Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Provinces

Sud-Kivu : l'armée accuse une milice d'enrôler de force les jeunes de Minembwe

2022-08-08
08.08.2022
2022-08-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/08-aout/08-14/minembwe_22_5412.PNG -

L’armée accuse la milice d’autodéfense locale banyamulenge Twirwaneho d’être à la base de tueries, kidnappings et des enrôlements forcés des jeunes des différents villages de Minembwe dans le sud de la province du Sud-Kivu. Au moins 4 civils ont été tués pour avoir refusé le recrutement forcé, selon les FARDC.

Dans un communiqué rendu public il y a quelques jours, l'armée pointe du doigt le groupe Twirwaneho dirigé par Michel Rukundo Makanika, un officier déserteur des FARDC actif dans les hauts plateaux du territoire de Fizi. Elle accuse ses combattants de multiplier les exactions contre les civils, affirmant qu’en cette période de vacances, plusieurs enseignants et élèves du secondaire ont été conduits sous contrainte à une formation militaire à Rutigita, dans la forêt de Bijabo, quartier général du colonel déserteur dans le secteur Tanganyika.

L’armée indique aussi que les parents qui ont refusé l'enrôlement forcé de leurs enfants ont dans les villages de Kabingo et Lulenge ont été torturés. Et deux policiers ont également été séquestrés. Ces derniers ont été libérés, selon le président de la société civile de Minembwe, Saint-Cadet Ruvuzangoma.

Contacté, le chef du secteur Tanganyika John Mulondani confirme aussi cette présence des exercices militaires dans cette forêt ; il dit avoir alerté sa hiérarchie.

Mais, la société civile estime que « ces affirmations de l’armée congolaise amplifient la réalité inutilement pour mettre en cause les banyamulenge Twirwaneho », déclare Saint-Cadet Ruvuzangoma, qui précise que tous les différends ont été débattus par le comité des sages du village de Minembwe L'armée accuse la milice banyamulenge Twirwaneho de multiplier les exactions contre les civils de Minembwe (image d'illustration) Sonia Rolley/RFI

William Basimike
RFI / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaires
517 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
Article suivant Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
Article précédent Conflit communautaire Teke – Yaka : les gouverneurs saisissent le Sénat !

Les plus commentés

Politique Affaire blocs pétroliers et gaziers, le "NON" poli de Tshisekedi à John Kerry !

06.10.2022, 18 commentaires

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 15 commentaires

Politique Occupation de Bunagana : consternés, les parlementaires congolais boycottent la 145 ème assemblée de l’union interparlementaire qui se tiendra à Kigali

05.10.2022, 11 commentaires

Politique Augustin Kabuya demande au clan Katumbi de quitter l’Union Sacrée « au lieu de tenir des discours comme s’ils ne sont pas dans les institutions »

05.10.2022, 11 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance