mediacongo.net - Actualités - Tension RDC-Rwanda : "Paul Kagame mérite d’être arrêté et envoyé à la CPI pour avoir massacré des congolais depuis 1996", appelle Noël Tshiani



Retour Politique

Tension RDC-Rwanda : "Paul Kagame mérite d’être arrêté et envoyé à la CPI pour avoir massacré des congolais depuis 1996", appelle Noël Tshiani

Tension RDC-Rwanda : "Paul Kagame mérite d’être arrêté et envoyé à la CPI pour avoir massacré des congolais depuis 1996", appelle Noël Tshiani 2022-08-05
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/08-aout/01-07/paul_kagame_222.jpg -

Paul Kagame, président rwandais

L’homme de « père et de mère congolais » ne cesse d’envoyer des diatribes au président rwandais Paul Kagame accusé à raison de soutenir le mouvement rebelle « M23 ». Noël Tshiani Muadiamvita est monté sur ses grands chevaux ce vendredi 5 août 2022, à travers un message publié sur son compte.

Alors que le Groupe d’experts des Nations Unies (UNGoE) a publié un rapport qui accuse le Rwanda de soutenir le groupe rebelle de la RD Congo, le M23, le pays a réagi en estimant que ce rapport est une distraction tactique des vrais problèmes.

Les allégations du rapport publié le jeudi 4 août affirmaient que l’armée rwandaise avait soutenu et fourni une assistance logistique au M23, un groupe rebelle qui sévi en République démocratique du Congo. Cependant, une déclaration de la porte-parole du gouvernement, Yolande Makolo, indique que le Conseil de sécurité de l’ONU a reçu un rapport de l’UNGE sur la RDC en juin 2022, « qui ne contenait aucune de ces fausses allégations, et un rapport à mi-parcours est attendu en décembre. Cela ne peut être qu’une tactique pour détourner l’attention des vrais problèmes.

Au pays, cette réaction de Kigali est trop loin de rexulter les congolais. Le très nationaliste M. Tshiani ne va pas par quatre chemins. Au-delà de ces accusations mutuelles entre les deux pays, le candidat à la présidentielle de 2018 estime que la seule manière d’en finir avec l’ennemi qui opère sous le sceau du M23 est de mener une force de résistance contre le pouvoir de Kigali afin d’arrêter l’artificier en chef du régime installé au Rwanda voisin dont les conséquences continuent à affecter les congolais en traversant des générations.

L’Initiateur de la proposition de loi sur « la congolité » appelle à l’arrestation pure et simple de Paul Kagame par la Cour Pénale Internationale (CPI). Il accuse l’homme à la taille svelte de porter sur ses mains le projet macabre de la balkanisation de la RD Congo en plus du sang des Congolais qui crie vagence pour honorer leur mémoire.

« Honte à Paul Kagame et son régime sanguinaire pour leur mensonge et leur présence auprès des terroristes du M23. Des criminels en série. Paul Kagame mérite d’être arrêté et envoyé à la CPI pour avoir massacré des congolais depuis 1996 en créant des fausses rebellions contre RDC», a-t-il écrit sur un accent de la colère.

« À défaut d’envoyer Paul Kagame à la CPI, nous devons envisager de l’arrêter, le ramener en RDC, le juger et le garder à la prison Centrale de Makala», a-t-il ajouté.

Les commentateurs suivant les affaires régionales disent que le rapport de l’UNGoE qui aurait divulgué de fausses informations est destiné à couvrir les échecs de la Mission des Nations Unies en RD Congo (MONUSCO), suite à l’énorme pression des Congolais pour qu’ils quittent leur territoire et son échec à déraciner plusieurs milices et des groupes terroristes comme les FDLR et ses groupes dissidents.

La déclaration du gouvernement rwandais a également fait allusion au même scénario indiquant que : « Tant que le problème des FDLR, qui opèrent en étroite collaboration avec l’armée de la RDC, n’est pas pris au sérieux et résolu, la sécurité dans la région des Grands Lacs ne peut être assurée. Cela se passe au vu et au su de la MONUSCO, présente en RDC depuis plus de vingt ans, mais sans solution en vue. Pendant ce temps, à la suite de la récente résurgence des combats entre les rebelles du M23 et l’armée congolaise ainsi que ses alliés, y compris les terroristes des FDLR, les autorités congolaises ont affirmé que le groupe rebelle du M23 bénéficiait du soutien du Rwanda, une affirmation que ce dernier a démentie avec véhémence ».

Le groupe qui a été créé principalement par d’anciens membres de l’armée de la RD Congo – a également nié tout lien ou tout soutien du Rwanda. La RD Congo a annoncé qu’elle suspendait tous les accords commerciaux avec le Rwanda à compter du 16 juin. Cela s’est produit trois semaines après que la RD Congo a également suspendu les vols de Rwandair vers le pays.

 

Gaba
Objectif Infos / MCP, via mediacongo.net
1856 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

SHAKA | 2ZKD172 - posté le 06.08.2022 à 02:56

la CPI ces pour les faibles comme tshilombo ,les jouisseurs ,Tshilombo lui peut être traduit facilement devant la CPI comme bemba et les Lubanga

Non 6
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 06.08.2022 à 02:53

c'est idiot de Tshiani ne comprends rien quand au conseil de sécurité on constate que les soldats congolais au front manquent des minutions ,a manger et des armes pour ses battre en même temps Tshilombo a Kinshasa offre de centaines de jeeps aux basketteurs et finance un concert de wenge quelle crédibilités ont les congolais pour qu'on envoie Kagame devant la CPI ? d'ailleurs les même jouisseurs hypocrites les frères de Tshiani au pouvoir négocie en catimini avec le même Kagame , vous pouvez trompés les congolais mais pas des grands états qui finances la CPI, donc il n'y aura contre kagame ,qui a deja vue un dirigeant D'Israël, USA, chine, ect devant la CPI ? la CPI ces pour...

Non 4
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Kinshasa : la militante de l’Ecidé, Marie Misenga libérée
AUTOUR DU SUJET

ACAJ appelle Anthony Blinken à réaffirmer la détermination des USA à prendre des sanctions...

Politique ..,

« Tant que les FDLR existeront, les relations entre le Rwanda et la RDC seront toujours...

Politique ..,

Rapport des experts de l’ONU: « Dans tous les cas, nous n’avons jamais voulu avoir des...

Politique ..,

Soutien au M23 : Denis Mukwege demande des sanctions « militaires » contre Kigali

Politique ..,