mediacongo.net - Actualités - La RDC gardera ses frontières intangibles (Carbone Beni)



Retour Politique

La RDC gardera ses frontières intangibles (Carbone Beni)

La RDC gardera ses frontières intangibles (Carbone Beni) 2022-06-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/06-juin/27-30/carbone_beni_22_222.jpeg -

Carbone Beni

Une centrale d’intellectuels engagés à booster la gouvernance de la RDC. Tel est l’objectif de l’Institut de transformation des leaders créé par Carbone Beni. Il vise à mettre à disposition, un nouveau type de leaders congolais.

Le défenseur des droits de l’homme et militant pro-démocratie congolais, cofondateur du mouvement citoyen Filimbi, Carbone Beni Wa Beya annonce la création d’une plateforme d’intellectuels destinée à forger les élites crédibles pour une République stable et prospère en RDC. La qualité de leadership laissant fortement à désirer, l’heure a sonné pour s’autoremettre en cause, changer de paradigme et pondre une classe politique potable et encrée dans les valeurs patriotiques, conclut-il au terme d’une série d’échanges avec des intellectuels congolais d’horizons divers. « Conscient des enjeux et surtout de l’impérieuse nécessité à la fois générationnelle et conjoncturelle, je crois fermement que le moment d’agir c’est maintenant », lance-t-il dans un communiqué de presse rendu public à Kinshasa.

Un cadre international d’analyse et de préparation politique

L’activiste Carbone Beni a, au cours de ces derniers mois, entrepris des échanges en tète en tête avec un échantillon de nos compatriotes vivant au pays comme à l’étranger, qui ont contribué à nourrir la conviction selon laquelle « les citoyens congolais et jeunes en particulier ont non seulement un potentiel énorme, mieux encore, de la disponibilité à s’engager pour le progrès ».

Au-delà de ce satisfecit, Carbone Beni note d’une manière ou d’une autre, « une certaine méconnaissance historique, sociologique et même identitaire de notre volonté commune du vivre-ensemble » dans le chef de nombreux citoyens, avec ses corollaires sur la qualité de gouvernance ainsi que la gestion sécuritaire, managériale et écologique des enjeux majeurs qui guettent le pays pour les décennies qui suivent. « La première limite au progrès étant l’homme, je me suis résolu de commencer par la mise en place sans délai d’un cadre de réflexion, d’analyse, d’encadrement, de mentorat et de formation sur la bonne gouvernance, le leadership, la participation politique accrue des femmes et des jeunes, l’éducation civique, la démocratie, les droits humains, et l’entrepreneuriat », informe-t-il. Cela avec comme point axial, les valeurs républicaines et panafricaines.

Le projet va donc se réaliser dans le cadre de l’ONG ICONIA, (Icon Institute for Alternatives). Un institut qui s’assigne comme objectif de « former un nouveau type de leaders transformationnels pour un Congo nouveau et à la hauteur de ce défis immense, et d’une Afrique retrouvée ».

La RDC gardera ses frontières intangibles, quoi qu’il en coûte

En ce moment où notre pays est agressé dans sa partie Est par le Rwanda, Carbone Beni salue la vaillance des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) qui défendent avec fierté l’intégrité territoriale et la population congolaise dans tous les coins et recoins de la République.

L’activiste prend toutes ses responsabilités pour « rappeler aux ennemis de de la République que le Congo, quoiqu’il en coute, gardera ses frontières intangibles ». Et de poursuivre son postulat en illustrant que point n’est besoin de convenir sur la nécessité impérieuse d’outiller les acteurs d’aujourd’hui et de demain sur ces questions cruciales qui se présentent à la nation.

Il faut « permettre à la République de se doter de personnes aguerries et outillées capables de maintenir le pays dans ses fondements et de lui assurer une survie prospère telle que voulue par nos pères fondateurs », martèle encore le défenseur des droits humains. Sans quoi, note Corbone Beni, « on risque de rester enfermés dans une forme de cercle vicieux 10 ou 20 ans plus tard, sans changer de paradigme, quoique changeant peut-être les animateurs des institutions ».

Kokolo Jean
carbone_beni
1409 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Kinshasa : la militante de l’Ecidé, Marie Misenga libérée
AUTOUR DU SUJET

ACAJ appelle Anthony Blinken à réaffirmer la détermination des USA à prendre des sanctions...

Politique ..,

« Tant que les FDLR existeront, les relations entre le Rwanda et la RDC seront toujours...

Politique ..,

Rapport des experts de l’ONU: « Dans tous les cas, nous n’avons jamais voulu avoir des...

Politique ..,

Soutien au M23 : Denis Mukwege demande des sanctions « militaires » contre Kigali

Politique ..,