etranger et non en Provinces. Bref, les Congolais sauf ses Wewas ne veulent plus de ce Jouisseur ex-Matonge a cause de son Bilan-Tshijengu au Social.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
(Suite) le même Mbata ne saurait vous expliquer sur base de la même constitution, comment il est arrivé à la place qu'il occupe. Si pas par escroquerie politique, l'achat des consciences des inconscients politiciens et il y'en a beaucoup au Congo.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Qui connaît mieux notre constitution ? Avant les élections passées, les mêmes gens organisaient des manifestations contre Kabila pour le respect de la constitution, avec des conséquences néfastes pour les gens et le pays. La réponse de Kabila était toujours la même "mon sort est déjà réglé par la constitution " Kabila avait même demandé à remettre une copie de la constitution à une journaliste Allemande. Malgré cela on a organisé tout, marches, manifestations eecc. Alors posons nous question de savoir qui connaissait mieux la constitution. Mbata ou Kabila et ses conseillers ? Mbata veut quoi ? Des manifestations pour ou contre ? Le pays a tellement des problèmes que...

Réagir

Répondre
@
0 réponse
(Suite) le pays a tellement des problèmes, mais que l'unique soucis la peur du retour de Kabila. Quand le même Mbata ne saurait expliquer comment il est arrivé à la place qu'il occupe, avec notre constitution en main, si pas par l'escroquerie politique, l'achat des consciences des inconscients.

Réagir

1
1
Répondre
@
0 réponse
Qui connaît mieux notre constitution ? Avant les élections passées, les mêmes gens organisés des manifestations contre Kabila pour le respect de la constitution, avec des conséquences néfastes pour les gens et le pays. La réponse de Kabila était toujours la même "mon sort est déjà réglé par la constitution " Kabila avait même demandé à remettre une copie de la constitution à une journaliste Allemande. Malgré cela on a organisé tout, marches, manifestations eecc. Alors posons nous question de savoir qui connaissait mieux la constitution. Mbata ou Kabila et ses conseillers ? Mbata veut quoi ? Des manifestations pour ou contre ? Le pays a tellement des problèmes que...

Réagir

1
1
Répondre
@
0 réponse
Meme moi que ne suis pas allez à l'ecole je connais qu'il y a une séparation entre le pouvoir judiciaire et le pouvoir législatif .Je connais aussi que quand on assume de tres haute fonction publique on est tenu au devoir de réserve et au respect des autres institutions. Ce soit-disant professeur confond tout il se consider a fois president de la cour constitutionnelle et du vice president a l'assemblée nationale et du representant de l'UDPS a l'assemblée nationale ca c'est du jungle n'importe qui fait n'importe quoi et personne ne le rappelle a l'ordre, voila les caractéristiques d'un pouvoir faible de TSHILOMBO.Et puis son interprétation est sans objet,non entrée en matière.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Qu'il ne revienne pas. ce n'est pas mauvais, non plus. IL a eu sa chance et il a échoué; pis encore, malgré les exactions commises contre la population congolaise, il vaque paisiblement pendant que beaucoup de familles congolaises pleurent encore les leur parce qu'ils ont osé manifester leur mécontentement. qu'il s'en aille au diable avec ses barbares qui venaient terroriser la population au grand jour.

Réagir

Répondre
@
right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent Noël Tshiani demande au gouvernement de « dedollariser » son économie

Les plus commentés

Politique Félix Tshisekedi déclare que le Général Philémon Yav a été accusé de vouloir « permettre au M23 de prendre la ville de Goma »

24.09.2022, 22 commentaires

Politique Déploiement de la force régionale: l’armée kényane va entrer par Bunagana, révèle Félix Tshisekedi

25.09.2022, 8 commentaires

Politique Élections 2023: l'optimisme de Tshisekedi ne convainc pas la classe politique

26.09.2022, 8 commentaires

Politique Présidentielle 2023: Denis Mukwege, l’équation inattendue !

26.09.2022, 7 commentaires

Ont réagi à cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance