mediacongo.net - Actualités - Soupçon de vol des recettes à la DGDA Kasumbalesa



Retour Provinces

Soupçon de vol des recettes à la DGDA Kasumbalesa

Soupçon de vol des recettes à la DGDA Kasumbalesa 2022-06-29
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/06-juin/27-30/kasumbalesa_douane_22_5412.jpg -

La Direction générale des douanes et accises (DGDA) Kasumbalesa a connu une matinée agitée ce mercredi 29 juin 2022. L’administration douanière est restée paralysée pendant plusieurs heures. A la base, le soupçon de vol de 750 000 $ américains représentant les recettes de 4 jours de ce poste frontalier. Les responsables de la DGDA assurent qu’il n’y a pas eu vol. Plusieurs observateurs restent  cependant sceptiques. Pour eux, il n’y a pas de fumée sans feu.

Des enquêteurs de la justice civile et des services spécialisés du Haut-Katanga se sont rendus tôt ce matin à la frontière de Kasumbalesa. Une information non consolidée faisait état du vol de 750 000 $ américains dans le bureau du receveur des douanes de ce poste frontalier. Le premier constat est qu’il n’y a pas eu effraction à son bureau  Après des heures de pré enquêtes, les responsables de la DGDA Kasumbalesa ont assuré qu’il n’y a rien à signaler.

Toutefois, des sources proches de l’enquête indiquent qu’un des proches du receveur a été embarqué pour un complément d’informations. Un membre de la société civile s’exprimant sous couvert de l’anonymat se dit inquiet de savoir qu’un responsable des douanes puissent conserver pendant 4 jours les recettes de l’Etat dans son bureau. Alors qu’il existe des banques dans cette ville.

Préteurs à gages

Pour lui, c’est le signe que des responsables qui manipulent les recettes de l’Etat, les manipulent à leur guise. Il croit savoir qu’ils peuvent même prêter cet argent à des commerçants au taux des usuriers. Après avoir retiré un bénéfice substantiel dans cette activité illicite, ils remettent ensuite le capital dans le Trésor public.

Le citoyen lambda de Kasumbalesa lui, ne voit pas pourquoi toute une administration douanière peut être paralysée toute une journée, alors qu’il n’y a pas eu vol. Le citoyen de cette ville, croit, dur comme fer, qu’il y aurait eu un arrangement pour étouffer cette affaire.

Les défenseurs du receveur incriminé, eux croient à son innocence. Ils se posent la question de savoir pourquoi il prendrait le risque de poser un tel acte, alors qu’il n’est en poste à Kasumbalesa que depuis deux semaines.


magazinelaguardia.info / MCP, via mediacongo.net
397 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Kongo Central : le ministre des hydrocarbures rassure la société SPSA COBIL de l’approvisionnement des produits pétroliers