Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Provinces

Haut-Uele : les chinois accusés d’envahir l’exploitation artisanale d’or

2022-07-16
16.07.2022
2022-07-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/07-juillet/11-17/chinois_exploitants_sud_kivu_mwenga_21_0.jpg -

Les Chinois sont accusés d’envahir l’exploitation de l’or dans les zones minières strictement réservées aux autochtones. Cette réalité est à la base des tensions dans la province de Haut-Uele au Nord-Est de la RDC.

Dans les provinces minières, les Zones d’exploitation artisanale (ZEA) sont créées pour permettre aux communautés locales de trouver des ressources financières. Ceci dans le but d’éviter également la crise avec les grandes entreprises. Elles sont aussi reconnues dans le code minier révisé comme une exclusivité congolaise. Dans le Haut-Uele, les Chinois ont envahi ce secteur et font une exploitation mécanisée.

Adolphe Chober Agenonga, professeur à l’Université de Kisangani (Unikis), et chercheur du Groupe d’étude sur le Congo et d’Ebuteli s’est penché sur la question. Dans un billet de Blog axé sur les dynamiques des conflits dans le Uele, il s’intéresse aux tensions liées à l’exploitation artisanale. Et plus, particulièrement, à celle qu’exercent les ressortissants chinois dans cette partie du pays. Un appel à interdire l’exploitation aux Chinois a été lancé.

Les Chinois doivent-ils partir ?

Selon Adolphe Chober, le 10 mars dernier, le territoire de Faradje est à son tour touché par la présence chinoise dans les ZEA. La ”Société Civile force vive et des exploitants artisanaux ont exigé le départ des exploitants chinois de cette entité. Ils s’appuient ainsi sur la note circulaire du 2 octobre 2021 du ministre national des Mines. Ce dernier avait ordonné le retrait des étrangers et des engins lourds des ZEA”, explique-t-il dans ce billet de Blog.

Selon la même source, certaines organisations de la société civile et des élites de la province accusent les autorités d’êtres complices. Ils les accusent de favoriser les Chinois au détriment des nationaux. Accusation soutenue par les députés et sénateurs du Haut-Uele.

De plus, il faut noter que selon les responsables des services des mines, la plupart des exploitants chinois ne disposent pas de permis de recherche (PR). Moins encore, ils ne disposent ni de permis d’exploitation minière (PEM).

”Cette situation porte également préjudice aux intérêts de l’État central. Car, celui-ci n’est pas en mesure de contrôler la production et la commercialisation des minerais produits”, a expliqué le chercheur dans sa publication. Et d’ajouter que ”la présence croissante d’exploitants chinois sur les sites artisanaux du Haut-Uele semble avoir provoqué des conflits de plus en plus nombreux”.

 Des militaires qui assurent la sécurité

Cependant, pour se mettre à l’abri, les exploitants chinois recrutent régulièrement des militaires. Et ce sont eux qui assurent la protection des sites, une autre pratique jugée aussi illégale. Ceci entraîne souvent un usage disproportionné de la force. Mais aussi,  empêche même parfois l’accès aux sites miniers aux services de l’État compétents.

Cette pratique rend difficile tout contrôle de la production, de la commercialisation des produits miniers comme de l’or. Le recouvrement des taxes et impôts que doivent les exploitants est rendu difficile, ce qui constitue un manque à gagner pour le Trésor public congolais.


Magazine La Guardia / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaires
877 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
Article suivant Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
Article précédent Le Kasaï oriental menacé par la résurgence du choléra et de la rougeole

Les plus commentés

Société Un Casque bleu tué, le SG de l’ONU en colère réagit

03.10.2022, 13 commentaires

Politique Géopolitique de la région des Grands Lacs. La fin d’un cycle : Paul Kagame du Rwanda sur les traces de Mobutu du Zaïre-Congo !

03.10.2022, 12 commentaires

Politique "La guerre de l'Est est programmée et désirée par des étrangers à travers la Constitution de 2006" (Des scientifiques)

03.10.2022, 12 commentaires

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 12 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance