Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Politique

« Que les conclusions soient vite tirées sur la présence de l’armée rwandaise en RDC», martèle Patrick Muyaya

2022-08-05
05.08.2022
2022-08-05
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/08-aout/01-07/muyaya_patrick_222.jpeg -

Patrick Muyaya, Porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication et des Médias

Le ministre de la Communication et médias, porte-parole du Gouvernement congolais, Patrick Muyaya, réagissant, jeudi, à un rapport d’un groupe d’experts de l’ONU remis au Conseil de sécurité, a souhaité que les conclusions soient vite tirées sur la présence de l’armée rwandaise en RDC, aux côtés des terroristes du M23.

« La vérité finit toujours par triompher. Nous nous réjouissons des conclusions du travail du groupe d’experts des Nations Unies. Nous espérons que les conclusions seront vite tirées pour mettre fin à l’ingérence du Rwanda et ramener une paix durable », a-t-il soutenu sur les antennes de la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC).

L’ONU confirme le soutien de l’armée rwandaise Les Nations Unies ont confirmé le soutien de l’armée rwandaise aux rebelles du M23, auteurs de multiples exactions contre la population civile dans l’Est de la République démocratique du Congo, dans le rapport précité, affirment les médias internationaux.

« L’armée rwandaise aurait bien été présente et serait bien intervenue sur le sol congolais ces derniers mois, contre des mouvements armés, mais également en soutien d’autres groupes comme le M23 », ont-ils indiqué. Depuis mai, le M23 a mené son offensive la plus soutenue depuis des années, tuant des dizaines et déplaçant des dizaines de milliers de personnes. En juillet, il contrôlait un territoire presque trois fois plus grand qu’en mars, déclare le groupe onusien.

Ces experts affirment disposer de « preuves solides » que les troupes rwandaises combattent aux côtés du groupe rebelle M23 dans l’Est de la RDC et lui fournissent des armes et un soutien, soulignant que l’armée rwandaise a lancé, entre novembre 2021 et juin 2022, des interventions militaires contre des groupes armés congolais et des positions des forces armées congolaises. Les enquêteurs révèlent que Kigali a « fourni des renforts de troupes au M23 pour des opérations spécifiques », notamment pour « s’emparer des villes et zones stratégiques ».

Attaques conjointes M23 - soldats rwandais

La prise, le 13 juin, par les rebelles de la localité de Bunagana, dans le Nord-Kivu, est citée en exemple. Les experts ont rassemblé des images de drones, des vidéos et photos amateurs et des témoignages. Ces éléments révèlent de grandes colonnes de plusieurs centaines d’hommes près des frontières de la RDC, du Rwanda, de l’Ouganda, se déplaçant avec des uniformes similaires à ceux des Rwandais.

Deux semaines avant l’attaque de Bunagana, la base congolaise de Rumangabo était sous les tirs d’obus et d’armes automatiques. « Le M23 et les soldats rwandais ont conjointement attaqué », affirment les enquêteurs, ajoutant que des colonnes rwandaises de 900 à 1000 hommes « ont coupé la RN12 pendant des jours et attaqué, puis délogé les FARDC de leurs positions ».

Même si fin mai, l’armée congolaise a contre-attaqué, avec l’aide d’autres groupes armés. Cette enquête va à l’encontre de la position officielle du Rwanda, qui a toujours démenti les accusations du gouvernement congolais d’un prétendu soutien de son armée au M23 ainsi que la présence de ses troupes dans l’Est de la RDC. De même que le M23 a toujours nié recevoir un soutien rwandais.


ACP / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 5 commentaires
1481 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Za-Mambu @7FP7UKW   Message  - Publié le 05.08.2022 à 22:37
Votre langage corporel est en contradiction avec vos convictions intimes, monsieur. Nous comprenons votre jeu qui coûte des vies humaines. Bande de Monstre-Prédateurs!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Za-Mambu @7FP7UKW   Message  - Publié le 05.08.2022 à 22:35
ce garcon est ministre ou sinistre? Il agit comme un homme de la rue alors que c'est la vie d'un peuple qui est menacée! Bon sang! Saisissez le Conseil de securité pour la convocation d'une réunion urgente tout en vous appuyant sur les conclusions de cette mission spéciales des experts de l'ONU. Des gens sérieux conclueront d'urgence des accords de défense à défaut d'une armée sûre pour déclarer la guerre ouverte à ce pays. Il faut commencer par rappeler votre ambassadeur pour que le Rwanda fasse de même.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 05.08.2022 à 21:09
Qui doit tirer les conclusions ? Plutôt le gvr congolais qui doit nous dire ce qu'il va faire. Vraiment on a besoin de l'Onu pour reconnaître que Bunangana est occupée ? Il y 'a encore des militaires Rwandais à Bunangana pour sa reconquête ? RDC impuissant, pleurnicher voilà l'image que nous avons.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
JM Karavia @6LYIFOO   Message  - Publié le 05.08.2022 à 17:39
@SHAKA: Vous decrivez la definition classique d'un ROUBLARD recidiviste. Les naifs oublient que c'est ce meme Roublard qui fuyait Kin aux premiers tirs, laissant ses militants UDPS se faire faucher dans les rues tandis qu'il negociait en cachette avec Mwilanya et Kalev a Paris, Venise, Ibiza (et leur demandait des "enveloppes").

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
SHAKA @2ZKD172   Message  - Publié le 05.08.2022 à 17:10
L'ONU accuse ouvertement le rwanda pour mettre fin a l'hypocrisie de Tshilombo qui d'un coté négocie avec le rwanda ,ouganda et le Kenya en cachette pour l'envoient des leurs troupes en RDC de l'autre il s'en prends a la Monusco pour bernés les congolais; comme tout les congolais sont au courant maintenant de l'agression comment Tshilombo va respecter les accords signés au Kenya en faisant venir les rwandais accusé d'armée le M23 et d'attaquer les FARDC ? de l'autre coté il fait partir la Monusco pour les remplacés par qui si les congolais n'acceptent pas les rwandais et ougandais ? Tshilombo est un apprenti sorcier moins futé

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Expulsion du porte-parole de la MONUSCO: « après lui, s’en suivra les casques bleus » (ECIDé)
left
Article précédent Soutien du Rwanda au M23 : Martin Fayulu exige l’expulsion de l’ambassadeur du Rwanda en RDC

Les plus commentés

Politique Constant Mutamba recommande des poursuites judiciaires contre les Congolais qui prennent des armes pour accéder au pouvoir

03.03.2024, 18 commentaires

Société Assainissement public de Kinshasa : à Antalya, Félix Tshisekedi séduit par les assurances d'un Groupe d'experts turcs en construction

03.03.2024, 14 commentaires

Politique Agression rwandaise : Lamuka réitère ses vœux de dialoguer avec Félix Tshisekedi sans "compromission"

02.03.2024, 12 commentaires

Politique L’ECC recommande au Président Tshisekedi d’organiser un dialogue en vue de résoudre les questions de paix, de sécurité et de la gouvernance

03.03.2024, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance