mediacongo.net - Actualités - Kongo Central : les têtes des membres du comité de gestion de la DGR/KC mises à prix !



Retour Provinces

Kongo Central : les têtes des membres du comité de gestion de la DGR/KC mises à prix !

Kongo Central : les têtes des membres du comité de gestion de la DGR/KC mises à prix ! 2022-07-01
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/07-juillet/01-03/vuemba_21_5888.jpg -

La maximisation des recettes dues au trésor public que la province a grandement besoin pour booster son développement, somme toute, n’est plus le souci primordial de la Direction Générale des Recettes du Kongo Central ainsi que des différents postes de péage disséminés ça et là à travers toute l’étendue de cette province énergétique de la RD. Congo.

En effet, ayant constaté avec beaucoup d’amertume que les recettes que génèrent, au jour le jour, les services précités, prennent très souvent des destinations autres que les caisses de la province, une commission parlementaire chargée du contrôle de la gestion financière du Gouvernement provincial a été mise sur pied par l’Assemblée provinciale, pour voir clair sur les finances de la province.

Trente et huit jours de dure labeur ont cependant suffit à cette commission placée sous la direction du député Rufin Kisilu pour dresser son rapport.

 Cela, après avoir fait la ronde de toute la province et auditionné toutes les personnes ciblées.

 Notamment l’ancien Gouverneur a.i Justin Luemba Makoso, en sa qualité de premier gestionnaire des finances de la province ; quelques ministres provinciaux concernés ; le Directeur Général de la DGR/KC ainsi que plusieurs de ses proches collaborateurs ; sans oublier tous les responsables des différents services commis aux postes frontaliers du Kongo Central, à l’occurrence ceux de Lufu, Ango-Ango, Yema et Yacht.

Ce rapport caractérisé par des révélations très accablantes visant les têtes de nombreuses personnalités ayant des parcelles d’autorités dans cette province, a été, à cet effet, présenté et défendu par les membres de cette commission qui, au vu d’une panoplie aussi bien d’irrégularités que des insuffisances constatées sur terrain, ont été amenés d’arrêter certaines mesures draconiennes allant jusqu’à la révocation, des présumés coupables de découvrir détournement des finances publiques.

Parmi ces mesures, on peut citer entre autres la création d’une Agence provinciale du numérique devant disposer d’une personnalité juridique ainsi que la modernisation des différents postes de péage présentement dépourvus d’un statut légal.

Car, la structure qui les organisait, a été dissoute tout dernièrement et ce, suivant une décision de l’organe délibérant qui, à travers les députés provinciaux, a fustigé avec la dernière énergie la création des postes de péage sur les routes d’intérêt national.

A l’exemple de ceux existants sur la route Ango-Ango à Matadi dont les recettes réalisées prenaient au vu et au su de tout le monde la direction de la résidence d’une haute autorité provinciale ; ainsi que de Yema dans le territoire de Muanda.

Aux mesures ci-dessus évoquées, s’ajoutent deux recommandations, non de moindre, formulées sans réserve par tous les élus du peuple du Kongo Central.

 
Il s’agit notamment de la révocation pure et simple du Comité de gestion de la DGR/KC pour complaisance et léthargie avérées et criantes dans la mobilisation et l’encadrement des recettes propres à la province ainsi que de la résiliation du contrat de prestation de service E-GOV conclu, dans l’illégalité la plus totale, entre la province et la Société Quality Corporate SARL pour non respect de procédure.

Il sied de signaler en outre que ce rapport, aussitôt présenté et lu par l’honorable Rachel Diazanguka, rapporteur de la commission qui, de plus en plus, était complétée par son collègue, l’honorable Edouard Samba, en sa qualité de membre de la même commission, a fait l’objet d’un débat très houleux avant son adoption à l’unanimité par tous les députés provinciaux présents à l’hémicycle.

Au finish, Jean Claude Mvuemba Luzamba, Président de l’Assemblée provinciale, dont la gestion saine et transparente des finances de la province, a toujours constitué l’une des préoccupations majeures, avait, après avoir félicité ladite commission pour le travail abattu, a enfin dit se réserver le droit de saisir les juridictions compétentes devant poursuivre tous les fossoyeurs financiers et économiques cités dans ce rapport.

Néanmoins, pour une meilleure maximisation des recettes propres de la province, il a promis l’implication de l’organe délibérant qui, désormais, y veillera au grain.

 

Dieudonné Muaka Dimbi
okapinews / MCP, via mediacongo.net
810 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Kongo Central : le ministre des hydrocarbures rassure la société SPSA COBIL de l’approvisionnement des produits pétroliers
AUTOUR DU SUJET

Kongo Central : le ministre des hydrocarbures rassure la société SPSA COBIL de...

Economie ..,

Kongo-Central : l'Edit fixant les règles de perception des impôts, droits, taxes et redevances...

Provinces ..,

Bilan de Tshisekedi : « Pouvez-vous dire que sous le régime passé, les recettes publiques...

Politique ..,

Kongo central : le projet d’Edit rectificatif de l’exercice 2022 estimé à plus de 447...

Provinces ..,