mediacongo.net - Actualités - Paul Muhindo : Le mot « Glissement » n'est pas une option pour la centrale électorale



Retour Politique

Paul Muhindo : Le mot « Glissement » n'est pas une option pour la centrale électorale

Paul Muhindo : Le mot « Glissement » n'est pas une option pour la centrale électorale 2022-06-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/06-juin/27-30/muhindo_paul_22.png -

Paul Muhindo Mulemberi Vahumawa, Rapporteur adjoint de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI)

Le Rapporteur adjoint de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Paul Muhindo Mulemberi Vahumawa a invité la jeunesse congolaise à s’approprier le processus électoral en cours en République Démocratique du Congo (RDC), en vue de prochaines échéances électorales prévues en 2023.

C’était à l’occasion de la première journée de la table ronde des jeunes des partis politiques et de la société civile, organisée par le Parlement des jeunes de la RDC, ce mardi 28 juin 2022, au Centre Interdiocésain, dans la Commune de la Gombe. Au nom du Président Denis Kadima empêché, le Rapporteur adjoint a invité les jeunes à s’engager sans réserve au processus électoral actuel.

« Vous devez vous approprier les résolutions qui sortiront de ces travaux pour des élections apaisées, transparentes et crédibles », a-t-il lancé en substance, alors qu’il lançait les travaux de cette table ronde.

Le thème retenu pour cette table ronde de deux jours est sans équivoque : « Pour des élections apaisées en RDC ». Le porte-parole adjoint s’est apaisenti dans son speech sur le qui, le comment, le où, le quand, le pourquoi des réformes et des opérations électorales.

En un mot comme en mille, Paul Muhindo Mulemberi Vahumawa a expliqué aux participants venus de Kinshasa et des provinces, la part de la CENI dans le plan d’engagement électoral des jeunes. Aux dires des uns et témoignages des autres, toutes les questions, une centaine au total, ont trouvé réponses satisfaisantes.

Sans aller par le dos de la cuillère, ce membre de la Plénière de la CENI a indiqué que son Institution tient à organiser les élections dans le délai constitutionnel. Pour preuve, il a évoqué le succès que récolte sur terrain l’opération de l’actualisation de la cartographie. « Nos agents sont sur terrain à travers tout le territoire national pour récolter les données cartographiques, exercice tendant déjà vers sa fin. Et très bientôt, nous lançons l’opération de la révision du fichier électoral », a-t-il fait savoir.

Le Rapporteur adjoint de la CENI a rassuré les participants que la CENI est à pied d’œuvre pour que les élections soient organisées dans les délais constitutionnels et que le mot « glissement » n’est pas une option pour la Centrale Électorale. D’où l’appel lancé au Gouvernement, aux parties prenantes au processus électoral et aux partenaires extérieurs de la CENI de respecter leurs engagements pour que les élections se tiennent en 2023, dans le délai.

A la question de savoir comment organiser les élections dans les provinces sous état de siège, le Rapporteur adjoint de la CENI s’est révélé rassurant : « L’opération d’actualisation de la cartographie a lieu en ce moment même dans les provinces sous état de siège. Toutefois, le Gouvernement met les bouchées doubles pour pacifier les zones en proies aux violences des groupes armés. Il est à noter que d’autres intervenants, dont la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies, Bintu Keita, ont aussi pris la parole, chacun avec un sous-thème bien spécifique ».


Quotidien / MCP, via mediacongo.net
813 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | T6L7OKA - posté le 30.06.2022 à 16:33

En France,après les élections Macron cherche à élargir sa majorité pour gouverner en paix. Peut-être il va offrir des palissades, des avantages, des pots de vins. Mais il n'est pas congolais. Donc il n'y aura rien dans ce sens. La voie congolaise est bon pour l'histoire de la cueillette. Donc nous voulons dire, le problème c'est l'homme congolais. L'homme congolais ,qu'il soit acteur principal ou secondaire, comparse ou non, le problème reste l'homme congolais.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Mbok'Elengi 10e rue | TSWZGT3 - posté le 30.06.2022 à 15:12

Des escrocs aventuriers qui travaillent au service de Tshilombo...vous allez fuir d'ici peu! Des cons mediocres

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Kinshasa : la militante de l’Ecidé, Marie Misenga libérée
AUTOUR DU SUJET

Céni: Cafco a présenté à Dénis Kadima un nouvel outil dénommé "Analyse comparative des...

Société ..,

Tshopo : une délégation de la Ceni à Kisangani pour faire l'état des lieux de l'entrepôt et...

Provinces ..,

Ceni : les mesures d'application de la loi électorale adoptées

Politique ..,

2023 : la missive Omombo trouble Denis Kadima

Politique ..,