Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Politique

Vers la candidature de Kabila à la présidentielle de 2023 : Lucien Isekamanga appelle les institutions de la RDC à saisir la Cour Constitutionnelle pour l'interprétation de l'article 104 alinéa 7 de la constitution

2022-07-31
31.07.2022
2022-07-31
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/07-juillet/25-31/isekemanga_22_2154.jpg -

Lucien Isekamanga

Je souhaite ouvrir un débat sur l’éligibilité ou l’inéligibilité d’un sénateur à vie, cas de la République Démocratique du Congo.

En droit comparé, nous rencontrons en France, un pays de la vieille démocratie, cette disposition constitutionnelle, pour les bénéficiaires de cette disposition ayant exercé deux mandats consécutifs ne pose pas un problème, néanmoins celà reste une réflexion pour les présidents ayant passé un mandat à la tête du pays tenté d’y revenir. Le cas par exemple de Nicolas Sarkozy mais éliminé au niveau des primaires de sa formation politique.

Quid de la RDC qui tente sa première expérience ?

Gouverné, c'est prévoir, dit-on, en tant que citoyen, patriote et républicain, je souhaite à travers cette réflexion interpellé les pouvoirs publics en RDC.  Ici, le président de la République, les deux chambres du parlement, seules institutions de part la constitution de 18 février 2006 telle que modifiée à ce jour, à saisir la Cour Constitutionnelle pour l’interprétation de la constitution.

2023, une année électorale approche à grand pas, pour éviter les agitations comme ce fut le cas en 2018, suite à l’invalidation de certains candidats, notamment à cause de l’interprétation de prévention ou infraction de subordination ou corruption des témoins interprété d’un sens où d’un autre selon les intérêts politiques des uns ou des autres, à notre humble avis, il est temps pour que les institutions habiletées de saisir la Cour Constitutionnelle en cette période de quiétude, de le faire pour l’interprétation de l’article 104 alinéa 7 de la constitution de la RDC.

Nous devons éviter l’hypocrisie, cette question est sur toutes les lèvres des politiciens congolais, ceci permettrait à la Haute Cour de se prononcer en toute quiétude et la mettre hors tout soupçon face à l’opinion, bref mettre tous acteurs en confiance et éviter les tensions inutiles en République démocratique du Congo qui a tant souffert.

Tribune de Me Ingole Isekemanga Lucien, juriste et analyste politique.


Africa 24 sur 24 / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 20 commentaires
6456 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

0 réponse
Donc les lois en RDC sont des bidons remplis d’huile et d’eau.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Comment le Congo peut il vraiment se débarrasser des médiocres? Des gens qui ne comprennent absolument pas que nous sommes dans le train de la démocratie et de l'alternance et nous ne ferons plus machine arrière.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
A mon avis la constitution dit clairement le president de la Rep. est elu au suffrage Universel direct pour un mandat de 5 ans une fois renouvelable. Point barre. Quelque part, elle dit l'ex president est senateur à vie. Mais ne dit pas si le senateur a vie ayant doublé le mandat pourrait revenir ou celui ayant fait 1 mandat. Imbroglio total. La vérité ce que quand ne dit rien ou reste muette sur un point, il y a jurisprudence. Voilà JKK peut se prévaloir de cette jurisprudence et pourrait postuler.C'est la raison de sa barbe grandiloquente. Voilà

Réagir

Répondre
@
0 réponse
on peut se poser la question ,combien d'entre nous qui payent l'impot à l'Etat ,combien d'entre nous connaissent la souffrance de nos freres qui vivent dans le congo profond ,sans nourriture ,l'eau,les soins médicaux ,l'éducation abandonnés à leurs propres sorts ?

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Au lieu de penser que doit je faire pour mon pays mais d'entre nous ne pense qu'à ce que le pays peut faire pour lui,triste sort

Réagir

Répondre
@
0 réponse
chose grave quand il ya un sujet de développement ou scientifique ,on a moins d'intervenant sur ce plateau

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Laisser le sénateur à vie de vos histoires,vous voulez toujours de son nom un fond de commerce

Réagir

Répondre
@
0 réponse
"Kende konika", dira un kusuanika de la disapora. Pourquoi ne pas commencer par l'identifier pour commencer même par son vrai nom véritable et qui ol est au pays: un émigré illégal.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Le jour qu’il annoncera sa candidature, le dossier Chebeya et Bazana sortira des tiroirs et la justice à deux vitesses se chargera de lui. Il doit réfléchir d’abord et en plus son bilan avait été négatif.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
personnellement je ne suis pas d'accord sur le retour du JKK au pouvoir tout comme je suis contre la facon de tshilombo qui a peur des autres candidats vu son échec total, la constitution n'a pas été écrite pour Kabila donc il ne faut pas la personnification. Par ailleurs, les amis américains de tshilombo sont catégoriques pour une élection ouverte à tous les candidats. Être l'ennemi des Américains est dangereux, être l'ami des Américains est fatal (Emery Kissinger)

Réagir

Répondre
@
0 réponse
laisser Kabila tranquille l'as ou il est revenir pourquoi faire ? il a diriger la RDC 18 ans il est parti avec dignité d'une manière civilisée rare en Afrique centrale ,pourquoi alors lui prêter toujours l'intention de revenir ? organiser vous créer un projet et chercher un homme ideal pour l'incarner ,Kabila fait partie maintenant de l'histoire politique de la RDC,il commence a être réhabiliter meme par ses farouches détracteurs alors ne le mêler plus dans le jeu politique c'est plus respectueux pour lui,battait vous avec vos armes sans le nom de kabila

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Le problème des congolais ou certains congolais est de réfléchir en fonction de Kabila, pour ou contre. La question du Sénateur à vie, est présente mais aussi dans les années à venir. Le titre du texte et le texte ou les intentions sont différentes. Kabila est là, on en peut rien, mais demain ou les années à venir il y'aura d'autres sénateurs à vie, bien sûr si nous parlons de la RDC comme pays démocratique.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Cessez de rêver. Le FCC avait un lueur d'espoir quand Dieudonné Kaluba était à la cour constitutionnelle. Ce dernier avait même accepté la villa de 3 millions en Belgique pour déclarer que la cour était incompétente de juger Matata. Les Kabilistes avaient cru qu'ils pourraient rééditer l'exploit et faire accepter la candidature de Mandefu. Mais avec Dieudonné Kamuleta, comme président de la cour, le camp Kabila voit s'évanouir tous ses espoirs. Kabila ne sera pas candidat. Sa requête sera déclarée irrecevable.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
IL FAUT ARRETER VOS CONNERIES AVEC LE RETOUR DE KABILA IL Y A PAS D'AUTRES PERSONNES DANS LE PAYS QUE KABILA ??? L'EXEMPLE DE LA FRANCE C'EST UNE BETISE IL FAUT BIEN LIRE LA CONSTITUTION FRANCAISE AVANT DE DONNER DES EXEMPLES BIDONS ..SARKOZY IL AVAIT FAIT Q'UN SEUL MANDAT ET BATTU PAR HOLLANDE POUR SON DEUXIEME MANDAT DONC IL A TOUT A FAIT LE DROIT DE CANDIDATER POUR L' ELECTION PRESIDENTIEL COMME HOLLANDE AUSSI ALORS VOTRE KABILA A FAIT 18 ANS AU POUVOIR DONC TROIS MANDAT FRAUDULAISES AVEC LES DEBOIRES ET LES PILLAGES DU PAYS ...IL FAUT ARRETER VOS CONNERIES..

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Le jour qu’il annoncera sa candidature, le dossier Chebeya et Bazana sortira des tiroirs et la justice à deux vitesses se chargera de lui. Il doit réfléchir d’abord et en plus son bilan avait été négatif.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Oui, congo mon unique pays! L'unique façon de faire pardonné l'IMPOSITION HORRIBLE DE TSHILEJELU qu'il a IMPOSÉ AUX CONGOLAIS, C'est uniquement de soutenir le "CANDIDAT UNIQUE DE L'OPPOSITION" car tout le monde sait que c'est lui qui est à la base de tout ce que subit le PEUPLE CONGOLAIS AUJOURD'HUI!

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Le jour qu’il annoncera sa candidature, le dossier Chebeya et Bazana sortira des tiroirs et la justice à deux vitesses se chargera de lui. Il doit réfléchir d’abord et en plus son bilan avait été négatif.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
S'il aime le Congo, pour lequel il a bcp fait je pense, il doit doit soutenir un candidat commun de l'opposition pour bouter dehors tshilejelu. Il va ainsi laver à son opprobre et se faire pardonner pour le mal qu'il a soumis à la RDC en imposant tshilejelu aux commandes du pays. Il se sera aussi vengé de la trahison de ce dernier

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Pas besoin que Kabila revienne même si à mon avis, se basant sur la France, il n'y a aucun problème sur sa candidature. En Amérique c clair, on revient plus. Kabila doit plus revenir, c'est lui qui nous a mis dans tout ça.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Évidemment Kamuleta, avec Une Doctrine que fabriquera le Prof. Mbata pour donner du poids à sa décision, PRENDRA UNE DÉCISION QUI METTRA HORS COURSE JOSEPH KABILA ET PAR RICOCHET JUSTIFIERA AVEC MOINS DE DIFFICULTÉ UNE "HYPOTHÉTIQUE" VICTOIRE DE FÉLIX EN 2023, cela, même si le bilan actuel JUSTIFIERA LARGEMENT L'ÉCHEC DE FÉLIX EN 2023, comme l'a reconnu et dit JEAN MARC KABUND!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Réagir

Répondre
@
right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent Blocs pétroliers : le dossier sur l’étude de faisabilité ayant abouti à l’exploration des blocs pétroliers s’invite à l’Assemblée nationale

Les plus commentés

Politique Affaire blocs pétroliers et gaziers, le "NON" poli de Tshisekedi à John Kerry !

06.10.2022, 19 commentaires

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 15 commentaires

Politique Occupation de Bunagana : consternés, les parlementaires congolais boycottent la 145 ème assemblée de l’union interparlementaire qui se tiendra à Kigali

05.10.2022, 13 commentaires

Politique Augustin Kabuya demande au clan Katumbi de quitter l’Union Sacrée « au lieu de tenir des discours comme s’ils ne sont pas dans les institutions »

05.10.2022, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance