Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Société

78 % des Congolais souhaitent voter à la prochaine présidentielle

2022-08-11
11.08.2022
2022-08-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/08-aout/08-14/vote_listes_electeurs_30_dec_18_4.jpg -

La prochaine échéance électorale est fixée pour fin 2023. De plus en plus, des Congolais se disent prêts à aller voter. C’est ce qui ressort du dernier sondage du groupe d’Études pour le Congo (GEC) et Ebuteli son partenaire de recherche en RDC, avec le Bureau d’études, de recherche et de consulting international (Berci). Celui-ci, réalisé avril et mai 2022 à travers le pays, démontre que les abstentionnistes deviennent rares.

Ils sont désormais 78 % des Congolais sondés à souhaiter voter à la prochaine présidentielle. Et pourtant, en décembre 2021, ils n’étaient que 43 %. Dans cette deuxième note thématique intitulée ”Élections 2023 : les Congolais ne se font pas des illusions”, le point est fait sur le contour des élections.

La loi électorale, méfiance

Si les Congolais se disent favorables au vote, il n’en demeure pas moins, qu’ils ne font pas confiance à la centrale électorale. Plus de 60 % des Congolais interrogés affirment ne pas avoir confiance dans la Commission électorale nationale et indépendante (Ceni). Pour certains, la Ceni ne peut pas organiser les élections crédibles, libres et transparentes. "Cette réticence pourrait se justifier par le manque de transparence et de consensus qui a caractérisé le processus de désignation des animateurs de cette institution", explique la note au sujet de la méfiance. C’est ainsi que l’animateur principal, Denis Kadima est crédité de 28 % d’opinion favorable.

Autre chose, la nouvelle loi électorale ne fait pas l’unanimité dans l’opinion publique. Car 68 % des répondants sont favorables à l’obligation de publier les résultats des élections du bureau de vote par bureau de vote. Aussi, 54, 5 % jugent ”prioritaire” la suppression du seuil de représentativité. Et c’est dans le but de permettre aux petits partis d’être représentés. Malheureusement, les députés et les sénateurs, eux, ont choisi de le maintenir. Mais aussi, ils ont même ajouté un nouveau seuil de recevabilité des listes.

S’agissant de la suppléance des membres des familles, 53 % des personnes interrogées souhaitent sa suppression. Quant au vote électronique, 70 % des sondés le juge non-prioritaire.


Magazine La Guardia / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaires
620 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
Article suivant Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
Article précédent Kinshasa : 4 morts et des blessés dans un accident de la route à Mont-Ngafula

Les plus commentés

Politique Affaire blocs pétroliers et gaziers, le "NON" poli de Tshisekedi à John Kerry !

06.10.2022, 19 commentaires

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 15 commentaires

Politique Occupation de Bunagana : consternés, les parlementaires congolais boycottent la 145 ème assemblée de l’union interparlementaire qui se tiendra à Kigali

05.10.2022, 13 commentaires

Politique Augustin Kabuya demande au clan Katumbi de quitter l’Union Sacrée « au lieu de tenir des discours comme s’ils ne sont pas dans les institutions »

05.10.2022, 11 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance