Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Connexion
Retour

Société

Il revient « au gouvernement de la RDC de ramener les maisons préfabriquées » (Avocat de Jammal Samih)

2022-07-13
13.07.2022
2022-07-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/07-juillet/11-17/sammih_jamal_220.jpg -

L’avocat de l'opérateur économique libanais, Jammal Samih a reagi mardi 12 juillet au sujet des maisons préfabriquées commandées par la RDC que la Tanzanie menace de vendre aux enchères. Selon lui, il appartient à l'Etat congolais d'acheminer ces maisons en RDC et non à son client.

« Notre client avait le devoir, d’implanter les maisons dans les lieux précisés par le gouvernement congolais. Pour le reste, il appartient au gouvernement de dédouaner ces maisons et les acheminer au pays, sur les lieux indiqués. Les maisons au camp Tshatshi, c’est le gouvernement qui les avait ramenés et M. Jammal a implanté ces maisons. C’est depuis deux ans que mon client avait acheté toutes ces maisons. Nous espérons que le gouvernement ramènera ces maisons », a argué l’avocat de Jammal Samih, Ernest Monsepomiza.

Il insiste que les clauses du contrat l'ayant lié à l'Etat congolais désigne Jamal pour implanter ces maisons sur les sites bien déterminés, dont le camp militaire Tshatshi : « Si le gouvernement tanzanien fait une déclaration qu’il aurait voulu vendre aux enchères ces maisons, il devrait s’adresser au gouvernement congolais. C’est au gouvernement congolais que tout cela doit se faire. Au moment où nous parlons, je ne pense pas que le gouvernement a déjà formellement reçu une information de ce genre, encore moins mon client. C’est un devoir du gouvernement congolais d’acheminer ces maisons et M. Jammal s’occupera de leur implantation. »

La somme de 57 millions USD

Me Monsepomiza réagissait ainsi aux propos tenus notamment par son confrère Georges Kapiamba lundi sur Radio Okapi, selon lesquels, la responsabilité incombe à l’entreprise de Jammal qui a perçu plus de 50 millions de dollars : « Le gouvernement de la République à travers son Trésor public a eu à s’exécuter de manière complète en mettant à la disposition à ladite société la somme de 57 millions USD. Il faudrait que les gens le sachent. Le Trésor public a aussi sorti 10 millions USD comme frais pour accompagner le suivi de ce contrat. A mon avis, l’Etat congolais ne doit plus rien à cette société ».

Le gouvernement tanzanien menace de vendre aux enchères les maisons préfabriquées commandées par la République démocratique du Congo et bloquées depuis 2020 à Dar-es-Salaam. Pour les autorités tanzaniennes, les droits de douane ainsi que d'importants frais d'entreposage et des pénalités n'ont jamais été payés malgré plusieurs correspondances envoyées au gouvernement congolais.


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 2 commentaires
1185 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

@
0 réponse
Un regime irresponsable avec des talibans Luba en tete. 162 containers bloques en Tanzanie depuis 2 ans? Maintenant la Tanzanie vent nos maisons prefabriquees et Tshilombo complice ne dit rien...un vrai ennemi du peuple congolais et pantin....on doit chasser ce type avant 2023, sinon le pays va disparaitre...il signe trop et vole trop, surtout qu'il est venu d'una famille trop pauvre....

Réagir

Répondre
@
right
Article suivant Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
Article précédent Goma : interdiction formelle de toute manifestation dans la ville (Mairie)

Les plus commentés

Politique Dossier Vidiye : « Aviez-vous entendu dans l’ancien régime un directeur de cabinet ou un conseiller stratégique du chef de l’État déféré en prison ? » (UDPS)

23.09.2022, 20 commentaires

Politique Insécurité dans l’Est de la RDC : « Il ne sert à rien de jeter l’opprobre sur quiconque… » (Paul Kagame)

22.09.2022, 17 commentaires

Politique Félix Tshisekedi déclare que le Général Philémon Yav a été accusé de vouloir « permettre au M23 de prendre la ville de Goma »

24.09.2022, 17 commentaires

Politique New York : Tshisekedi, Kagame et Macron discutent autour des tensions armées dans l’Est du pays

22.09.2022, 11 commentaires

Ont réagi à cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance